793608-anthem-aaa-article_image_t-1

Le producteur de Anthem explique le Downgrade du jeu : “Le prix de la transparence”

Difficile de parler d’Anthem sans mentionner les nombreuses critiques à son égard. Au delà des notes adressées par la presse mondiale, ce sont surtout les retours, parfois virulents, des joueurs qui ont marqué le lancement du titre. A tel point que Ben Irving, producer de Anthem est venu s’expliquer. L’objectif ? Donner une explication à ceux qui se plaignent de l’absence d’éléments pourtant bien présents lors des différents trailers.

Cela se passe sur reddit. Un membre du site poste une image de certains éléments absents du jeu final. Ces éléments avaient tous été vu lors de trailers de présentation et nous pouvions légitiment attendre de les retrouver dans le jeu final.

Anthem-elements-manquantsAprès ce message, Ben Irving intervient donc et apporte la réponse qui suit :

Pour faire court, disons que le prix de la transparence est que les choses changent. Nous avons fait de notre mieux pour être transparents tout au long du développement mais nous savions qu’en faisant cela, les choses seraient différentes pour certaines situations. Parfois, les gens seront heureux et parfois contrariés.

C’est le prix de la transparence.

Le développement d’un jeu est plein de changements. Il y a un million de raisons pour lesquelles on part avec une idée qui, finalement, évolue avec le temps. C’est commun à tous les jeux. Nous avons partagé autant que possible. Certaines choses changent. Le coût de la transparence, c’est que certaines choses que nous avons dites deviennent fausses, non pas parce que quelqu’un a été malhonnête, mais parce que cela a changé au fil du développement.

Evidemment Ben Irving a raison. Les choses changent régulièrement dans le jeu vidéo. Les intentions de départ peuvent ne pas se concrétiser pour des questions de budget, de temps voire même de compétences. Cela étant, le changement est visible et progressif. Bioware aurait-il pu montrer aux joueurs les changements en questions et les expliquer ? Très probablement.

Après m'être plongé dans des esprits aussi torturés que brillants et vécu des expériences dont la singularité n'égale que leur étrangeté, j'ai décidé de jouer. Alors je joue :)

5

  1. Les jeux videos des fois c’est un peu comme un concept car, lors du salon il est super beau avec des optique de la mort qui tue , des interieurs mega soigné et quand il est en ventes optique et interieur basique.

    • C’est complètement ça. Bonne comparaison.

  2. Mouais je pense surtout a la “transparence” de la date de sortie=retard= perte d’argent=on as pas le choix de le sortir a la date initial sa passera comme sa …après il n’en reste que le jeux est magnifique graphiquement parlant

  3. il faudrait peut-être faire les démonstrations sur consoles et pas sur une machine de guerre qui est à priori plusieurs fois plus puissantes que les consoles actuelles. Il suffirait de présenter sur consoles et en toute logique il y aura toujours un gain visuelle étant donné que la présentation se fait en général 1 voir 2 ans avant la sortie.

Vos réactions

Mot de passe oublié