Microsoft et Sony s’associent pour un partenariat stratégique

Il est du domaine public que le monde du jeu vidéo est en train de changer. Le basculement vers le tout numérique est à nos portes, avec notamment la sortie toute récente de la Xbox One S All-Digital, console de salon sans lecteur disque.

L’arrivée prochaine de Google sur le marché, avec la Stadia, console 100% connectée, est aussi un message clair que les choses bougent… Microsoft et Sony l’ont bien compris, et nous annoncent aujourd’hui un partenariat stratégique sur l’avenir du Cloud Gaming.

Ce partenariat à pour but d’améliorer les performances des jeux à distance, et la qualité de leur intelligence artificielle.

Les deux société joindront leur forces pour explorer le développement de leurs solutions pour Microsoft Azure, primordial à leurs services de streaming respectifs. En plus de cela, des recherches d’optimisation pour les services Azure existants sont engagées, pour optimiser les performances actuelles de Sony en matière de jeux et streaming. En partageant leur experience, les deux sociétés espèrent créer plus de contenus pour leurs clients. Ce travail permettra également de créer de meilleurs outils pour les créateurs indépendants. 

Dans leurs recherches, Sony et Microsoft exploreront également l’avancée des semi-conducteurs et de l’IA. Pour les semi-conducteurs, cela voudrait dire une collaboration jointe pour le développement d’une solution d’images intelligentes. En intégrant l’expertise de Sony en la matière, à l’intelligence artificielle de Microsoft Azure, et en jouant sur un concept hybride, le but sera de toucher une clientèle professionnelle. Pour l’IA, l’objectif serait d’explorer l’intégration du système d’IA de Microsoft, et de la jumeler à l’interface Sony, pour simplifier, et améliorer l’expérience utilisateur.

Kenshiro Yoshida, président de Sony :

Sony est une société ancrée dans les nouvelles technologies. Nous collaborons avec une multitude de créateurs qui laissent libre court à leur imagination, nos outils à la pointe leur permettent de réaliser leur vision… Depuis de nombreuses années, Microsoft a été un partenaire de choix, bien que nous sommes rivaux dans certaines activités… Je pense que ce partenariat pourra beaucoup apporter au marché des contenus interactifs. De plus, j’espère que notre travail sur les semi-conducteurs et l’IA pourront apporter un vrai plus pour la société en général.

Après le rapprochement Sega-Nintendo, il y a quelques années de cela, voilà une autre collaboration rendue publique qui ne manquera pas de faire jaser les puristes…

 

Bercé aux jeux vidéo depuis l’Amstrad, j’ai vécu ma vie vidéoludique sur cet adage: mieux vaut rouler en fiesta et avoir un paquet de jeux, qu’en Porsche, et d’en avoir aucun!

8

  1. C’est assez fou ce rapprochement alors que tout semblait les opposer dernièrement.
    Mais c’est à mon sens une excellente opération pour les 2 parties : avec Google (et dans une moindre mesure Amazon) qui arrive sur le marché, ils ont plus que jamais besoin de renforcer leurs lignes.
    Et pour Stadia, c’est un sacré coup derrière les oreilles.

    Mieux vaut s’allier maintenant (surtout qu’on ne parle aujourd’hui que de techno, on est encore loin d’avoir des Halo/Gears sur PSx ou des Uncharted/God of War sur Xbox) que de “tout” perdre à vouloir s’entêter.

  2. C’est surement le choix de la raison pour eux. En espérant que cette alliance va nous permettre de conserver des consoles de salon tels qu’on les connais pour encore quelques années

  3. Quelque soit la pertinence d’un tel rapprochement pour Microsoft, il ne le font pas par hasard, ça c’est certain. Beaucoup de gens fantasment sur internet et Twitter depuis l’annonce et disent tout et n’importe quoi, je pense qu’il convient d’attendre l’E3 d’abord pour voir si le sujet reviens sur la table, sinon, on finira bien par en entendre parler à un moment à un autre. Stratégiquement, Microsoft continu doucement d’étendre sa marque au delà de ses propres machines et système et financièrement ils doivent retomber sur leurs pattes comme il faut !

  4. Je vois cette news faire le buzz partout mais il me semble que ce n’est pas justifié. Si j’ai bien compris ce n’est pas un rapprochement des branches gaming mais des technologies cloud et IA, ce qui n’a rien d’exceptionnel. Apple fait appel à Samsung et Huawei pour ses composants ça ne les empêche pas d’être des gros concurrents sur le marché du smartphones.

  5. Décidément l’e3 va réserver pas mal de surprise cet année

  6. Un rapprochement bénéfique pour sony car son PSN actuelle est vraiment nulle et avec azure et ses outils on aura enfin un servive complet et plus stable.

Vos réactions

Mot de passe oublié