Preview – Dragon Ball Z Kakarot, ça vaut pas un Raditz ?

Dragon Ball Z Kakarot

Xbox One

Preview – Dragon Ball Z Kakarot, ça vaut pas un Raditz ?

Mieux vaut tard que jamais il paraît ! Voici donc ma preview de Dragon Ball Z Kakarot, le prochain jeu de CyberConnect2. Si le nom du studio ne vous dit rien, sachez qu’ils sont tout de même à l’origine des différents jeux Naruto sortis ces dernières années. Des jeux de baston/aventure plutôt sympas dans l’univers de l’anime éponyme. Un gage de qualité donc ?

Le grand, le vaillant Sangoku

Leur nouveau jeu se passe cette fois dans l’univers de Dragon Ball Z. Exit Naruto et Sasuke donc, et place aux héros de mon enfance ! Sangoku, Piccolo, Vegeta, Freezer et j’en passe. Ils devraient tous être là pour la sortie. Et si pour le moment nous n’avons vu des images que jusqu’à l’arc Freezer, il semblerait que le jeu final nous permette de jouer également l’arc Cell. A confirmer donc, mais ça serait sans aucun doute un ajout plus qu’intéressant.

Mais revenons à nos moutons : la démo à laquelle j’ai pu jouer lors de l’E3 dernier. Celle-ci se passait à l’arrivée du premier Saiyan sur Terre (enfin le premier… on se comprend) : Raditz. Nous nous retrouvons dans une zone open world montagneuse, très respectueuse de mes souvenirs en terme de rendu. Et c’est aux commandes Goku, accompagné d’un Piccolo contrôlé par l’IA, que nous avons pour mission de retrouver celui qui a enlevé notre fils ! Plusieurs choix s’offrent alors à nous : soit aller directement vers notre cible, soit se balader un peu et découvrir ce que ce fameux open world a à nous proposer. J’ai bien évidemment choisi la deuxième solution.

Retour dans les années 90

Bon, j’exagère un peu avec mon titre. Mais de ce que j’ai pu voir, l’open world proposé ne devrait pas révolutionner le genre, et il est même basé sur des concepts un peu vieillots.

On s’y déplace librement, soit à pieds, soit sur notre nuage magique. Cela nous laisse donc toute la liberté nécessaire pour explorer cette grande zone (d’autres seront bien évidemment disponibles, avec un temps de chargement pour revenir à la map globale). Au niveau activités, la variété semble être au rendez-vous : chasse aux boules d’énergie (qui servent d’expérience a priori) dans les airs, recherche de trésor, combats aléatoires contre des ennemis du Ruban Rouge, pêche, chasse au dino, … Tout cela consiste essentiellement à se balader dans les décors en suivant notre radar jusqu’à la destination ou un mini-jeu nous attend.

Quelques quêtes secondaires étaient également disponibles pour cette démo, mais celle que j’ai faite ne m’a pas particulièrement vendu de rêve. Certes, on retrouve des personnages du manga ou de l’anime pour le fan service. Mais tout de même : la mission consistait uniquement à parler au pnj, aller sur le lieu de la mission et enfin tuer quelques ennemis. Du pur Fedex comme on dit par chez moi. Espérons donc que cette quête ne soit pas trop représentative et que des missions plus palpitantes soient au programme…

Quoi qu’il en soit, tout cela n’a rien de particulièrement désagréable. Mais on ne peut pas dire non plus que cette partie du jeu m’ait réellement transporté. Il faudra attendre d’en voir plus afin de déterminer si d’autres activités sont disponibles et apportent un peu plus de profondeur au monde du jeu. Ne comptez pas trop sur le système d’expérience par contre. La montée de niveau est automatique, même s’il devrait être possible de retrouver quelques possibilités sympathiques du côté de la gestion des skills en combat…

Dragon Ball Z euh Z euh Z, combat tous les méchants !

Mais parlons un peu du coeur du titre, à savoir le combat. Même si je n’ai pas vraiment eu le temps de voir les subtilités éventuelles du jeu, cette partie là m’a bien plu.

Tout n’est pas parfait évidemment, à commencer par une caméra qui fait vraiment n’importe quoi par moment (et ce alors qu’il n’y avait aucun obstacle sur la zone de combat) ou encore l’absence de destruction du décor. Mais pour le reste, j’ai trouvé ça plutôt pas mal. Ne vous attendez pas à la profondeur d’un DBFighterZ cependant ! Ici les coups spéciaux se font en appuyant sur un bouton. Mais c’est facile à prendre en main, joli, fluide, l’impact des coups est bien rendu et esquive/défense sont au programme. Ainsi, si les combats aléatoires ont peu d’intérêt de par leur facilité, le combat contre Raditz m’a apporté pas mal de fun.

On recharge son Ki, puis on cherche la faille avec des petits coups avant de balancer un bon gros Kamehameha sur notre adversaire. Celui-ci n’est d’ailleurs pas en reste, ce qui donne vraiment un combat ou ça pète de partout. On sent bien la patte du studio à ce niveau ! Il manque par contre encore un peu d’équilibrage. Particulièrement avec le Ki qui monte un peu vite. Mais c’était fun à jouer en l’état, et c’est déjà pas mal !

Côté technique le jeu n’affiche pas des graphismes incroyables, mais il tourne déjà bien. Les cutscenes sont très respectueuses de l’anime, et cela devrait sans nul doute être un plaisir de revoir certains passages…

Bref ce Dragon Ball Z Kakarot se présente dans la droite lignée des précédents jeux du studio : des combats sympas, une narration qui l’est tout autant (à condition d’être fan du manga dont c’est tiré, forcément), mais une partie ouverte qui nous laisse sur notre faim. Cependant il reste encore du temps d’ici la sortie, et la démo montrait vraisemblablement le début du jeu. On peut donc espérer que la suite soit plus étoffée, et que le jeu se révèle être plus qu’un jeu de baston sympa pour fan de DBZ !

Joueur acharné sans distinction de machine ou de marque, aficionado des jeux que personne ne veut : en somme, une sorte d’EJNI (être jouant non identifié)

3

  1. Franchement ta preview donne envie d’essayer le jeu. Après oui une démonstration aussi tôt avant la sortie du jeu n’est pas forcément représentative de ce que cela le jeu au final, mais ça semble plutôt encourageant.

  2. J’attends surtout une version RPG de la licence mais je dois avouer que ta preview aiguise ma curiosité pour cet opus.

  3. Pourquoi pas !? Fan depuis que je suis gosse donc encore une fois pourquoi pas ? Mais il faut que ça soit bien fait..

Vos réactions

Mot de passe oublié