Gears 5 devient le premier AAA totalement accessible aux joueurs en situation de handicap

S’il y a bien un domaine où Xbox surclasse ses concurrents, c’est sur les questions d’accessibilité. La firme a fait de grands efforts pour répondre à une demande de toute une frange de joueurs en situation de handicap et s’investit aujourd’hui avec force sur le sujet. Ainsi, après avoir proposé la Manette Xbox Adaptive, la société s’emploie aujourd’hui à aller plus loin. Et pour cela, au delà du hardware, il faut aussi progresser sur le software. Bonne nouvelle, c’est à priori le cas puisque Gears 5 vient d’être salué pour son accessibilité sans commune mesure.

A dire vrai, le XAC (Xbox Adaptive Controller) est une réponse partielle. Pour faire court, cette manette sert de hub pour brancher une foule d’accessoires afin de permettre le jeu auprès de personnes en situation de handicap. Néanmoins, cela ne concerne que les handicaps physiques et ne peut malheureusement pas apporter de réponse à des déficiences visuelles ou auditives par exemple. Pour y parvenir, il faut que l’accessibilité soit intégré au développement du jeu.

Pour définir si un jeu est accessible ou non, il y a plusieurs critères qui peuvent être différents selon les experts. Certains site se reposent d’ailleurs sur des grilles de notations précises et proposent des notes d’accessibilité. C’est le cas en France chez CapGame/Game-Lover, ou dans les test de notre site (pour lequel Gears 5 a presque coché toutes les cases) mais également à l’étranger. Et l’un des plus connus n’est autre que Can I Play That ?

Si je vous parle de tout cela, c’est tout simplement parce que Gears 5 vient d’obtenir la note de 6/6. Un score atteint pour la première fois sur le site et qui marque donc une référence. Une preuve supplémentaire de l’engagement de Xbox dans le domaine de l’accessibilité avec un titre phare pensé rapidement pour toucher TOUS les joueurs. Une belle note qui, finalement, est peut-être bien plus importante que le score Metacritic, non ?

Après m'être plongé dans des esprits aussi torturés que brillants et vécu des expériences dont la singularité n'égale que leur étrangeté, j'ai décidé de jouer. Alors je joue :)

1

  1. Parfait. Partiellement réduit (rien de bien méchant mais quand même…) sur une de mes mains, ça me casserait bien le cul de ne plus pouvoir m’adonner à ma passion comme avant, voir ne plus jouer du tout. Microsoft est vraiment en avance dans ce domaine là.

Vos réactions

Mot de passe oublié