L’action Ubisoft en chute libre !

La côte boursière d’Ubisoft n’a pas fière allure en ce second semestre de 2019. Pour cause, le succès en demi-teinte de The Division 2 en debut d’année, les grosses lacunes de Ghost Recon Breakpoint et l’incapacité à créer l’engouement pour les 3 gros jeux à venir. À plus de 75€ en juillet dernier, l’action était descendue à 65€ en septembre et a perdu 10€ de plus ces 30 derniers jours, clôturant ainsi hier à une valeur de 56€.

L’annonce hier du report de Gods & Monsters, Watch Dogs Legions et Rainbow Six Quarantine n’améliore bien évidemment pas les choses. En effet, l’ouverture de la bourse ce matin est plus que dans le rouge pour Ubisoft. A l’heure où nous écrivons ces quelques lignes, l’action a perdu 27% sa valeur ! Avec cette spectaculaire chute, l’action passe sous les 42€, une valeur sous laquelle n’était plus descendu l’action depuis avril 2017.

Avant de s’alarmer, rappelons que Ubisoft avait déjà connu pareils remous il y a quelques années avant d’opérer un retour fracassant et d’emmener l’action au plus haut historique. C’est donc en effet une mauvais passe pour le géant Français mais qui ne signifie en rien que l’éditeur court à sa perte. Ses licences sont fortes et l’entreprise existent depuis suffisamment longtemps pour faire face à la situation. Yves Guillemot n’est en effet pas un novice en la matière et ses récentes décisions de reporter la sortie de plusieurs jeux sera sans doute bénéfique à moyen terme.

C’est Vivendi qui doit, en tous cas, être plus serein depuis sa sortie du capital de l’éditeur français début 2018 ! Reste à espérer pour Ubisoft que les différents reports et les décisions à venir viendront redorer l’image de l’éditeur auprès des joueurs et rassurer les investisseurs. Allez, à quand le service Uplay+ sur consoles ?

Nintendosexuel de naissance, je suis tombé dans la marmite Xbox en 2005 avec l'arrivée de la Xbox 360. Depuis, je me suis fait greffer un pad dans les mains et un casque sur la tête en quête de nouvelles expériences indés ou multijoueurs.

4

  1. Voilà ce qui arrive quand on sort des resucée chaque de jeu sans âme en changeant 3 ou 4 assets. Si c’est personnel et pas forcément partagé ce que je comprend parfaitement, j’en peux plus d’Ubi perso. Trop de déception enchaînées avec leurs titres.

  2. Je pense qu’Ubisoft a compris que ses jeux doivent être mieux fini et avoir leur personnalité propre. Le joueurs ne sont plus près à dépenser 70 € pour une expérience similaire à ce qu’ils ont déjà connu qui s’apparente plus à une mise à jours (y a que pour FIFA que ça marche) surtout quand on vois le nombre de jeux disponibles par abonnement.

  3. C’est le moment d’acheter des actions.

  4. Logique, ces deux dernières années nous avons le droit à du quasi copié-collé de chacun de leur jeu … Ils ne sont pas mauvais leur jeu mais aujourd’hui il manque l’effet « waouuuuh » d’avant… allez Ubi, il va falloir se renouveler une fois de + !

Vos réactions

Mot de passe oublié