Actualité

Le Xbox Game Pass fait vendre plus de jeux… partout !

0
Please log in or register to do it.

Hier, à Londres, Agostino Simonetta s’est exprimé lors du GameIndustry Investment Summit. L’actuel responsable du service ID@Xbox est à cette occasion revenu sur quelques chiffres du services mais aussi sur le Xbox Game Pass. Et ce que nous dit depuis plusieurs mois désormais semble se confirmer en chiffres : Le Xbox Game Pass fait vendre des jeux  !

Le principe peut sembler de prime abord pour le moins… cocasse. Un service d’abonnement à 10€ par mois, dans lequel on retrouve plus de 200 jeux en accès illimité, ferait vendre ces mêmes jeux par ailleurs ? Autant dire que si l’objectif pour les abonnés était de faire des économies, cette affirmation est pour le moins étonnante. Mais pourtant, c’est bien l’actuelle réalité du marché. Les abonnés Xbox Game Pass achètent en effet plus de jeux et essaient une plus grande variété de genres qu’ils ne le faisaient avant de s’inscrire.

Les gens qui adhèrent à l’abonnement sont beaucoup plus engagés. Ils ont beaucoup de jeux gratuits auxquels jouer, mais en fait, ils sont beaucoup plus engagés en dehors de l’abonnement. Ils vont dans les magasins et achètent plus de jeux qu’avant.

Pour illustrer son propos, l’homme apporte des données, des résultats concrets. Selon lui, suite à son entrée dans le Xbox Game Pass, un jeu voit son activité être multipliée par 6. Autrement dit, les joueurs non abonnés découvrent également le titre et le font tourner. Un discours qui rappelle celui des développeurs de Afterparty qui affirmaient il y a peu que l’entrée de leur titre dans le Xbox Game Pass avait permis de faire grimper les ventes sur tout les supports !

Parallèlement, les abonnés au Xbox Game Pass jouent en moyenne à 40% de jeux en plus. Et cela ne concerne pas que les titres dans le Game Pass, les joueurs découvrent également des titres en dehors du service. 91% des abonnés déclarent par ailleurs jouer à des titres qu’ils n’auraient jamais essayé sans leur abonnement. Les joueurs jouent donc plus et le service génère une véritable curiosité à l’égard de toutes les productions. Microsoft annonce en effet que leurs clients abonnés au XGP jouent à 30% plus à des genres auxquels ils ne jouaient pas avant leur inscription au service. Des chiffres bienvenus et qui illustrent parfaitement ce qui se passe ailleurs, au cinema et à la tv.

Si vous regardez les services d’abonnement vidéo, vous les souscrivez pour les blockbuster et vous passez finalement des heures à regarder des documentaires ou des comédies stand-up. Nous voyons le Game Pass comme une opportunité d’élargir l’horizon des fans, et bientôt ils découvriront que « En dix ans, je n’ai jamais joué à un jeu d’horreur, mais devinez quoi ? J’en ai essayé un et maintenant je développe un attrait pour le genre »

Et cela ouvre évidemment des opportunités pour tous les développeurs. Certes les plus gros jeux attirent les nouveaux clients, mais les jeux de niche ou à plus petits budgets offrent des alternatives. Ce sont ces jeux moins visibles qui font finalement la richesse du service et proposent des expériences inattendues.

Pour nous, il n’y a aucun genre qui n’est pas pertinent parce que nous voulons vraiment offrir un grand menu où les clients peuvent décider, « Vous savez quoi ? Je veux essayer quelque chose de nouveau. »

Propos recueillis par GameIndustry.biz

La Saison 5 de PUBG arrive le 29 octobre : nouveautés et bande-annonce au menu !
Star Wars Jedi : Fallen Order, Respawn espère offrir la 4K ou les 60 FPS