Digital Foundry fait son analyse technique du trailer de Senua’s Saga Hellblade 2

Senua’s Saga : Hellblade II

4K Ultra HD Exclusivité Xbox Optimisé Xbox Series X Xbox Series X|S

Digital Foundry fait son analyse technique du trailer de Senua’s Saga Hellblade 2

Présenté en grande pompe aux Game Awards, Senua’s Saga Hellblade 2 a fait sensation. Digital Foundry, le célèbre cite qui décortique en vidéo les jeux ou les trailers sous leurs aspects techniques, s’est penché dessus et nous livre son verdict.

De la notion “in-engine” 

Il reste un certain flou entourant ce trailer… Est-ce un trailer pré-rendu en images de synthèse (CGI), en temps réel ? Ou quelque chose d’autre ? La notion de “in-engine” évoquée par Phil Spencer laisse croire à Digital Foundry (DF) que nous sommes plus proche du rendu du jeu que d’une vidéo en CGI. L‘Unreal Engine 4 en matière de rendu graphique s’annonce phénoménal. DF n’est pas totalement convaincu que le trailer tourne en temps réel, toutefois il y a quelques imperfections qui laissent supposer que ce n’est pas un pur rendu CGI. À ce stade, vous vous dites sûrement que DF se contredit mais vous allez voir que les explications avancées sont tout à fait valables.

Alors que la plupart des gens ont été bluffés par la perfection technique de ce trailer, DF a donc quand même relevé de petites imperfections. Et cela concerne la profondeur de champ. Il s’agit d’un souci que l’on retrouve couramment sur les jeux de la génération actuelle à savoir des halos entourant certains objets. De même, les cheveux de Senua scintillent et pop autour de la zone de profondeur de champ, typiquement le genre de souci que vous n’auriez pas avec de pures images de synthèse ou avec le super-échantillonnage. La comparaison avec Hellblade 1er du nom est sans appel même en tournant sur un PC gavé à la RTX2080, en 4K avec les graphismes en ultra… Hellblade 2 est en tout point supérieur ! Digital Foundry pense donc que ce trailer a bien été réalisé avec le moteur du jeu mais qu’il ne tourne probablement pas en temps réel. D’autant plus que Ninja Theory aurait eu trop peu de temps de développement pour proposer un rendu aussi propre alors que les puces équipant la series X ont été finalisées récemment.

À l’analyse technique 

Digital Foundry s’est amusé à analyser les méta-données de la vidéo et ils ont pu en tirer quelques informations :

  • La définition est de 3840×1608 : ça fait environ 74% de la définition 4K. The Order 1886 avait usé de la même technique (avec une base de définition FullHD) sur PS4 et le rendu graphique est encore aujourd’hui parmi les plus beaux alors que le jeu est sorti en 2015.
  • Le framerate est fixé à 24 images par seconde : cela correspond à 80% du minimum requis pour un jeu soit 30 images par seconde.

En tenant compte de ces deux paramètres, ça ne représente que 60% de pixels affichés par rapport à un jeu tournant en définition 4K à 30 images par seconde. Ça participe donc à l’obtention d’un rendu hors normes ! Mais il ne faut pas oublier que la Xbox series X sera une console capable de prouesses techniques jusque-là inconnues. L’une des choses qui a le plus impressionné DF, c’est le niveau de détails volumétriques. Sur Hellblade 1, les détails étaient accentués sur Senua plutôt que sur les décors. Ça ne veut pas dire pour autant que le jeu était moche ou faible techniquement. C’était juste le genre de compromis à faire avec la génération actuelle de console. Avec la bande annonce de Hellblade 2, ce compromis n’a plus lieu d’être. Le niveau global de détails volumétriques est hallucinant notamment dans sa richesse qui va jusqu’à la brindille sur le crâne ou les cordes qui suspendent les avant-bras… En comparaison avec Death Stranding qui a plus ou moins la même composition, le saut de génération est évident. Toutefois, DF reste méfiant car certains détails sont “trop beaux pour être vrais”. En effet, il n’y a absolument aucun pop-in dans les détails géométriques. Quelque soit leur distance, ils sont toujours rendus avec une qualité maximum. Si bien qu’il n’y a plus de limites et aucune différence entre le premier plan et les autres plus éloignés.

Concernant les éclairages, l’utilisation du ray-tracing est bien évidemment à l’honneur mais pour DF, il pourrait y avoir aussi des techniques en “trompe l’œil” concernant l’éclairage de même que pour la gestion volumétrique (la fumée du volcan qu’on aperçoit dans le trailer). Toutefois, il apparaît clairement que nous avons un aperçu de ce que pourrait donner un GPU nouvelle génération et il est clair que ce trailer montre une qualité sans pareille avec la génération actuelle. Mais la quasi-perfection de ce trailer semble incroyable à obtenir en conditions de jeu réelles. Et même si les promesses n’engagent que ceux qui les croient, Microsoft et Ninja Theory seront attendus au tournant !

 

Tombé dans la dépendance aux jeux vidéo depuis la VideoPac de Philips - ça nous rajeunit - je suis à la recherche d'expériences solo narratives qui me font rêver ! Et quand je suis en manque, un bon multi et ça repart !

3

  1. Il en demeure quand même que le jeu s’annonce magnifique graphiquement et on peut en espérer autant de bien d’autres.

  2. Je doute que Microsoft se la joue à la Sony question trailer maison. Pas parce que ça ne serait leurs genres (ce qui n’ai pas faux non plus) mais surtout parce qu’ils ne peuvent pas se le permettre.

  3. On verra, en tout cas le 1ier était magnifique, le 2ieme s annonce tout autant. Une très belle exclue pour MS en devenir.

Vos réactions

Mot de passe oublié

Inscription

Xboxsquad

GRATUIT
VOIR