Moon Studios (Ori and The Blind Forest) ne deviendra pas un Xbox Game Studios

Moon Studios est assurément un des studios les plus talentueux de cette génération. Pères du génial Metroidvania qu’est Ori and The Blind Forest, les développeurs sont sur le point de nous délivrer sa suite tant attendue. Ori and The Will of The Wisps sortira en effet le 13 mars prochain et sera, à nouveau, une exclusivité console Xbox. Un statut qui a depuis longtemps fait parler les fans de la marque qui espèrent voir Moon Studios rejoindre les Xbox Game Studios. Malheureusement, à en croire Thomas Mahler, Game Director chez Moon, un rachat n’est pas prêt d’arriver.

L’homme s’est en effet récemment exprimé sur ResetEra. Prenant le temps de répondre à différentes questions et messages postés sur le forum, Thomas Mahler balaye plusieurs sujets. Il évoque ainsi la liberté du studio, précise différents éléments sur leur prochain jeu et parle librement des budgets de Microsoft. Et vous allez le voir, le Game Director a été plutôt prolixe !

Moon Studios ne sera pas racheté par Microsoft.

Mettons immédiatement fin aux rêves de certains joueurs : non, Moon Studios n’est pas à vendre. Le studio autrichien, mais dont les membres sont répartis aux quatre coins du monde, est en effet très bien libre. C’est ce qu’affirme et explique ainsi Thomas Mahler.

A vrai dire, je suis déjà très content de mon poste sur Moon. Je peux faire les jeux que je veux vraiment faire, je peux travailler avec les personnes les plus talentueuses de cette industrie, je peux déjà réaliser mes rêves de développement avec la configuration que nous avons. Alors pourquoi risquer de perdre cela en faisant quelque chose qui nous rapporterait juste un peu d’argent ?

Le fait de ne pas être esclave de l’argent et d’être en mesure de dire “non” nous a fait beaucoup de bien. Nous n’acceptons pas de contrats de m**** de la part des éditeurs, nous n’avons pas à faire de la lèche à qui que ce soit, nous avons la liberté de créative… nous sommes honnêtement très heureux de notre situation. Ce serait bien d’avoir un tas d’argent sur mon compte ? Bien sûr, mais il y a de fortes chances que ma vie quotidienne soit plus marquée par le négatif que par le positif.

J’espère que cela a du sens et clarifie pour quelles raisons nous ne sommes pas intéressés par une acquisition :)

Un discours clair et, semble-t-il, sans langue de bois. Moon Studios se porte aujourd’hui très bien et n’imagine pas être affilié à un constructeur comme Microsoft. D’ailleurs le studio semble ne pas spécialement vouloir grossir. Le Game Director estime en effet que la taille actuelle de l’entreprise est ideale pour leurs futurs projets.

Je me sens très bien avec la taille de l’équipe que nous avons actuellement. Nous essayons toujours d’engager les personnes les plus talentueuses de l’industrie. Nous avons des gens qui ont un rendement trois fois supérieur à celui d’une personne “normale” sur une base quotidienne... parce qu’ils sont incroyablement passionnés et talentueux. L’objectif de Moon est de rester assez petit, mais tout le monde chez Moon doit être un maître dans ce qu’il fait.

Le prochain A-RPG de Moon Studios sera un AAA

Aussi fabuleux qu’elles soient, les aventures de Ori n’en sont pas moins des AA. Autrement dit, des jeux au budget relativement contenu en comparaison aux dizaines voire centaines de millions dépensés pour les plus grandes licences installées (GTA, final Fantasy, Gears etc.).

Nous gérons toujours nos budgets de manière très, très efficace. Ori and the Blind Forest a été conçu pour un budget minuscule par rapport au projet qu’il était. Will of the Wisps coûte déjà beaucoup plus que cela, car beaucoup plus de gens y ont travaillé, mais il est évident que ce n’est pas aussi cher que ce que les éditeurs paient actuellement pour les jeux AAA

Néanmoins, si le studio réussit des miracles et accouches d’œuvres AA aussi marquantes que Ori, il n’est pas question pour Thomas Mahler de ne pas aller boxer dans la catégorie supérieure. Car oui, avec leur prochain jeu, les budgets devraient significativement augmenter.

Notre ARPG est la chose la plus ambitieuse que nous ayons jamais faite. Nous essayons de faire très attention à la façon dont nous evoluons pour que la culture de l’entreprise ne soit pas chamboulée et nous savons que nous pouvons nous lancer dans le projet que nous avons prévu.

Nous possédons les droits de propriété intellectuelle sur l’ARPG que nous developpons. L’ARPG sera notre premier jeu AAA.

Avec la sortie prochaine de Will of The Wisps, pourrons-nous rêver d’une présentation à l’E3 2020 de ce nouveau Projet ? Sans doute pas pour le développeur, même s’il reconnaît que tout peut encore arriver. Cependant, le développement en étant encore à son tout début, il serait étonnant de voir cet A RPG apparaître avant un moment. Une prise de parole cette année ?

Probablement pas, mais je ne sais pas, peut-être ? Je travaille sur ce projet depuis 2015, nous construisons un univers assez vaste autour de lui et nous avions besoin de ce temps pour construire quelque chose de vraiment unique. Cela ne veut pas dire que vous le verrez de sitôt, c’est un projet parallèle depuis un certain temps, puis nous avons constitué une petite équipe pour la pré-production et ce n’est qu’après WotW que toute l’équipe entrera en pleine production.

Sur les moyens offerts par Microsoft aux Xbox Game Studios

Depuis le rachat de plusieurs studios par Microsoft, différents fantasmes circulent sur le net. Parmi eux, sdlui que la liberté offerte aux développeurs est à la mesure des budgets concédés. Une approche remise en cause par Thomas Mahler de Moon Studios qui explique que les équipes doivent d’abord faire leurs preuves. Un discours logique et pertinent.

Pourquoi un studio first party Microsoft disposerait-il immédiatement de ressources illimitées ? Ce n’est vraiment pas comme ça que ça fonctionne. Les jeux sont incroyablement chers à fabriquer, ils comportent une tonne de risques et beaucoup de jeux ne sont même pas rentables… Vous obtenez toujours le budget qui fait sens en termes d’affaires. Si DoubleFine veut maintenant faire un jeu qui coûte, disons, 50 millions de dollars US, je doute fort que Microsoft s’engage dans cette voie.

Merci @farah_castillo pour la source et le mp ;)

2

  1. Pas de langue de bois et une part de vérité dans le choix de l’indépendance.
    Cependant, attention de ne pas se voir trop beau.

  2. Au moins c’est clair ! Dommage, je n’aimerai pas voir ce studio finir par développer pour Sony. Mais s’ils continuent de rester fidèle à Microsoft, pas de p. Leurs projet de RPG par contre m’intrigue au plus haut point.

Vos réactions

Mot de passe oublié