assassins-creed-valhalla-combat

Assassin’s Creed Valhalla

4K Ultra HD Enhanced Xbox One X HDR Xbox One Xbox Series X Xbox Smart Delivery

Assassin’s Creed Valhalla : l’instakill de retour !

La machine marketing autour de Assassin’s Creed Valhalla bat son plein en attendant le 12 juillet prochain et la présentation (enfin !) de son gameplay. Nous apprenons aujourd’hui que l’Instakill est de retour. De quoi plaire aux fans de la première heure.

Retour aux sources du gameplay

Ashraf Ismail, le directeur créatif du jeu, a eu l’occasion de s’entretenir avec Kotaku au sujet du gameplay du jeu. D’une certaine façon, il souhaite un retour aux sources de la licence. Origins et Odyssey, les deux dernières itérations de la franchise, ont apporté leur lot de nouveautés tout en supprimant certains éléments iconiques de la franchise.

Nous voulions regarder les anciens jeux [de la franchise] et voir ce qui faisait leur grandeur et prendre en compte ce qui est génial dans la “formule mise à jour”. Il y avait une identité et une unicité que nous voulions ramener dans Valhalla.

Dans la première bande-annonce, nous avions tous constaté que la lame cachée était de retour. Élément de gameplay caractéristique de la licence, cette lame permettait du tuer un adversaire en un seul coup pour peu que nous fassions preuve de furtivité. Ismail est à l’écoute de la communauté et cela faisait partie des doléances des joueurs. Ces derniers ont donc été entendus. Cet Assassin’s Creed va dès lors retrouver un feeling à l’ancienne, au moins sur ce point-là et on ne peut que sans réjouir. C’était plutôt jouissif de suivre sa cible, de lui planter une lame au moment opportun et de partir sans que quiconque ne se soit aperçu de quoique ce soit (bon c’est vrai dit comme ça, on pourrait croire que je suis un psychopathe mais ce n’est que du jeu vidéo hein. Ne reproduisez pas ça ni chez vous ni ailleurs 😅). D’ailleurs Ismail nous indique qu’Eivor va rapidement disposer de cette arme et explique :

Nous continuons avec l’idée qu’Eivor n’est pas un assassin entraîné. Eivor est un Viking qui reçoit cette arme badass et doit apprendre très rapidement [à s’en servir]. Au début de l’expérience, Eivor apprendra une technique qui, avec le bon timing peut tuer pratiquement n’importe qui en un coup

Un autre élément de gameplay qui a été laissé de côté : se camoufler au milieu de la foule. Et bien vous serez ravi d’apprendre que cette possibilité va être remise au goût du jour. L’infiltration et la furtivité vont donc se retrouver au cœur du gameplay. Le lien de parenté avec le feeling des épisodes plus anciens est donc évident et devrait ravir, une fois encore, les aficionados de la licence. Toutefois, on pourrait rester sceptique tant il est vrai que les Vikings ne sont pas du genre à se la jouer discret mais Ismail tempère en expliquant ceci :

L’idée c’est qu’un nordique ou un viking se retrouve dans un lieu où il n’a pas envie d’être, dès lors, passer incognito ou se cacher au milieu de la foule peut avoir beaucoup de sens.

Un scénario en lore massif ? 

Avec Origins et Odyssey, Ubisoft a pris des chemins de traverse avec la métahistoire et a divisé les joueurs. À titre personnel, je n’aime pas du tout quand l’histoire d’un jeu pose des questions et que les réponses sont apportées dans un autre média (en l’occurrence dans le cas présent dans des comics). Pour Assassin’s Creed Valhalla, Ubisoft a pris la décision d’écouter les fans de la licence. C’est assurément une bonne chose mais c’est aussi à double tranchant tant les possibilités offertes par la franchise sont nombreuses et parfois radicalement opposées. Certains joueurs vont sûrement être déçus mais Ismail assure vouloir ancrer le jeu dans le lore installé par les jeux plus anciens. À ce titre, quand Kotaku lui demande s’il y aura des connexions scénaristiques avec Assassin’s Creed Rogue, Ismail reste évasif mais indique les connexions avec les autres jeux de la franchise seront faites “pour les fans et pour ceux qui veulent creuser [l’histoire]”. Ces liens seront plus des bonus ou easter eggs que des éléments principaux de l’histoire. C’est donc une bonne chose pour ne pas léser ceux qui ne connaîtraient pas les anciens jeux et ça fait un peu de fan-service pour les autres. Tout le monde est donc gagnant ! Mais Ubisoft va devoir faire attention car vouloir faire le grand écart entre les joueurs “déçus” par le virage pris dans les deux derniers épisodes et ceux qui ont aimé, peut s’avérer impossible avec la possibilité de ne plaire à personne. C’est une réflexion à laquelle s’est adonné le studio, à savoir comment ancrer l’héritage de la franchise tout en apportant une expérience nouvelle et enrichie. Nous verrons lors de la sortie du jeu si la réponse trouvée par Ubisoft est la bonne. 

Tombé dans la dépendance aux jeux vidéo depuis la VideoPac de Philips - ça nous rajeunit - je suis à la recherche d'expériences solo narratives qui me font rêver ! Et quand je suis en manque, un bon multi et ça repart !

2

  1. Un Viking discret et furtif…. Ya que moi que ça choque ? 🙂 Sinon cool qu’ils écoutent leurs communautés. Si les fans voulaient voir revenir cette fonctionnalité, ils seront content.

Vos réactions

Mot de passe oublié