Scorn – Ebb Software nous en apprend plus à propos de son développement sur Xbox Series X

Scorn

4K Ultra HD Exclusivité Xbox Xbox Game Pass Console Xbox Series X

Scorn – Ebb Software nous en apprend plus à propos de son développement sur Xbox Series X

Il y a quelques jours, les créateurs de Scorn, Ebb Software, nous expliquaient comment ses développeurs comptaient faire l’impasse sur le ray tracing grâce à leur solution maison pour un rendu similaire. Aujourd’hui, c’est par le site d’IGN, qui a eu la chance d’obtenir une interview du Directeur du jeu, Ljubomir Peklar, que l’on en apprend un peu plus sur ce titre, qui a fait beaucoup parler de lui lors du dernier Inside Xbox.

Pour rappel, le projet est apparu pour la première fois aux alentours de 2014, sur la plateforme de financement Kickstarter lors d’une campagne infructueuse. Puis en 2015, il a été décidé qu’il serait réalisé en deux épisodes, pour finalement n’en faire qu’un.

Lors de cet échange, il nous explique en détail les raisons pour lesquelles la Xbox Series X aura l’honneur d’accueillir Scorn. Initialement prévu pour PC, il évoque notamment la transition vers la console de Microsoft :

Il s’agissait de l’adapter à la version PC, nous ne voulons faire aucun compromis et la Xbox Series X nous permet exactement cela.

Par ailleurs, le SSD, grande nouveauté dans l’architecture nextgen, reste pour lui un composant très important qui améliore l’expérience de jeu :

Ce sont surtout les améliorations évolutives qui feront la plus grande différence. La plus importante est l’élimination du goulot d’étranglement du processeur qui existe dans les consoles de génération actuelle, le chargement des ressources est beaucoup plus rapide grâce au SSD. Il est question de réactivité et de ne pas avoir d’attente.

Cet avancée technologique a permis de répondre aux exigences des développeurs qui accordent une importance toute particulière à la fluidité du titre et ne s’en éloigneront pas. Preuve en est, quand Ljubomir Peklar prend pour exemple le manque de fluidité pendant la récente démonstration du moteur Unreal Engine 5 :

Si les développeurs décident d’opter pour des résolutions inférieures et du 30 images par seconde, ils peuvent obtenir des résultats plus spectaculaires, comme dans la présentation du moteur Unreal Engine 5 il y a quelques jours. Ce dont vous devez vous souvenir, c’est que la réactivité et la clarté des mouvements font également partie d’un tout, si vous faites l’impasse dessus, vous perdriez des détails dans un sens.

En outre, il informe sur l’avancement du projet en assurant que le jeu montré en 2017, à l’attention des contributeurs, est maintenant très différent :

Ce niveau pré-alpha que nous avons montré est désormais différent à 80%. Cette démo a été créée pour présenter aux contributeurs ce que nous pouvons développer et leur montrer globalement ce que pourrait être le jeu. Ce n’était pas censé être une représentation finale.

Toutefois, le projet reste intrigant, car pour l’heure, très peu d’informations concernant l’histoire ont filtré. Lorsque le journaliste pose la question au Directeur d’Ebb Software, ce dernier reste évasif sur la trame principale :

Le pitch initial n’a pas beaucoup changé, mais nous ne le dévoilerons pas.

Pour rappel la démo de Scorn nous place dans la peau d’un homme se réveillant écorché, au milieu d’un univers organique et progressant difficilement dans une ambiance horrifique tout en affrontant divers ennemis aussi dangereux qu’effrayants.
Très peu d’éléments sur l’intrigue sont donc disponibles pour le moment, mais ce n’est pas la priorité, puisque l’impression déroutante laissée lors du trailer d’avril était ce que souhaitaient les concepteurs :

Nous voulions voir si les gens réagiraient comme nous l’avions prévu. Ne pas réussir à transmettre l’ambiance de manière adéquate est toujours notre plus grande préoccupation. Heureusement, tout s’est passé comme prévu et la réaction globale a également été plutôt bonne.

Un pari réussi par l’équipe puisque la presse spécialisée s’accorde à dire que le trailer a brillé par son atmosphère unique et pesante.

Pour terminer, Scorn reste pour l’heure une exclusivité Xbox Series X sans date de sortie, mais lorsqu’on lui pose la question sur un éventuel lancement sur PS5, Ljubomir Peklar refuse de donner plus d’informations à ce sujet, de même sur le choix de la plateforme de distribution dématérialisée, tout reste à prévoir.

Eternel insatisfait, "This is the way" est mon crédo. Je joue uniquement pour le fun, si le perso se déplace mal c'est que le jeu est loupé.

5

  1. Moi c’est le jeu qui ma tapé dans l’œil lors de cette inside, maintenant j’aimerais en savoir davantage .

  2. Idem avec The Medium, les deux jeux qui m’intrigue le plus, reste a connaitre une date de sortie, pas trop lointaine.

  3. Y’a un air du film Prometheus de Ridley Scott dans ce jeu, c’est même extrêmement ressemblant.

  4. Les mecs ont l’air de savoir ce qu’ils veulent. C’est plutôt rassurant. Ce qu’on en a vu m’intrigue beaucoup. Le design très Giger est superbe.

Vos réactions

Mot de passe oublié