Ubisoft s’excuse et s’engage à faire toute la lumière sur les accusations d’agressions sexuelles

Yves-Guillemot-ubisoft

Dans la tourmente depuis quelques jours Ubisoft a décidé de s’exprimer. La société française fait en effet face à plusieurs accusations d’agressions sexuelles à l’encontre de différents employés. Une affaire sérieuse qui a notamment mis en lumière des dérapages de certains cadres et provoqué leur retrait des équipes. Aujourd’hui, le développeur a publié une déclaration officielle sur le sujet visant à éclaircir sa position et ses actions.

Ubisoft a “échoué” à créer un environnement sûr

Cette déclaration a été publiée aujourd’hui sur le site de Eurogamer. Relativement courte, celle-ci présente la volonté de Ubisoft de faire la lumière sur les événements qui se sont produits en interne. Une enquête est actuellement en cours et Ubisoft assure prendre les mesures qui s’imposeront lorsque les conclusions seront rendues. Et si, pour l’heure, il est trop tôt pour connaître les sanctions qui seront exercées, la société ne souhaite pas s’arrêter là. En effet, un audit est également en cours afin de repenser la direction et les process existants pour ne plus permettre des situations similaires à l’avenir.

Mais ce n’est pas tout puisque Ubisoft assume également ses responsabilités. C’est d’ailleurs en présentant ses excuses à ses employés que le développeur commence sa lettre. Pour ne pas avoir su offrir un climat sain aux différents membres des équipes, Ubisoft se dit désolé et promet de faire mieux.

Concernant les récentes allégations portées contre certains membres de l’équipe Ubisoft : Nous voulons commencer par nous excuser auprès de toutes les personnes concernées – nous sommes vraiment désolés. Nous nous engageons à créer un environnement inclusif et sûr pour nos équipes, nos joueurs et nos communautés. Il est clair que nous avons échoué à atteindre cet objectif dans le passé. Nous devons faire mieux.

Nous avons commencé par lancer des enquêtes sur les allégations avec l’aide de consultants externes spécialisés. En fonction des résultats, nous sommes pleinement engagés à prendre toutes les mesures disciplinaires appropriées. Comme ces enquêtes sont en cours, nous ne pouvons pas faire de commentaires supplémentaires. Nous procédons également à l’audit de nos politiques, processus et systèmes existants afin de comprendre où ils ont échoué et de nous assurer que nous pouvons mieux prévenir, détecter et punir les comportements inappropriés.

Nous ferons part à nos équipes des mesures supplémentaires que nous mettrons en place dans les prochains jours. Notre objectif est de favoriser un environnement dont nos employés, nos partenaires et les communautés peuvent être fiers, un environnement qui reflète nos valeurs et qui est sûr pour tous.

Ubisoft – le 26 juin 2020

Des résonnances au sein des équipes

En marge de cette déclaration, Darby McDevitt, responsable de la narration sur Assassin’s Creed Valhalla, a pris la parole sur Twitter. Celle qui a régulièrement travaillé avec Ashraf Ismail (dont le nom est associé à ces scandales) est revenue sur ces accusations.

Je parle en mon nom personnel des abus endémiques qui continuent de nuire à notre industrie : Chacun dans nos communautés et dans nos équipes de développement a le droit de se sentir en sécurité, valorisé et respecté à tout moment.

Tout comportement qui porte atteinte à ces valeurs fondamentales doit être éradiqué. Dans ma position et mon rôle, je m’engage à écouter davantage, à apprendre davantage et à me rendre disponible pour tous ceux qui veulent être entendus.

PS. Un merci particulier à la communauté AC pour toute la passion et le dévouement dont vous avez fait preuve au cours de la dernière décennie. Vous nous rendez meilleurs rien qu’en étant ici.

 

Après m'être plongé dans des esprits aussi torturés que brillants et vécu des expériences dont la singularité n'égale que leur étrangeté, j'ai décidé de jouer. Alors je joue :)

Vos réactions

Mot de passe oublié