Harcèlement dans le jeu vidéo : des centaines de témoignages en quelques semaines

Harcèlement dans le jeu vidéo : des centaines de témoignages en quelques semaines

Ces derniers jours, Ubisoft fait l’actualité pour des affaires de harcèlements et d’agressions sexuelles au sein de ses équipes. Des dizaines de témoignages se sont ainsi fait entendre sur les réseaux sociaux, accablants pour la majorité, concernant les pratiques de plusieurs salariés de l’entreprise. Cependant, si Ubisoft est aujourd’hui le visage le plus important qui ressort de cette prise de parole collective, l’éditeur français est loin d’être le seul. Des centaines de témoignages sont ainsi partagés, notamment sur Twitter, et relatent des comportements horrifiants. Ubisoft, 2K, Obisidian, mais aussi des influenceurs, des streamers et d’autres personnalités de l’industrie sont aujourd’hui pointé du doigt.

Ce n’est pas la première fois que la parole se libère sur des affaires de sexisme, de harcèlements, voire d’agressions sexuelles dans l’industrie du jeu vidéo. Mais la violence et la gravité des faits reprochés semblent aujourd’hui à-même de lui donner une portée inédite. Libération s’est saisi du sujet il y a peu, il reste désormais au reste de la presse de suivre ce mouvement. Mais en attendant, ce sont des initiatives individuelles ou collectives qui se mettent en place. Comme ce recensement de centaines de témoignages publiés çà et là, au sein d’un tableur. Un document qui circule aujourd’hui sur Internet et qui permet de découvrir le récit de trop nombreuses expériences de l’horreur dans le jeu vidéo. Des viols pratiqués par des personnalités de l’industrie, des agressions sexuelles, des harcèlements : tout est ici, dans un drive.

Naturellement, il s’agit ici d’une liste de témoignages pour lesquels des enquêtes ne sont pas nécessairement en cours. Il ne tient pas lieu de jugement et l’idée n’est pas d’en déduire les responsabilités de chacun. Il est plutôt de prendre conscience de ce qui nous entoure. De la multiplicité des cas possibles au sein des équipes, à proximité des streamers ou autres. De l’enfer que certaines personnes peuvent vivre par “passion”.

Pour rappel, pour l’heure, Ubisoft a annoncé une liste de mesures à appliquer dans les prochains mois. L’EVO, le plus grand tournoi de jeux vidéo de combat, est cette année annulé à cause de faits reprochés auprès de ses organisateurs. Des cas qui se multiplient et des prises de conscience qui se font au fur et à mesure de leur lecture. Espérons que cela se poursuive et que l’industrie agira en conséquence.

Après m'être plongé dans des esprits aussi torturés que brillants et vécu des expériences dont la singularité n'égale que leur étrangeté, j'ai décidé de jouer. Alors je joue :)

Vos réactions

Mot de passe oublié