Actualité

Microsoft en lice pour racheter Warner Bros. Gaming ?

0
Please log in or register to do it.

Aujourd’hui est un jour particulièrement dense en matière d’actualités autour de Microsoft. À peine le Xbox Games Showcase annoncé, voilà que Microsoft manifeste son intérêt pour l’acquisition de la division jeux de Warner Bros. 

Si vous ne connaissez pas l’éditeur Warner Bros. Interactive Entertainment, une petite présentation s’impose. Il s’agit d’une filiale de Warner Bros. Entertainment qui est spécialisée dans l’édition, la conception et la distribution de jeux vidéo. Elle est composée des 11 studios suivants :

  • Avalanche Software : le spécialiste des jeux Disney
  • Monolith Productions : F.E.A.R., Condemned, La Terre du Milieu : L’ombre du Mordor…
  • NetherReal Studios : la franchise Mortal Kombat
  • Rocksteady Studios : la trilogie Batman Arkham
  • TT Games : la franchise des jeux LEGO
  • les 5 studios WB Games répartis à Boston, Montréal, New York, San Francisco et San Diego
  • Portkey Games : le studio rattaché à tout ce qui concerne les jeux Harry Potter

Comme vous pouvez le constater, il y a un certain nombre de licences fortes liées aux jeux vidéo mais également au cinéma ou encore aux comics. AT&T, sa maison mère, a fait savoir qu’elle souhaitait donc vendre sa filiale. La société Warner Bros. Interactive Entertainement est valorisée à hauteur de 4 milliards de dollars. Une coquette somme, il est vrai, mais qui reste largement à la portée de Microsoft. Rappelez-vous, la firme de Redmond avait acquis Mojang (le studio derrière Minecraft) pour 2,5 milliards en 2014. Cependant, Microsoft n’est pas seul sur les rangs puisque Electronic Arts, Take-Two Interactive ou encore Activision Blizzard ont déjà manifesté leur souhait de se positionner sur le dossier. Les contours de la vente restent pour le moment encore flou car il semblerait qu’AT&T souhaite se séparer des studios de développement tout en conservant les droits de certaines licences. Ça permettrait à l’entreprise de pouvoir continuer à générer des revenus avec des accords de licence commerciale. Il semblerait que les développements en cours ne soient pas impactés par la dite vente mais ça risque de donner des maux de tête aux différentes parties car la plupart des jeux en cours de développement sont basés sur des licences. Donc potentiellement, vous pouvez racheter les studios mais perdre le droit d’utiliser la licence sur laquelle est basée le jeu développement dans les studios.

Sur le papier, le rachat semble donc intéressant mais certaines questions restent en suspens. Comment gérer l’intégration de ces 11 studios si les licences ne suivent pas ? Vont-ils fusionner avec les studios existants ? Faudra-t-il aussi négocier le droit d’utilisation des licences ? Et à quel coût ? Quel impact le rachat aura sur la masse salariale de l’entreprise ? Bref autant de questions qui vont mettre du temps à trouver une réponse car toutes les sociétés, Microsoft y compris, qui ont manifesté leur intérêt pour ce rachat n’ont pour le moment formulé aucune offre. Les négociations vont donc être longues et âpres.

Battletoads aperçu au Brésil, ne devrait plus tarder
F1 2020 : Un nouveau trailer pour résumer l'ensemble des fonctionnalités du jeu