Gravity Heroes sera disponible le 22 janvier

Gravity Heroes

Xbox One

Gravity Heroes sera disponible le 22 janvier

L’éditeur PQube avait annoncé Gravity Heroes pour le début de l’année 2021. Aujourd’hui une date plus précise vient d’être dévoilée. En effet, le jeu développé par Studica Solution va débarquer sur Xbox One et Series X|S le 22 janvier.

Gravity_Heroes_Gif

Êtes-vous prêt à entrer dans l’arène ? Une fois à l’intérieur, affrontez les hordes d’ennemis synthétiques en contrôlant un Gravity Heroes. Votre mission, si vous l’acceptez, sera de rétablir l’équilibre entre l’homme et les machines. Cependant, dans cet univers futuriste, la guerre fait rage. Comme le nom du jeu l’indique, vous serez en mesure de jouer avec la gravité. En effet, grâce au Gravity Shifter vous pourrez naviguer de haut en bas de l’écran sans soucis. De plus, de nombreuses capacités uniques et différentes armes serviront à abattre les ennemis.

Gravity Heroes possède des graphismes dignes des plus beaux Pixel Art. D’ailleurs il ressemble à s’y méprendre à un jeu rétro. Le titre proposera un multijoueur local.  Retrouvez votre famille ou des amis pour une soirée canapé. Vous pourrez soit affronter des hordes dans le mode “Survivor” ou profiter du côté compétitif du titre avec le mode “Versus”. Néanmoins, vous pourrez toujours jouer seul et essayez de comprendre pourquoi les robots se rebellent. En effet, le mode “Histoire” est disponible pour jouer seul, ou en coopération jusqu’à quatre joueurs. Durant le scénario, de nombreux boss colossaux viendront vous tenir tête.

Bien sûr Gravity Heroes sera disponible sur Xbox One mais aussi sur Series X|S grâce à la rétrocompatibilité. Pour l’heure nous ne savons pas si le jeu bénéficiera des optimisations next gen. Mais nul doute que nous aurons de plus amples informations avant le 22 janvier 2021, date de sortie du jeu.

Trailer de Gravity Heroes

Plus d’informations sur les prochaines sorties de janvier :

Amoureux inconditionnel de jeux vidéo indépendants, d’énigmes et d’aventures. Je virevolte au rythme des douces OST souvent coupées par le scintillement d’un succès. Je reste souvent ébahi par la beauté des Pixel Art.

Vos réactions

Mot de passe oublié

Inscription