Blizzard dévoile les coulisses d’Overwatch 2 et quelques détails sur le jeu

Ce week-end se tient la BlizzConline, la version entièrement en ligne de la conférence annuelle de Blizzard. Parmi les grandes nouveautés à venir de l’éditeur, Overwatch 2 arrive pour beaucoup en tête de liste des attentes, a présenté des images du jeu et de son développement dans une vidéo de près de quarante minutes (que vous pouvez retrouver avec des sous-titres français ici). On peut y découvrir de nouvelles cartes, des détails sur les modes de jeu inédits, un très court aperçu du premier personnage exclusif à ce deuxième opus, ainsi que quelques informations à propos des rééquilibrages et améliorations prévus.

Un multijoueur qui ne cesse de s’enrichir

C’est avec la présentation de deux nouvelles cartes pour le mode JcJ que s’ouvre la vidéo. La première nous emmène à Rome, dans des environnements fortement inspirés de l’époque impériale, le Colisée et le Capitole faisant notamment leur apparition au milieu de ruelles faites d’arcades et de mosaïques. La seconde quant à elle représente la ville de New York et plus précisément Manhattan, avec ses taxis jaunes (volants, bien sûr, on est dans Overwatch après tout), l’Empire State Building et la gare Grand Central Station, le tout ponctué de charrettes à hot-dogs et recelant apparemment quelques sous-sols de métro.

La nouveauté majeure du JcJ réside cependant dans le gameplay bien plus que dans les décors, puisque Overwatch 2 va accentuer nettement les rôles des différents Héros, afin de pousser encore plus les joueurs à choisir leur personnage en fonction de leur manière préférée de jouer mais aussi pour favoriser le travail d’équipe. Pour cela, chaque classe disposera d’une aptitude passive qui renforceront son effet dans l’escouade. Les supports pourront avoir une régénération de vie progressive dans les moments de calme, les DPS bénéficieront d’un bonus de vitesse, et les tanks auront un bonus d’équilibre, tout en chargeant moins la jauge de capacité ultime des ennemis qui leur tireront dessus.
Le studio a d’ailleurs l’air de mettre l’accent sur un rééquilibrage complet des tanks, et les amoureux de Reinhardt par exemple, seront contents d’apprendre que le temps des attaques-suicides est révolu : il sera désormais possible d’annuler sa charge à tout moment, et donc de ne pas terminer une ruée en situation de danger, voire de chute libre.

Les héros, toujours au centre du jeu

On en attendait de plus grands détails, mais nous n’aurons eu droit qu’à quelques secondes de gameplay : Sojourn, la première Héroïne inédite de ce deuxième épisode, qui avait été annoncée l’année dernière, sera une attaquante spécialisée dans la précision à courte et moyenne portée, puisqu’elle emmène un railgun avec elle. Les développeurs le disent eux-mêmes dans la vidéo : “si vous visez bien, vous allez l’adorer”. Cela révèle peut-être une prise en main plus ardue pour ceux qui aiment tapisser les murs de leurs balles. En revanche, aucune mention n’est faite de ses aptitudes.

Sojourn aura un railgun

Sojourn sera la première Héroïne du jeu à posséder un railgun.

Le focus est bien plus fort sur les vétérans du jeu, puisque Blizzard nous explique que chacun des personnages existants va bénéficier d’un lifting, et nous révèle ceux de McCree, Pharah, Faucheur et Fatale. Les changements resteront apparemment plutôt discrets, se jouant sur des détails des costumes qui restent identiques dans leur vision d’ensemble. Un peu plus de métal par ici, un peu moins de peinture par là, et bien sûr des graphismes améliorés pour s’accorder aux ressources des machines new-gen.
C’est plutôt sur le background de ses Héros qu’Overwatch 2 abat la plus grosse part de travail, car du contenu très riche à leur sujet attend les joueurs avec non seulement des lignes de dialogue ingame de plus en plus nombreuses, mais surtout des missions scénarisées associées à chacun des protagonistes. Dès les premières présentations d’Overwatch, Blizzard avait joué à fond la carte de l’univers détaillé dans sa communication, il est donc logique de voir le studio le développer encore plus pour cette suite.

Les Héros subissent un lifting graphique

De gauche à droite : les versions retravaillées de Fatale, Faucheur, McCree et Pharah pour Overwatch 2.

L’arrivée de la dimension RPG

Cette logique d’ailleurs, Overwatch 2 la poursuivra avec une plus large variété de modes de jeu, lui permettant de toucher un éventail plus important de joueurs. Les “Missions des Héros”, une série de quêtes scriptées réalisables en coopération, proposeront un grand nombre d’objectifs variés en JcE, et la réussite de ces derniers permettra d’engranger l’expérience nécessaire à la progression du personnage utilisé.
En effet, un aspect RPG vient s’ajouter dans cet opus, et chaque protagoniste disposera d’un arbre de talents répartis en trois catégories distinctes. Une cinquantaine de capacités spéciales seront ainsi déblocables au fil de l’avancée dans les niveaux, mais six seulement seront utilisables simultanément, et devront être sélectionnées avant de lancer une nouvelle partie. Pour le moment, la nature de ces talents n’a pas encore été détaillée.

L'arbre de talents fait son apparition

Aux niveaux 1, 10 et 20, deux nouveaux emplacements de talents sont débloqués.

Revoir la copie technique pour répondre aux critiques

Le role-play et le développement de l’univers ne sont pas les seules préoccupations de Blizzard, qui précise qu’Overwatch 2 est conçu depuis le début comme une véritable suite, et pas comme une simple copie améliorée de l’original ou comme une extension. Il s’agit sûrement ici d’une forme de réponse aux critiques qui trouvaient dès l’an dernier l’interface de l’épisode à venir bien trop proche de celle du premier. Pour étayer leur argument, les créateurs fournissent quelques détails sur les améliorations techniques dont le titre bénéficiera.

Côté armes, le développeur souhaite mettre l’accent sur des sensations plus marquantes et plus réalistes, en créant un effet de recul plus impactant à travers une caméra qui tremble davantage si le calibre est important. Sur le même sujet, une mention est faite des sensations tactiles, ce qui traduit une intention d’exploiter pleinement les possibilités des gâchettes sur les manettes. Le son des tirs sera également retravaillé pour gagner en spatialisation.
Puis, pour les IA qui avaient d’abord été présentées l’année dernière, le studio a revu sa copie suite à l’accueil mitigé de la communauté, et proposera des ennemis non seulement plus diversifiés, mais avec également des comportements plus étoffés pour les plus robustes d’entre eux. Il reste à savoir si ces adversaires représenteront tout de même un véritable challenge ou pas.

Au final, la vidéo souligne surtout le souhait de Blizzard de montrer que les développeurs sont sur tous les fronts pour Overwatch 2. Aucune mention de date ni même de fenêtre de tir n’est encore faite pour la sortie, qui ne doit de toute manière pas être attendue pour cette année. Il reste donc probablement plusieurs autres présentations avant que le jeu n’arrive dans nos mains.

 

 

 

 

 

1

  1. Pour moi une honte au lieu de faire un dlc payant ils te revendent un jeu plein pot même graphiquement ça change pas beaucoup

Vos réactions

Mot de passe oublié

Inscription

Xboxsquad

GRATUIT
VOIR