Test : Manette Nacon Pro Compact, difficile de challenger Xbox

Jusqu’ici particulièrement connu par les joueurs Playstation, l’accessoiriste Nacon débarque enfin sur Xbox. Pour l’occasion, le fabricant français nous propose une première manette baptisée Pro Compact, avec comme objectif de séduire les joueurs en quête de personnalisation. Configurable sur bien des points, celle-ci s’affiche au tarif très attractif de 49,99€ et offre une compatibilité parfaite avec les Xbox One et Series X|S et le PC. Est-elle une alternative sérieuse aux manettes Xbox officielles de Microsoft ? Peut-elle rivaliser avec la manette Elite question customisation ? On vous livre nos impressions après 15 jours de jeu manette en mains !

 

Plus petite… mais plus grande ?

Difficile de passer après Xbox sur son propre terrain. La manette Xbox Series X|S est, en effet, une référence pour bien des joueurs et joueuses, et il est aujourd’hui difficile d’imaginer un accessoiriste égaler l’ergonomie de cette dernière. Pourtant, Nacon a des arguments à faire valoir, notamment grâce à ses nombreuses options et la présence du Dolby Atmos dans la manette. Et il ne faut pas longtemps à la découverte de celle-ci pour comprendre que la Pro Compact n’est pas une concurrente de la manette Xbox Series X|S, mais plutôt une alternative.

Dès l’ouverture de la boîte, la taille de la Pro Compact surprend. Moins haut, le produit de Nacon semble aussi plus large que le pendant de Microsoft. Cela donne l’impression d’une manette de forme plus allongée même si, dans les faits, ce n’est pas le cas. D’une extrémité à une autre, l’accessoire français se veut en effet plus court et plus petit que le pad de série livré avec les consoles. Selon le constructeur, la manette est 15% plus compacte que celle de Xbox. Mais une fois en mains, les sensations nous disent pourtant le contraire.

En effet, dès que nos paumes enveloppent les poignées de la manette et que nos doigts se posent sur ses sticks, les particularités de la Pro Compact se font sentir. A commencer par ses dimensions. Si, sur le papier, le pad de Nacon est plus petit que celui de Xbox, sa conception accouche d’un écart plus important entre nos deux mains. Le haut de l’accessoire mesure ainsi près de 13 cm contre 11 cm pour celui de Microsoft. Une différence importante qui se ressent immédiatement et qui, associée à des poignées plus courtes et à un angle plus droit, génère des tensions sur nos poignets.

Nacon-Pro-Compact-test1

Une conception loin d’être universelle

Et ce n’est malheureusement pas le seul défaut de conception de cette Pro Compact qui pousse sticks et bouton sur ses extrémités. La distance qui sépare les deux sticks est ainsi plus importante de 1,1 cm et les pouces ont ainsi bien du mal à se poser convenablement dessus. Plutôt que d’avoir la dernière phalange en contact avec leur surface, c’est sous l’articulation que ceux-ci se trouvent placés. Une position loin d’être idéale et qui force ainsi à contracter et ramener les pouces en arrière pour mieux contrôler nos actions. Et le constat est le même côté bouton avec la touche A qui se trouve sous la première phalange, une position bien peu pratique pour l’actionner.

Cette gêne est d’ailleurs constante, quelle que soit la prise en main que vous adoptez. Si vous avez l’habitude de soutenir votre manette avec le majeur et d’utiliser uniquement vos index pour activer les quatre gâchettes, alors vous constaterez rapidement que LB et RB sont difficilement actionnables. C’est à nouveau la première phalange qui devra être utilisée pour appuyer sur ces boutons alors, sauf à vous contraindre à une nouvelle tension au niveau des doigts.

Si vous avez l’habitude d’utiliser vos majeurs pour actionner les gâchettes et vos index pour LB et RB, alors le résultat se veut plus agréable. Cependant, c’est cette fois l’atteinte du bouton B qui vous obligera à un mouvement peu naturel, la poignée bombée venant gêner la contraction du muscle de votre pouce. Naturellement, si vous avez de petites mains, les boutons seront mieux positionnés sous vos doigts et la légèreté de la manette pourrait vous offrir de bonnes sensations. Mais attention, cela ne devrait pas pour autant être confortable sur la durée, la faute notamment au design général de la manette et la forme de ses poignées.

Nacon-Pro-Compact-test2

Jouez comme vous êtes !

Si la Nacon Pro Compact ne convainc pas entre nos mains, elle a pourtant de vrais atouts par ailleurs. Pour ce prix, la finition est en effet très correcte et même si le plastique arrière paraît un peu cheap, la qualité perçue est très satisfaisante. L’ensemble est solide et aucun bruit parasite ne se fait entendre à la manipulation. Rien ne bouge, tout est parfaitement monté et le silence de la croix directionnelle fait un bien fou. Les boutons s’avèrent eux aussi bruyant que sur le matériel Xbox et les sensations à l’appui assez similaires. La Pro Compact a néanmoins l’avantage de proposer des boutons AXYB un peu plus larges et plus proches entre eux et donc plus facilement actionnables. Un détail mais qui a son importance pour les enfants ou les personnes disposant d’une mobilité réduite aux pouces.

Mais c’est surtout grâce à ses options de personnalisation et de mapping que la Nacon avait des arguments à faire valoir. Via une interface dédiée, téléchargeable depuis le Microsoft Store, vous avez en effet la possibilité de configurer la manette pour l’adapter à vos besoins. Cinq profils sont ainsi préchargés et vous offrent des réglages pensés pour les jeux de course, les jeux de sport, les jeux de combat, les FPS ou l’infiltration. Chaque stick et chaque gâchette est alors configurable de manière indépendante. Vous pouvez donc choisir un temps de réponse très court sur la gâchette gauche et plus long sur la droite et définir des réactions différentes pour vos deux sticks. D’ailleurs, la zone morte de ces derniers est également personnalisable et vous avez aussi la possibilité de supprimer les vibrations. Et pour revenir à la configuration standard, il suffira de switcher la configuration grâce au curseur présent au dos de la manette. Du tout bon !

Cependant, au chapitre des regrets, on notera qu’une seule configuration peut être sauvegardée. Cela vous obligera donc à repasser par ce menu si vous souhaitez des réglages différents selon les jeux auxquels vous jouez. Autre élément de déception, l’application de configuration de la manette est relativement chiche en information. Des courbes sont présentes pour illustrer les différents profils mais aucun axe n’est présent. Ainsi, il est peut évident de comprendre immédiatement quel est l’impact d’une option plutôt qu’une autre et il faut donc éprouver les différents profils pour les comprendre. Heureusement, une fois que nous avons bien compris cela, passer d’un profil à un autre est extrêmement simple et intuitif. C’est au moins ça !

Nacon-Pro-Compact-test3

Pour terminer, rappelons que la Pro Compact est une manette filaire. Le temps de réponse est donc optimal et Nacon s’est montré généreux sur l’allonge avec 3m de câble disponible. Une longueur qui contentera l’immense majorité des joueurs qui pourront aussi y brancher un casque grâce via la prise jack de la manette. Cette dernière vous offrira d’ailleurs une licence Dolby Atmos afin de choyer vos oreilles, et ceux quel que soit le casque que vous possédez !

Nacon Pro Compact : achat justifié ?

La Nacon Pro Compact est pétrie de bonnes intentions. Sur le papier et dans les faits, la manette propose de vastes possibilités de personnalisation capables de réjouir l’exigence des joueurs et joueuses qui veulent améliorer leur niveau de jeu. Cependant, l’exécution est loin d’être convaincante et la conception même de la manette l’empêche d’être une véritable alternative de choix à celle de Microsoft. Pour 10€ de plus, la manette proposée par Microsoft lui est largement supérieure d’un point de vue confort et ergonomie. La qualité perçue est également bien au-dessus du côté de Xbox et il est donc difficile de vous recommander cette version made in France

Peu ergonomique, fatigante à l’usage, voire inconfortable, la Nacon Pro Compact est à réserver aux petites mains. Les enfants et adolescents pour qui le poids de la manette Xbox peut être un problème ou qui cherchent des manettes mappables facilement pourraient y trouver leur bonheur. Cependant, nous vous recommanderons, même dans ce cas de figure, de tester le produit quelques heures pour vous en faire une idée. Heureusement, les retours clients sont aujourd’hui largement proposés par les enseignes jeux vidéo !

Mot de passe oublié

Inscription