Tour d’horizon des jeux de l’ID@Xbox Summer Game Fest (partie 3/4)

Je dois avouer que je ne m’attendais absolument pas à passer autant de temps à tester les 40 démos du ID@Xbox Summer Game Fest ! Mais grâce à cette excellente initiative, on peut avoir un premier aperçu sur les prochaines sorties, et ainsi savoir quels titres surveiller. Sans plus attendre, passons rapidement en revue une nouvelle fournée de jeu.

Lake

Une démo très particulière car elle s’attarde sur l’atmosphère de Lake au détriment du rythme (ce qui reflète probablement le reste du titre). L'(in)action se déroule en 1986, vous contrôlez Meredith qui fait une petite pause dans sa carrière de développement de jeu pour distribuer du courrier dans sa ville natale. Je dois avouer que même si Lake est lent, je suis complètement tombé sous son charme. Le paysage, la communauté, tout ça m’a donné très envie de m’immerger dans cette paisible bourgade. Distribuer du courrier ne m’avait jamais autant hypé.

Temps joué : 45 minutes
Verdict : très prometteur
Sortie : 1er septembre 2021
Trailer

Lake-screenshot


Lawn Mowing Simulator

Je suis déçu… Moi qui m’attendais à une belle bouse, la démo présage une expérience plutôt soignée et complète pour les amateurs de simulation. Le thème reste un peu loufoque, mais le gameplay semble suivre, et le contenu apparaît au rendez-vous. Dans Lawn Mowing Simulator, vous devrez créer de A à Z votre entreprise de tonte de pelouse, et enchaîner les contrats pour pouvoir ensuite la développer (en embauchant des salariés, par exemple). Malgré tout, j’ai trouvé le temps long en enchaînant les allers-retours dans la première mission du jeu…

Temps joué : 20 minutes
Verdict : prometteur (pour les amateurs du genre)
Sortie : cet été
Trailer

Lawn-Mowing-Simulator-Gameplay


Mad Streets

S’il y a bien un genre de jeu que je n’apprécie pas, c’est le combat. Donc, déjà, pour me convaincre, Mad Streets part avec un sévère handicap. Mais alors là, on se retrouve propulsé dans des affrontements illisibles, avec le personnage contrôlé qui se retrouve caché derrière d’autres. On prend des coups sans savoir d’où ils viennent. On en donne sans savoir s’il atteignent quelqu’un. Le tout se joue limite au ralenti. Bref, je suis vite passé sur une autre démo.

Temps joué : 5 minutes
Verdict : je passe
Sortie : 2021
Trailer

mad-streets-artwork


Paint the Town Red

Encore de la baston, mais en vue à la première personne, cette fois. Et avec des personnages tout droit sortis de Minecraft, mais en plus moches. Le but est simple : tuer tout le monde et, comme l’évoque le titre, repeindre les alentours en rouge. Si le principe devient vite répétitif, de nombreuses variantes sont au rendez-vous. Personnellement, je n’ai pas été convaincu par Paint the Town Red, mais il pourra peut-être plaire aux amateurs du genre…

Temps joué : 10 minutes
Verdict : je passe
Sortie : TBA
Trailer

paint-the-town-red-combat-sang


Princess Farmer

Je ne fais clairement pas partie du public visé par Princess Farmer. Si le côté jeu de réflexion avec le « match-3 » (vous savez, comme Bejeweled ou Candy Crush) pouvait donner de l’intérêt au titre, j’ai beaucoup de mal avec l’enrobage. Pixel-art de mauvais goût et ambiance enfantine façon « princesse », il ne m’a pas fallu très longtemps avant de laisser tomber et de passer à autre chose…

Temps joué : 10 minutes
Verdict : je passe
Sortie : 2021
Trailer

princess-farmer-match-3-lapin


Sable

On passe à la démo d’un jeu qui a déjà fait sensation. Visuellement, il y a rien à redire, Sable a un charme particulier et indéniable. Côté gameplay, par contre, je dois avouer avoir été très gêné par l’inertie du personnage, ainsi qu’un léger délai entre l’appui d’un bouton et son effet ingame, rendant les déplacements très peu précis. Reste que l’ambiance qui s’en dégage ainsi que la narration romancée présage du bon. En espérant que les quelques soucis de maniabilité soient corrigés d’ici la sortie, que le dépaysement soit bel et bien là et que l’histoire tienne la route. Je reste malgré tout frustré et subjugué en même temps.

Temps joué : 45 minutes
Verdict : à surveiller
Sortie : 23 septembre (directement dans le Game Pass)
Trailer


Skeleton Crew

La démo de Skeleton Crew est en fait son didacticiel. Idéal pour découvrir en douceur ce qu’il nous propose. On a donc là un jeu d’action/plate-forme qui nous met dans la peau d’un des membres d’une équipe de force qui a pour but de terrasser d’innombrables squelettes. Si le titre a l’air de faire preuve d’une bonne dose d’humour, son gameplay reste un peu trop classique à mon goût. La possibilité de changer de personnages à certains moments, comme dans Trine, amène quand même un peu de variété, et promet un peu de réflexion pour la suite de l’aventure.

Temps joué : 20 minutes
Verdict : pourquoi pas
Sortie : 2021
Trailer

skeleton-crew-cichol-boss


Splitgate

Splitgate est un FPS free-to-play compétitif. Présenté comme ça, ça peut faire peur. Mais si je vous dit que le titre s’inspire de Halo pour son univers, de Doom pour sa nervosité (sans non plus atteindre le même niveau, soyons réalistes) et de Portal pour l’une de ses mécaniques de gameplay, c’est mieux, non ? Et bien, moi qui ne suis pas très multijoueur compétitif, sachez que j’ai pris un plaisir fou à enchaîner les frags sur cette pré-beta. Le seul mode accessible est un 4vs4, dans lequel vous pourrez utiliser des portails pour vous retrouver derrière vos adversaires. Beaucoup de choses ne sont pas encore disponibles, mais le jeu a l’air très complet. Le seul doute concerne le côté pay-to-win, mais j’ai l’impression que seuls des skins sont accessibles dans la boutique. Bref, une grosse surprise pour ma part.

Temps joué : 20 minutes
Verdict : très prometteur
Sortie : 27 juillet 2021
Trailer

Splitgate-Arena-Warfare-Screenshot


Strings Theory

Strings Theory est un jeu de réflexion qui me fait un peu penser à ilomilo dans ses mécaniques. Vous contrôlez un… euh… gribouillis ? Votre objectif est de récupérer un certain nombre de « nuages » pour passer au niveau suivant. De nouvelles mécaniques de gameplay se découvrent au fur et à mesure de la progression, comme la possibilité de marcher de l’autre côté des dalles qui composent les lieux. En dehors de ça, la démo reste somme toute assez classique, et la direction artistique n’est pas franchement agréable à mes yeux. Elle augure d’un jeu plaisant, mais sans plus.

Temps joué : 20 minutes
Verdict : pourquoi pas
Sortie : 2021
Trailer

strings-theory-gribouillis


Nous arrivons bientôt au bout. De cette fournée, je retiendrai Lake et Splitgate, que j’ai particulièrement hâte d’avoir entre les mains. Pas mal de titres sur lesquels je n’ai pas du tout accroché. On se retrouve très vite pour la dernière partie de notre tour d’horizon ! Et si vous n’avez pas vu passer mes précédents avis, vous pouvez rattraper votre retard en suivant ces liens 🙂

Amateur de jeux musicaux et vouant un culte aux titres indés, je suis également un goinfre de succès. J'essaie régulièrement de vider mon backlog mais il se remplit mystérieusement à chaque salve de promos et d'arrivées dans le Game Pass...

Vos réactions

Mot de passe oublié

Inscription