Les coups de cœur de la rédac’ #02 – juin 2021

Le mois de juin se termine… Et il était particulièrement chargé en actualité ! L’équipe a donc eu moins de temps pour jouer que d’accoutumée. On vous rappelle qu’il n’y a aucune condition particulière pour qu’un jeu fasse partie de la sélection. Nouvelle sortie, Game Pass ou titre provenant d’un backlog, peu importe, tant qu’il a marqué un membre de la Squad. Voici donc les coups de cœur de la rédaction de ce mois-ci :

CDCR-juin-2021

Unruly Heroes  (Mich_t)

Il y a certains jeux qu’on lance un peu par défaut et qui se révèlent être de jolies surprises. Tel fut le cas d’Unruly Heroes, mélangeant l’action et la plateforme 2D à défilement horizontal. En me baladant sur le catalogue Xbox Game Pass sans grande inspiration, je suis tombé dessus. Après avoir visionné une première bande-annonce, je me retrouve séduit par une direction artistique charmante et un gameplay qui semble sans cesse se renouveler.

Je laisse donc la chance au produit et j’ai bien fait. J’ai parcouru avec beaucoup de plaisir les 29 niveaux qui composent le jeu, sans jamais m’ennuyer. Un titre parfait pour prendre l’air entre deux grosses expériences vidéo-ludiques, qui peut se consommer d’une traite ou par petites sessions.

Unruly-Heroes-Cover-MS


Yakuza : Like a Dragon  (Ashaika)

Si j’avais déjà essayé de débuter la saga Yakuza lors de l’arrivée du premier épisode dans le Xbox Game Pass, les longueurs de l’histoire et son système de combat ne m’avaient pas convaincu. Lorsque Yakuza : Like a Dragon a été ajouté à son tour dans le service, j’ai voulu retenter l’aventure. Et j’ai bien fait !

Explosions de rire suite à quelques moments cocasses passés avec Ichiban Kasuga. Une ambiance parfaite pour ne pas prendre le jeu trop au sérieux malgré une histoire principale qui reste très sombre. Je passe de super moments à parcourir les rues d’Isezaki Ijincho tout en combattant les moindres ennemis qui débarquent : Yakuzas, ivrognes, exhibitionnistes (oui oui). Les combats au tour par tour s’enchaînent parfaitement, tandis que les nombreuses références à Dragon Quest permettent de se lier à Ichiban. À faire totalement si vous aimez les jeux un peu délirant avec un système de combat au tour par tour.

Yakuza-like-a-dragon


Train Sim World 2  (FerrousNeil)

Serait-ce le fait d’avoir passé du temps avec un certain membre de la Squad ? Ou simplement l’attente d’un certain Flight Simulator ? Mais Train Sim World 2 m’a bien botté dernièrement. Une simulation, une vraie, une dure et certainement un jeu bien différent de mes plaisirs habituels. Vivre ma vie de conducteur de trains, avec tout ce que cela implique !

Préparer son engin en actionnant des touches à priori dénuées de logique. Gérer l’accélération et le freinage sans pédales. Respecter les signalisations sous peine de se faire virer “à l’américaine”, soit sans préavis. Un job complet dans le jeu, ou l’inverse si vous préférez… Sans oublier des plaisirs simples, comme quitter son poste entre deux arrêts pour se mettre à la place du passager, profiter des décors superbement modélisés, écouter les sons excellemment retranscrits, voire surfer sur le net grâce à mon portable pour vraiment m’y croire… Train Sim World 2 est le “must” du genre, proposant une immersion rare et impressionnante de véracité.

Le plus drôle ? Voir le quai arriver, penser maîtriser son arrêt à la perfection, pour finalement obliger les passagers à l’avant de se taper trois wagons à pieds pour l’atteindre. Croyez-moi, ce genre d’expérience façonne sa vision du métier et suscite l’humilité. Car la prochaine fois que j’attendrai mon train et qu’il se pointera en retard, au lieu d’en vouloir au service, je me demanderai vraiment si j’aurais pu mieux faire…

Train-Sim-World-2-Screenshot


Let’s Cook Together  (Jess Bond et JiTeuBey)

Entre un déménagement et l’actualité ultra chargée de l’E3 / Summer Game Fest, difficile de trouver le temps de jouer ! Heureusement, nous avons eu notre dose de jeu coop en ce début de mois. Et une fois n’est pas coutume, ça se passe dans le milieu culinaire !

Si Overcooked! misait plutôt sur le désordre et les pièges des différents niveaux, Let’s Cook Together met beaucoup plus en avant la coordination et l’organisation. Se répartir les plats à préparer, en sachant que, parfois, le duo ne possède pas le même matériel, ce n’est pas de la tarte ! Il faudra alors s’envoyer les préparations en espérant que son partenaire n’a pas les mains prises, sinon, c’est la catastrophe.

L’inconvénient que l’on a rencontré avec ce titre, c’est qu’on y jouait pas à la bonne heure. Eh oui, juste avant l’heure du dîner, ça nous donnait sacrément faim ! En tout cas, une expérience en coopération qui n’est ni trop simple, ni trop compliquée, c’est typiquement le truc qui nous plaît !


Nous arrivons à la fin de cette courte sélection. Et vous ? Vous avez joué à quoi ce mois-ci ? Quelles sont vos recommandations ? N’hésitez pas à tout nous dire en commentaire ! Quant à nous, on se retrouve le mois prochain pour une nouvelle chronique.

Amateur de jeux musicaux et vouant un culte aux titres indés, je suis également un goinfre de succès. J'essaie régulièrement de vider mon backlog mais il se remplit mystérieusement à chaque salve de promos et d'arrivées dans le Game Pass...

Vos réactions

Mot de passe oublié

Inscription