Actualité

Tom Clancy’s XDefiant : Ubisoft présente son FPS multijoueur en arène free-to-play

0
Please log in or register to do it.

En voilà un qu’on n’avait pas vu venir. Ce lundi et après un court teasing la veille sur les réseaux sociaux, Ubisoft San Francisco a révélé son nouveau projet. Tom Clancy’s XDefiant, un FPS multijoueur en free-to-play, est en cours de développement depuis plus d’un an. Le studio a montré et commenté les premières images de gameplay du jeu, à travers deux vidéos publiées sur sa chaine Youtube.

Factions et armement, l’héritage de Tom Clancy

Il s’agira donc d’un shooter à la première personne, mettant en scène des « factions » issues des derniers succès de la licence Tom Clancy, qui représenteront en réalité différentes classes. Les « Wolves » de Ghost Recon Breakpoint feront office de tanks, avec davantage de points de vie que les autres, et des aptitudes basées sur l’usage de boucliers. Tout droit sortis de The Division, les « Cleaners » et leurs lance-flammes seront les DPS de service, tandis que les « Outcasts » seront des soigneurs. Enfin, la faction « Echelon » se voudra bien plus furtive comme le veut la tradition dans les Splinter Cell. Elle servira de support, en fournissant des informations aux alliés tout en empêchant les adversaires d’en obtenir.
Bien entendu, la présence de ces différents groupes et de leurs gadgets iconiques inscrit XDefiant dans l’univers légèrement futuriste de ses cousins.

Pour équiper tout ce petit monde, l’arsenal diversifié et hautement personnalisable qui fait le sel des jeux Tom Clancy sera bien sûr présent. Les connaisseurs reconnaitront d’ailleurs dans la vidéo quelques armes emblématiques. Les décors très urbains rappelleront également quelques souvenirs, avec la patte artistique des open worlds de la franchise. Mais ici, des cartes exiguës, riches en angles morts et goulots d’étranglement, privilégieront le combat rapproché. Celles-ci seront visiblement nombreuses : le studio évoque déjà l’existence de plus d’une dizaine de niveaux, certains sous la forme d’arènes, d’autres plus linéaires pour s’adapter aux différents modes de jeu proposés.

Ubisoft entre dans l’arène du combat multijoueur free-to-play

En effet, si le décor et les protagonistes sont connus, l’action est quant à elle inédite. Ubisoft amènera avec XDefiant un FPS nerveux, bien loin de la minutie instaurée dès les premiers Rainbow Six et Ghost Recon, il y a de cela une vingtaine d’années. D’autant que le jeu, à l’instar d’un Overwatch auquel il semble énormément emprunter, permettra aux joueurs et joueuses de voir leur personnage mourir sans que cela soit trop punitif. C’est ici la formule du jeu de combat en arène qui prime, et le respawn sera donc possible. Avec en bonus, la possibilité de changer non seulement d’avatar et donc de classe, mais également d’équipement. Les différents modes de jeux annoncés confirment d’ailleurs les inspirations, avec des objectifs de capture ou de défense de zone, d’escorte… L’influence du shooter de Blizzard se fait beaucoup ressentir.

L’autre nouveauté vient du mode économique du titre. Pour la première fois de son histoire, jeux mobiles mis à part, la licence Tom Clancy se verra dotée d’un jeu en free-to-play. Mais ce n’est en rien une surprise : en faisant de XDefiant un véritable « game as service« , Ubisoft achève un cheminement long de près d’une décennie. En effet, Rainbow Six Siege, sorti en 2015 mais développé à partir de 2012, avait introduit le premier un système de lootboxes dans la franchise, repris ensuite par The Division (2016) et sa suite (2019), ainsi que par Ghost Recon Wildlands (2017) et Ghost Recon Breakpoint (2019). Rainbow Six Extraction, récemment reporté à début 2022, n’échappera probablement pas à la règle. Ceci dit, ces micro-transactions n’ont toujours concerné que des éléments cosmétiques, et les deux nouveaux arrivants devraient logiquement suivre la même voie.

De larges ambitions pour un large public

Cette gratuité initiale du titre est facilement explicable. Dans la seconde vidéo publiée par Ubisoft, les développeurs indiquent vouloir s’adresser à un public le plus large possible, en privilégiant en tout premier lieu les personnes les moins chevronnées. Rien de plus naturel au sein d’un marché déjà conquis par Overwatch dont nous parlions plus haut, mais aussi Valorant, un arrivant certes plus récent mais qui a su s’imposer. Le côté free-to-play séduira forcément à la sortie du jeu, mais il incombera au studio de le faire vivre en maintenant un intérêt et un challenge constants. Les joueurs et joueuses qui atteindront un haut niveau ne seront d’ailleurs pas en reste. L’aspect compétitif est plusieurs fois mentionné dans la présentation, signe que les concepteurs souhaitent sûrement voir leur projet devenir un nouveau fleuron de l’eSport, comme l’est devenu Siege.

Pour s’assurer d’opérer dans la bonne direction, Ubisoft prévoit d’ailleurs un early test fermé dès le mois prochain, réservé pour le moment au public américain sur PC, via un système d’inscriptions. Le fait même que le support soit ainsi précisé, laisse d’ailleurs supposer que le titre sera bien porté sur consoles de salon, sans que l’on ait plus de précision sur le sujet pour le moment.

Tout en reprenant certains des codes des précédents titres de l’univers Tom Clancy, XDefiant s’annonce comme une grande nouveauté pour Ubisoft par sa formule. En s’inscrivant dans une logique free-to-play, c’est l’ouverture au plus grand nombre qui est clairement visée. Il faudra cependant attendre les premiers retours de joueurs pour savoir si la sauce prendra ou non. Pour l’heure, il est certain que le FPS multijoueur arrivera sur PC, et sa présence sur Xbox est assez probable sans être encore officialisée.

Retrouvez ci-dessous la seconde vidéo de présentation, avec l’interview des producteurs (en anglais) :

Skate - Les développeurs dévoilent les premières réactions de fans ayant vu le jeu tourner
Tencent s'offre le groupe Sumo (Crackdown 3, Sackboy : A Big Adventure)