Actualité

Activision Blizzard : les investisseurs portent plainte

0
Please log in or register to do it.

Alors que nous apprenions mardi la démission du Président de Blizzard Jack Allen Brack, directement cité dans la plainte pour harcèlement et discrimination, une nouvelle plainte vient d’être déposée contre la compagnie. Cette fois il s’agit d’une classe action menée par un collectif d’investisseurs et couvrant toute personne ayant négocié des titres Activision Blizzard entre le 4 août 2016 et le 27 juillet 2021. Les plaignants accusent la société d’avoir intentionnellement dissimulé les problèmes. Cela aurait eu pour conséquence de gonfler la valeur des actions. Ce recours collectif vise non seulement Activision Blizzard en tant que personne morale mais également le PDG Bobby Kotick, le directeur financier Dennis Durkin et l’ancien directeur financier Spencer Neumann. Ces trois dirigeants auraient exercé un rôle déterminant dans la diffusion d’informations frauduleuses.

Activision Blizzard courbe de graphique de valeur boursière

 

Certification SOX et fausse déclaration

Depuis 2002, toutes les sociétés américaines cotées en bourse doivent publier chaque année une certification dite « SOX » (loi Sarbanes-Oxley). Cette dernière est censé protéger le public contre les déclarations erronées et les activités frauduleuses. Signée par les dirigeants, elle doit révéler tout problème juridique potentiel, enquête, audit ou autre procédure susceptible d’affecter la valeur de l’entreprise.

Voici la traduction de l’une des publications SOX d’Activision datant de 2016 et paraphé par Kotick et son directeur financier Dennis Durkin :

« Nous sommes impliqués dans des réclamations, poursuites, enquêtes, audits et autres procédures de routine découlant du cours normal des affaires, y compris en ce qui concerne les droits de propriété intellectuelle, les réclamations contractuelles, les questions de travail et d’emploi, les questions réglementaires, les questions fiscales, les questions de propriétés non réclamées, les questions de conformité et les questions de recouvrement. De l’avis de la direction, après consultation des conseillers juridiques, ces réclamations et poursuites courantes ne sont pas importantes et nous ne nous attendons pas à ce qu’elles aient un effet défavorable important sur nos activités, notre situation financière, nos résultats d’exploitation ou nos liquidités. »

Dans la publication de 2020, on retrouve aussi cette dernière phrase qui se veut plutôt rassurante pour les actionnaires et les potentiels investisseurs. Mais au vu des événements survenus au cours des deux dernières semaines, cette déclaration paraît totalement fausse. D’ailleurs le collectif accuse l’entreprise et ses dirigeants d’avoir eu connaissance des problèmes de discrimination et de harcèlement endémiques pendant les périodes où ces certifications SOX ont été délivrées et d’avoir sciemment dissimulé ces informations. 

Depuis le 21 juillet et l’annonce de la première plainte, la valeur de l’action a chuté de plus 12% et il semblerait que les actionnaires ne comptent pas encaisser les coups sans rien dire. La situation d’Activision Blizzard paraît se compliquer chaque semaine un peu plus.

Un nouveau Showcase: ID@Xbox prévu le mardi 10 août !
Free Play Days - Far Cry 5, Unturned et Bee Simulator sont les jeux du week-end