Actualité

Embracer Group annonce l’acquisition de 8 studios, dont 3D Realms

0
Please log in or register to do it.

Embracer Group est décidément très gourmand. La maison mère de THQ Nordic, Saber Interactive ou encore Gearbox a annoncé cette semaine l’acquisition de huit nouveaux studios. Les équipes de développement nouvellement acquises sont très variées, du mobile à la réalité virtuelle, en passant par des titres indépendants. Parmi ces studios, on retrouve notamment 3D Realms, en charge de la célèbre série Duke Nukem. L’occasion d’apprendre que l’entreprise a actuellement six mystérieux projets sur le feu.

Liste et avenir des studios concernés

  • 3D Realms : Le studio continuera à travailler sur ces projets, aucun bouleversement à prévoir.
  • Slipgate Ironworks : Le développeur danois va être intégré à Saber Interactive.
  • DigixArt : Actuellement au travail sur ROAD 96, le studio français – Lost in Harmony, 11-11 Memories Retold – sera à présent sous la coupe du label d’édition Koch Media.
  • Forcefield : Spécialisée dans la VR, l’équipe rejoint également Koch Media et travaillera avec Vertigo Games, déjà detenu par le groupe, sur des jeux VR
  • Easy Trigger : Les développeurs du shooter 2D Huntdown rejoignent les rangs Coffee Stain Studios
  • Ghost Ship Games : Le studio derrière Deep Rock Galactic, de même, est intégré à Coffee Stain Studios
  • CrazyLabs : Spécialisé dans le jeu mobile, avec à son actif Super Stylist, CrazyLabs rejoint DECA Games et continuera à œuvrer sur son domaine de prédilection
  • Grimfrost : Entreprise de vente en ligne de produits liés aux vikings

Ainsi, à présent, Embracer compte plus de 8000 employés et 70 studios dans le monde ! La stratégie de créer des groupes opérationnels autonomes, tels que THQ Nordic ou Koch Media suit son cours. Ces différentes transactions s’intègrent parfaitement dans cet objectif et visent à renforcer ces entités. Les montants des différentes opérations n’ont pas été dévoilés.

343 Industries recrute un nouveau Principal Software Engineer
Avis - Halo Infinite, on en veut encore !