Edito : Halo Infinite, et si le report était la meilleure chose qui soit arrivée au jeu ?

Halo Infinite a eu un développement compliqué, on le sait. Entre reboot, nouveau moteur, report et communication hasardeuse, l’histoire du jeu avant sa sortie aura longtemps eu l’air d’une descente aux enfers. Mais à quelques semaines du lancement, est-ce que le jeu ne va pas finalement sortir au meilleur moment possible ? Voici mon point de vue sur la question…

Pas besoin de concurrence pour se planter

Remontons un peu dans le temps. Juillet 2020, en pleine pandémie de Covid-19, Xbox annonce enfin la présentation des futurs jeux AAA pour ses futures machines. À grand renfort de teasing, on nous promet en particulier l’incroyable pour Halo Infinite, avec de la “vraie next gen”. Et lors de l’évènement, le 23 juillet, l’incroyable se produit en effet. Halo Infinite ouvre le show, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il déçoit, malgré une date de sortie prévue en même temps que les Xbox Series X|S. Certes la direction artistique est au rendez-vous et le gameplay a l’air dans la veine de ce qui est attendu… Mais la claque graphique promise n’est pas là. Et c’est peu de le dire, puisqu’on observe un jeu résolument moins abouti graphiquement qu’un Gears 5, pourtant sorti un an plus tôt. Sur Xbox One. C’est donc ça la next gen ?

Halo-Infinite-Craig-Meme

Un mois plus tard, nouvelle petite bombe. La gronde est telle que 343 Industries, le développeur, annonce un report pour “quelque part en 2021”. Les Series X|S seront donc officiellement lancées sans nouveauté first party, Gears Tactics étant déjà sorti sur PC entre temps. Pour beaucoup, ce report est vu comme une catastrophe, à la fois pour le jeu, mais aussi pour la marque au global. Autre point inquiétant, nous avons appris récemment qu’au lancement, plus d’un an après la date initialement prévue, coop et mode forge seront absents. Faut-il un dernier clou sur un cercueil qui semble déjà bien scellé ? Allons-y alors : Call of Duty Vanguard et Battlefield 2042 sortent plus ou moins au même moment que le jeu de Microsoft.

Vers une tendance positive ?

Sur le papier, il y a encore quelques semaines, tout semblait très mal engagé pour Halo Infinite. Pensez-vous, entre présentation ratée, images du jeu inexistantes et les mastodontes Call of et Battlefield, comment Halo pourrait-il espérer attirer les joueurs ? Et pourtant… Depuis juin 2021 et la présentation de l’E3, une communication prudente, mais positive, tourne autour du jeu. Quelques images à l’E3 2021. Des previews techniques du multijoueur avec des retours enthousiastes. Et enfin une présentation plutôt rassurante du solo. Tout cela en seulement quelques mois.

stonks

Rien de “breathtaking”, entendons-nous bien. Mais que du positif ou presque (tentons d’oublier l’annonce du retard du coop et de la forge), ce qui tranche totalement avec l’an passé. Mais restaient deux problèmes majeurs : Call of, attendu comme chaque année, mais qui a énormément tardé à se montrer, et Battlefield 2042. Ce dernier disposait en plus d’une hype énorme depuis son annonce, et n’aurait évidemment pas été un concurrent l’an passé. Sauf que tout ne s’est pas déroulé comme prévu.

Des faux pas qui peuvent pousser un peu plus la tendance ?

La hype autour de Call of Duty semble très légère cette année. Malgré un épisode a priori très correct, les retours sont tièdes, et les premiers chiffres de vente semblent annoncer une chute assez phénoménale. Peut-être la conséquence d’une présentation du jeu très tardive, d’un épisode précédent franchement décevant, ou tout simplement d’une certaine lassitude.

CallofDutyVanguard_HerosCampagne

Côté Battlefield, le constat est encore plus terrible. Certains le savent, mais je l’attendais énormément. Même sa beta complètement pétée m’avait séduit, sous réserve que le jeu final corrige les plus gros soucis. Mais ce n’est pas le cas, et le jeu, même si beaucoup moins buggé, reste criblé de problèmes. Pire, certains aspects du jeu semblent carrément non terminés (équilibrage, matchmaking, système de spécialistes et j’en passe). Je ne rentrerai pas dans le détail ici, mais les autres retours de joueurs que j’ai pu constater collent majoritairement avec mon expérience personnelle. Et ce n’est pas reluisant. Nous verrons dans quelques jours si les ventes suivent, mais il va falloir redresser la barre rapidement, ou les joueurs ne resteront pas. L’exemple typique du jeu qui aurait dû être décalé de plusieurs mois avant d’être lancé… Bref, Call of et Battlefield 2042 ne sont probablement pas de mauvais jeux, mais ils semblent tous les deux en passe de rater leur sortie. Qui l’aurait cru il y a encore trois mois ?

Vers l’infini et au-delà !

Et c’est là qu’Halo Infinite revient sur le devant de la scène. Certes, ce n’est pas vraiment le même style de jeu qu’un Call of ou Battlefield. Et il est futile de penser qu’il pourra récupérer tous les déçus éventuels de ces deux titres. Mais ça reste un FPS, sortant à une période où on en a finalement plus tant que ça. Qui plus est, il est free-to-play pour sa partie multi, permettant à tous d’au moins y jeter un œil. Si 343 Industries parvient à sortir un jeu réellement bien fini, complet et compétitif, peut être donc qu’Halo pourra profiter du léger faux pas de ses deux concurrents pour bénéficier d’un boost de popularité.

Pour le moment, il a en tout cas l’air de suivre le chemin inverse de ses derniers. Il est parti de très bas pour surprendre positivement dans les derniers mois avant la sortie. Les premiers retours de la beta multijoueur et les previews de la campagne sont en tout cas très rassurants. Miyamoto l’a toujours dit : “A delayed game is eventually good, but a rushed game is forever bad“. Bon ok, avec les nombreux patchs et l’arrivée des jeux services, ce n’est plus totalement vrai aujourd’hui, mais il est toujours très compliqué de rattraper un lancement raté. Est-ce que le report d’Halo pourra confirmer à nouveau cet adage ? On aura très vite une petite idée sur la question, puisque la beta ouverte du multijoueur est disponible depuis le 15/11…

elite-halo-infinite

Joueur acharné sans distinction de machine ou de marque, aficionado des jeux que personne ne veut : en somme, une sorte d’EJNI (être jouant non identifié)

2

  1. Le jeu n’était clairement pas prêt en 2020, alors ne serait-ce que pour ça, la question ne se pose même pas : ce report était nécessaire, sans ça, ça aurait vraiment été une cata!

    • Oui en effet ce report était nécessaire et encore ça pourrait être mieux. En tout cas je m éclate déjà énormément sur la bêta en attendant la version finale avec plus de contenu. Le jeu est propre avec pratiquement aucun bug alors que encore en bêta. Par contre au niveau de la boutique ce sont des sacrés pince 343,heureusement qu il y a les points rewards.

Vos réactions

Mot de passe oublié

Inscription