Actualité

Square-Enix fait des NFT une priorité pour 2022

0
Please log in or register to do it.

Pour célébrer la nouvelle année, vous pouvez vous retrouver en famille, entre amis ou tranquillement chez vous. Ou alors, vous pouvez faire une lettre à l’intention de vos investisseurs et clients comme Yosuke Matsuda, le président de Square Enix. Ce dernier a en effet publié un message public pour partager quelques uns des prochains sujets qui animeront la société. Et parmi eux, les termes NFT, Metaverse et Blockchain sont largement mis en avant.

Square-Enix et les NFT, une histoire qui roule

D’ailleurs, ce sont en réalité les seuls à être mentionnés. N’espérez pas trouver une référence à Final Fantasy, à Dragon Quest ou à une autre licence culte du développeur, elles n’y figurent tout simplement pas. Il ne s’agit nullement ici de tirer le bilan de 2021 ou de séduire les joueurs, mais plutôt de présenter les plans de la société en matière d’investissements. Car clairement, Square-Enix va massivement investir dans les nouvelles technologies, NFT en tête. 

En intégrant des modèles économiques viables reposant sur les NFT dans nos jeux, nous permettons une croissance autonome des jeux. C’est précisément ce type d’écosystème qui est au cœur de ce que j’appelle le « jeu décentralisé », et j’espère que cela deviendra une tendance majeure dans les jeux à l’avenir. Si nous qualifions de « jeu centralisé » la relation à sens unique dans laquelle les joueurs et les éditeurs sont liés par des jeux qui sont des produits finis, pour l’opposer au jeu décentralisé, alors l’intégration de jeux décentralisés dans notre portefeuille, en plus des jeux centralisés, sera un thème stratégique majeur pour nous à partir de 2022.

Par « jeu décentralisé », Yosuke Matsuda fait référence ici à du contenu créé par les joueurs eux-mêmes. Des contenus qu’ils seront ainsi libres de mettre en vente, pour lesquels ils pourront être rémunérés, à des tarifs fixés par la loi de l’offre et la demande. Une incitation que Square-Enix perçoit extrêmement positivement et que la société considère bien accueillie par les utilisateurs.

Je vois 2021 non seulement comme « Metaverse : Année 1 », mais aussi comme « NFT : Année 1 « , étant donné que c’est une année où les NFT ont été accueillis avec beaucoup d’enthousiasme par une base d’utilisateurs en pleine expansion. Cependant, nous observons ici et là des exemples d’échanges déraisonnés de biens numériques basés sur les NFT, avec des connotations quelque peu spéculatives, sans tenir compte de la valeur estimée du contenu fourni. Ce n’est évidemment pas une situation idéale, mais je m’attends à ce que les transactions de biens numériques finissent par être réévaluées à mesure qu’elles se démocratisent auprès du grand public, la valeur de chaque contenu disponible étant corrigée en fonction de sa valeur estimée réelle, et je m’attends à ce qu’elles deviennent aussi familières que les transactions de biens physiques.

Des réactions négatives au sein de la communauté gaming

Naturellement, cette prise de parole n’est pas passée inaperçue auprès des joueurs et joueuses. Beaucoup de commentaires ont déjà été partagés sur les réseaux sociaux, l’immense majorité des utilisateurs se montrant très critiques sur ce sujet. Des détournements de Final Fantasy VII aux thread enflammés, le retour de bâton ne s’est donc pas fait attendre bien longtemps.

FFVII_NFT_detournement

Plus tôt en 2021, Ubisoft avait déjà subit une vague de reproches et moqueries. La société française avait annoncé le lancement de ses premiers NFT pour Ghost Recon Breakpoint sous le feu des critiques avant de réaffirmer sa volonté de supporter la technologie à l’avenir. Et si ce premier galop d’essai n’est pas un succès, Ubisoft a sans doute déjà appris et pourrait donc proposer de nouveaux contenus dans les prochains mois.

A l’inverse, GSC Game World a fait le choix de revoir sa copie. Les développeurs de STALKER 2 ont eux aussi annoncé l’ajout de NFT dans leur prochain titre avant de se raviser sous la pression des fans.

Le sujet est donc particulièrement sensible et pourrait avoir des conséquences sur des titres communautaires comme Final Fantasy XIV. Square-Enix ira t-il au bout de ses idées ? Le développeur en a clairement les moyens mais il faudra faire face à la gronde des joueurs qui rejettent majoritairement ce modèle à date. Il y a fort à parier que beaucoup d’utilisateurs pourraient faire le choix de bouder de prochains titres affichant des NFT, voire même un éditeur embrassant cette philosophie. Suffisamment pour freiner les développeurs et éditeurs à l’avenir ? Ce sera un des romans à suivre en 2022 !

Avalanche Studios (Contraband) dévoilera une licence inédite en 2022
GoldenEye 007 bientôt de retour sur Xbox ?