Microsoft permettra de développer de nouvelles franchises pour Activision Blizzard

Hier, Activision Blizzard a partagé ses résultats fiscaux du dernier trimestre. L’occasion d’évoquer l’année écoulée mais aussi de mentionner brièvement le projet de rachat par Microsoft. Et si la firme ne peut évidemment entrer dans les détails, l’actuel CEO de l’éditeur a tenu à commenter l’avenir après cette acquisition. Et sans surprise, Bobby Kotick a, une nouvelle fois, mis en avant les moyens colossaux du géant de l’informatique.

C’est à croire qu’Activision Blizzard n’avait pas de moyens. Alors que Bobby Kotick appelle de ses voeux la renaissance d’anciennes licences, il ne manque pas, en chaque occasion, de souligner que cela sera possible grâce au portefeuille de Microsoft. Et c’est donc une nouvelle fois le sens de son commentaire sur le rachat en cours.

En regardant vers l’avenir, avec la taille et les ressources de Microsoft, nous serons mieux équipés pour développer les franchises existantes, lancer de nouvelles franchises potentielles et débloquer la riche bibliothèque de jeux que nous avons constituée depuis 40 ans. Nos 370 millions de joueurs dans le monde et l’excellence sur le lieu de travail restent notre priorité.

Naturellement, le CEO d’Activision Blizzard exprime ici ce que beaucoup espèrent. Alors que l’éditeur s’est grandement focalisé sur Call of Duty ces dernières années, il en a oublié parfois que d’autres franchises pouvaient exister et de nouvelles être créer. Les joueurs et joueuses souhaitent ainsi que le changement de gouvernance permettent de changer cela et d’offrir un nouveau souffle aux équipes.

Récemment, des rumeurs ont déjà commencé à courir sur l’avenir d’ActiBli sous Microsoft. Blizzard devrait ainsi reprendre ses habitudes en matières de création d’univers inédits tandis que Call of Duty pourrait abandonner son format annuel. Et d’anciennes gloires de l’éditeur pourraient aussi profiter de nouveaux jeux.

Précédemment, sur les jeux Activision Blizzard

Mot de passe oublié

Inscription