Actualité

FIFA 23 : inauguration du cross-play et futur changement de nom ?

0
Please log in or register to do it.

Le suspense était intenable, personne n’attendait une nouvelle aussi impactante pour le monde du jeu-vidéo. Et pourtant, tout porte à croire qu’Electronic Arts va bien sortir une nouvelle itération de son jeu de football star ! Passé l’ironie, vous vous demandez pourquoi nous ne parlons pas directement de FIFA 23 ? Tout simplement parce que tout ne semble pas aussi clair que les autres années, comme nous allons vous l’expliquer.

On-cherche-un-nom 24

Tout a commencé le 23 février dernier alors que VGC avançait qu’Andrew Wilson, PDG de l’éditeur, aurait clairement indiqué à ses équipes que l’entreprise songeait à se passer de la licence « FIFA » dans un futur proche. L’organisme international réclamerait, en effet, 2,5 milliards de Dollars pour exploiter leur nom pendant les dix années suivant la prochaine Coupe du Monde qui doit se dérouler entre novembre et décembre 2022. Selon toute logique, sans renouvellement des accords, FIFA 23 serait le dernier titre à pouvoir utiliser le célèbre acronyme.

La source anonyme de cette information rapportait des paroles très précises quant aux arguments évoqués par rapport à l’utilité, aujourd’hui jugée faible, de ce naming. Le premier constat aurait été qu’en dehors des périodes de compétition internationale, c’est à dire trois années sur quatre, l’investissement ne se résumait qu’à « quatre lettres sur une boîte » tout en soulignant que le plus gros des ventes se fait aujourd’hui en dématérialisé. Il aurait été rappelé dans la foulée que plus de 300 licences sont aujourd’hui en possession d’EA et qu’elles suffiraient à procurer aux fans le contenu qu’ils demandent.

La réflexion serait allée plus loin en indiquant que l’affiliation porterait préjudice au développement du jeu. Par exemple, certains partenariats seraient impossibles, comme un rapprochement avec Nike puisque le concurrent Adidas est l’équipementier officiel de l’organisme. Les nouveautés seraient également très compliquées à intégrer puisque la FIFA aurait un droit de regard et d’approbation sur chaque élément apporté par le studio ce qui alourdirait les processus de création.

Au final, même si l’avenir semble flou et qu’un EASports FC serait envisagé en interne lorsqu’il est question du futur, le prochain opus devrait bien s’appeler FIFA 23 selon Tom Henderson sur Xfire. Mais ce n’est pas la seule information que le célèbre insider, qui a déjà vu juste par rapport à d’autres sagas comme Call of Duty, pense détenir.

fifa22-JeuDeTeteUn seul ballon, un seul terrain

Après ces considérations financières et marketing, revenons à nos ballons. A notre ballon, pour être plus précis, car la grande nouveauté qui devrait arriver pour le prochain épisode pourrait bien être le cross-play. Oui, tous les joueurs des plateformes Xbox, PC et PlayStation pourront, si cela se confirme, s’affronter ou faire équipe sur le même rectangle vert. Cela peut paraître anecdotique mais cette fonctionnalité serait une réelle révolution pour la franchise qui cherche depuis quelques années à atteindre la meilleure homogénéité possible entre les trois supports. Cela marquerait l’aboutissement de la démarche sous réserve, toutefois, de faire attention aux éventuels déséquilibres ou à certains mods/hacks qui pourraient détruire l’expérience globale. Notons que l’hypothèse d’un changement de formule en free-to-play ne serait pas encore d’actualité.

Question gameplay, nous aurions droit à quelque chose d’encore plus réaliste par rapport aux animations des footballeurs. Si FIFA 22 a apporté avec lui le système Hypermotion Technology, c’est prochainement que nous devrions le voir se révéler. Le dispositif aurait en effet permis, en une seule saison, de capturer 100 fois plus de données qu’en 29 ans d’évolution. Un résultat impressionnant obtenu sans combinaison de motion capture, juste en analysant les caméras des stades au cours de vrais matchs.

Paradoxalement à ce que nous vous disions en première partie, Electronic Arts irait plus loin dans son intégration des compétitions internationales puisque nous n’aurions plus une seule, mais deux Coupes du Monde ! Le tournoi féminin ferait effectivement son entrée, ajoutant son trophée à ceux qu’il est déjà possible de remporter. Cela reflète la volonté de la firme consistant à procurer une expérience footballistique complète en regroupant femmes et hommes grâce à la multiplicité des partenariats avec les différents championnats majeurs. Nous ne pouvons que saluer l’initiative si elle se concrétise.

Enfin, abordons un thème moins réjouissant car, la réalité géopolitique rattrapant l’univers vidéoludique, certaines questions se posent. Selon un récent tweet de Tom Henderson, il semblerait que l’éditeur décide de supprimer tout ce qui a trait à la Russie des licences FIFA et NHL suite au conflit qui a malheureusement lieu actuellement.

Au moment où nous rédigeons ces lignes, aucune confirmation officielle n’a émané. Nous ne savons pas non plus si cette décision s’appliquerait également aux futurs jeux ou seulement aux actuels ni pendant combien de temps.

Mise à jour : EA SPORTS va retirer les équipes russes de ses jeux (FIFA, NHL)

 

Back 4 Blood - Plus de 10 millions de joueurs et un DLC en approche
Xbox Game Pass – découvrez les avantages des abonnés Ultimate en mars 2022