starfield-cover

Starfield

Exclusivité Xbox Optimisé Xbox Series X|S PC Xbox Series X|S

Starfield : une nouvelle vidéo détaille la démarche des développeurs

Le compte officiel YouTube de Xbox a mis récemment en ligne une nouvelle vidéo à propos du jeu dont tout le cosmos attend la sortie, le 11 novembre prochain : Starfield. Bien plus que de nouvelles images, c’est la démarche des développeurs qui est ici mise à l’honneur. Baptisée “Made for Wanderers”, cette séquence est centrée l’expérience que l’équipe veut nous apporter.

Tel un vagabond spatial

Si l’on en croit les propos tenus ici, le futur titre veut faire la part belle a l’exploration. L’objectif ne sera pas de nous accompagner dans un voyage, mais de nous permettre de prendre nos décisions de la manière la plus large possible. Le chaos est même évoqué, ce qui en dit long sur le caractère organique des environnements que nous devrons traverser. Les créateurs sont alors bien décidés à exploiter au mieux les spécificités offertes par le média du jeu-vidéo, notamment en matière d’immersion.

Nous apprenons également que l’idée de base n’est pas de faire un RPG, mais une vraie simulation. La création des personnages est totalement revue avec en point de mire le retour à ce qui se faisait à l’origine. On peut imaginer, en plus de l’apparence, davantage d’options, de paramètres sur lesquels nous pourrons avoir une influence.

Simples PNJ ou compagnons de route ?

Les interactions sociales sont également au centre des préoccupations des cerveaux à l’origine de ce projet ultra ambitieux. L’intelligence artificielle des différents individus que nous rencontrerons au cours de nos pérégrinations a été pensée pour que nous ayons l’impression de parler à de vraies personnes. L’immersion étant toujours l’aboutissement ultime, cela est fait pour que nous puissions ressentir une présence lorsque nous sommes au contact de PNJ.

Les compagnons de route font donc l’objet d’un travail particulier puisque leurs réactions suivront chacun de vos actes, à travers des commentaires ou une attitude particulière. Ce sera le cas de Vasco, le robot illustré lors de cette discussion. Le système de dialogue est annoncé comme le meilleur qu’il leur ait été donné de créer et devrait montrer toute sa puissance dans les phases de persuasion. Plutôt que de reprendre ce qui a été fait dans Oblivion, l’idée est de faire croire à la joueuse ou au joueur qu’il n’est pas question de bonne ou mauvaise réponse à sélectionner, mais plutôt d’une réelle argumentation.


Aucune voie n’est tracée

Certaines factions sont également dépeintes dans cet extrait, histoire de nous donner un aperçu du lore. La première s’appellera “United Colonies” et représentera l’idéal de la République Spatiale que nous pourrions imaginer pour l’avenir. Moins institutionnel, le clan “Freestar Collective” sera incarné par une ambiance western des étoiles aussi bien dans les tenues vestimentaires que les bâtiments. Enfin, “Ryujin Industries” sera la giga-corp de l’univers et présentera, par ailleurs, un des choix de départs les plus rapides parmi ceux qui nous seront offerts en début de partie.

En revanche, ne vous attendez pas à être enfermés dans un quelconque carcan créé par l’identité de votre personnage. Vous aurez toujours l’option de trahir votre caste en laissant parler votre propre personnalité. L’exemple donné concerne la “Crimson Fleet” où vous pourrez parfaitement être quelqu’un de parfaitement recommandable quant à vos choix de vie alors que vous baignez dans un univers de truands en tout genre.

Beaucoup, voire énormément, de promesses sont faites depuis le début et ce deuxième épisode d’Into the Starfield ne déroge pas à la règle. L’assurance dégagée par les différents intervenants a, au demeurant, de quoi rassurer tant la direction dans laquelle ils ont voulu aller semble claire. Après tout, il faut viser la lune pour avoir la chance de toucher les étoiles

Pour en savoir plus

 

Mot de passe oublié

Inscription