Test – Casque EPOS H3 Hybrid, deux sources pour deux fois plus de plaisir ?

EPOS revient avec un nouveau casque, ou plutôt une version alternative du H3 que nous avions testé par le passé. Son petit nom : H3 Hybrid. Au programme, les mêmes prestations que son grand frère, mais également une connexion Bluetooth afin d’avoir votre téléphone connecté en plus de votre console/PC. Le tout pour un peu plus cher, puisque le casque est proposé à 179€. Est-il au niveau de son prédécesseur ou bien est-ce une déception ? Réponse un peu plus bas…

 

Design et confort

Côté design, je suis désormais habitué aux modèles EPOS, anciennement Sennheiser, marque que j’appréciais particulièrement et dont les grandes lignes sont reprises. Et je ne suis pas surpris de ce côté là : le H3 Hybrid reprend les mêmes caractéristiques. La patte de la marque est ainsi reconnaissable au premier coup d’œil. Pour autant, le modèle blanc que j’ai reçu me plait beaucoup, et je trouve ce modèle plus agréable à l’œil que le H6 Pro que j’avais testé en fin d’année dernière. Évidemment cela restera une question de goût, et ce n’est pas forcément un point majeur.

Pour le reste, la construction du casque est toujours de très bonne facture. Les plastiques ne craquent pas, l’arceau métallique assure une bonne solidité de l’ensemble et le poids est très contenu. Après plusieurs heures d’utilisation, je n’ai jamais ressenti la moindre gêne. Que ce soit sur la tête ou les oreilles.

Fonctionnalités

Exactement comme sur le H3, la partie des oreillettes qui reposera autour de vos oreilles est en velours, et le contour en simili-cuir. En plus d’être très confortable comme je le disais ci-dessus, cela a aussi l’avantage de permettre une isolation sonore passive convaincante. Sans être aussi efficace qu’une isolation active évidemment, cela permet de profiter au mieux de vos jeux sans pour autant devoir pousser le volume dans les extrêmes.

Côté boutons physiques, le casque propose sur l’oreillette droite une molette permettant de gérer le volume de la source branchée en filaire, et un bouton pour la gestion des fonctionnalités Bluetooth. La gauche présente quant à elle les 2 branchements du casque (USB-C et mini-jack, les 2 câbles étant fournis), le bouton d’allumage et enfin le micro amovible. Petit regret : pas de possibilité de gérer la balance de volume entre la source filaire et la source Bluetooth au niveau du casque. Il faudra donc gérer le son de votre téléphone directement depuis ce dernier.

Qualité d’écoute et microphone

Côté son, on retrouve la signature EPOS, c’est-à-dire un son plutôt neutre et clair, avec une légère tendance “basseuse”. La qualité est au rendez-vous, et je n’ai vraiment rien à redire de particulier. J’ai pu utiliser le casque sur PC, Xbox et PS5 sans aucun souci, et dans tous les cas la qualité sonore était au rendez-vous. Que ce soit la violence des coups d’un Elden Ring, la géniale OST d’un Gardiens de la Galaxie ou le bruit de la pluie sur la carrosserie d’un GT7, le son m’a toujours paru équilibré et clair. Une vraie réussite.

Il en va de même pour la source Bluetooth. J’ai utilisé le casque en parallèle de mon jeu en cours, pour téléphoner ou écouter de la musique. Et dans tous les cas, les deux sources sont bien distinctes et parfaitement audibles. Qui plus est, la connexion est rapide et automatique une fois la première configuration effectuée. Pratique et efficace. Enfin, mes interlocuteurs m’ont confirmé que ma voix leur parvenait clairement et sans distorsion, que ce soit sur un appel téléphonique ou un groupe d’amis. Attention toutefois, ils avaient tendance à entendre légèrement ce qui se passait autour de moi : si vous comptez utiliser le casque dans la rue, ça me parait compromis.

Derniers détails

Je ne peux par contre pas juger de l’autonomie de la batterie. J’ai alterné régulièrement entre différentes sources, et le casque se recharge automatiquement dès qu’il est branché en USB. Je n’ai donc jamais réussi à l’épuiser durant mon test. Toutefois, il est annoncé pour plus de 40h par le constructeur.

Enfin, un mot sur la suite PC proposée par EPOS pour la configuration du casque. Précisons déjà qu’elle n’est pas vraiment nécessaire et que le casque est parfaitement utilisable sans. Elle permet toutefois quelques ajustements, comme un equalizer, des réglages du micro, ou encore de mettre à jour le firmware.

Conclusion

Au final, c’est à nouveau un grand oui pour ce H3 Hybrid. Si vous n’avez pas l’utilité de la fonction Bluetooth, le H3 lui est équivalent, et bien évidemment moins cher. Mais si la possibilité d’utiliser deux sources en parallèle lors de vos sessions de jeu vous intéresse, la qualité sonore et la facilité d’utilisation du Hybrid en font un excellent candidat pour vos sessions de jeu.

Mot de passe oublié

Inscription