6
Please log in or register to do it.

Je suis là, à me plaindre de l’absence de folie et de nouveauté sur nos consoles nouvelle génération. Bon au bout de 2 ans, je ne sais pas si on peut encore dire qu’elles sont nouvelles, mais passons. En tout cas, voilà que Gungrave G.O.R.E. pointe le bout de son nez pour me donner tort. Et même si G.O.R.E. n’est pas le premier épisode de la série (il faut remonter à 2004 sur PS2 pour un épisode « classique » tout de même), niveau originalité dans le paysage actuel, on est pas mal ! Mais que vaut donc ce jeu nous venant tout droit du studio IGGYMOB basé en Corée du Sud ? S’il ne sera pas possible d’y répondre entièrement aujourd’hui, j’ai déjà quelques éléments de réponse…

Un TPS pas tout à fait comme les autres

A première vue, le titre ne propose pas forcément grand chose de nouveau pourtant : on y dirige Grave, en vue à la 3ème personne, et on tue ou détruit ce qui nous barre la route. Un TPS basique quoi. Oui… mais non. Ici le bourrinage est de mise. Déjà, pas la peine de chercher un compteur de balles. Les munitions sont infinies et le rechargement aux abonnés absents. Pas le temps de niaiser. On passe donc son temps à tirer partout sans interruption tant quelque chose bouge à l’écran. Mais bon, ça serait vite ennuyeux, et ce malgré le compteur de combos qui s’affole en permanence. Mettons-nous d’accord : un combo en dessous de 100 est un combo raté ! Vous l’aurez compris, vous ne passerez pas votre temps accroupi derrière un muret.

On ajoute donc à cela pas mal de coups spéciaux et mécaniques. Petit coup de grappin pour attirer un ennemi vers vous et l’utiliser comme bouclier. Ou à l’inverse, autre petit coup de grappin mais cette fois pour rusher vers un pack d’ennemis et déclencher un tourbillon de balles. Et puis si vraiment ça ne suffit pas, autant envoyer la sauce à partir d’un des 4 coups spéciaux bien badass et totalement craqués hein ?

La démo à laquelle j’ai pu jouer à la gamescom était trop courte. Elle ne présentait que le premier niveau du jeu. Le nombre d’ennemis n’est donc pas toujours important et une bonne partie de celle-ci est dédiée à nous présenter les différentes mécaniques. Mais sur la fin du niveau, quand on commence à maîtriser les différentes mécaniques… Ca devient un joli ballet bien jouissif ! Je ne saurais pas dire si l’intérêt est maintenu sur la durée, mais en tout cas j’aurais bien continué !

Point culture : la Corée du Sud, c’est en Asie

Le reste du jeu est typiquement asiatique. On aime ou pas, mais cela ne devrait pas vous laisser indifférent. Les armes ont évidemment une taille disproportionnée, l’arrivée de Grave sur le lieu de la première mission se fait dans un cercueil qui vient joyeusement s’écraser sur un ennemi dans de grandes gerbes de sang, le boss est un mécha araignée géant… Là encore, le réalisme n’est PAS de mise.

Côté graphismes, ne vous attendez pas à devoir ramasser vos rétines au sol. C’est très correct, mais pas plus. Peu importe, car le jeu était parfaitement fluide sur cette version, et c’est de très loin le plus important. Côté DA, en dehors du perso principal que je trouve très réussi, les ennemis de base sont assez génériques. C’est probablement voulu, et j’espère plus de folie au milieu de tout ça dans la suite du jeu. Il en va de même du niveau présenté : un grand hangar avec tout ce qu’on peut y trouver. Honnêtement, je ne suis pas très inquiet, mais il faudra attendre la version finale pour confirmer que ennemis comme niveaux sont suffisamment variés.

Niveau d’attente : élevé

Gungrave G.O.R.E. est un pur produit asiatique, comme les studios occidentaux ne savent pas faire. Tout est barré, tout est bourrin. Et le tout est particulièrement jouissif une fois que l’on a compris les bases. Si le jeu complet parvient à nous tenir en haleine sur la durée, nul doute que j’y prendrais beaucoup de plaisir. Mais attention où vous mettez les pieds, il y a peu de chances que cela plaise à tous. Réponse définitive le 22 novembre, lorsque le jeu sortira sur nos consoles (et PC) !

Date de sortie : 22 novembre 2022

Plateformes : Xbox One, Xbox Series X|S, PC, PlayStation 4 et PlayStation 5

Preview - Planet of Lana, de la poésie et des beaux décors
Xbox Game Pass - A Plague Tale : Innocence et 10 autres jeux partiront le 15 septembre