• Actualité
  • Communauté
  • Game Pass
  • Bons plans
  • Test – OlliOlli World, une affaire qui roule

    [vc_row][vc_column][vc_column_text]

    Il y a quelques années, j’ai découvert avec réticence Trials Evolution. A mon grand étonnement, j’ai passé un temps incalculable à me dépasser, sans toutefois égaler les meilleurs. Quand OlliOlli World a pointé le bout de son nez, j’ai revu ces pistes simples d’apparence mais à la technicité sans égale, ou encore celles dont seul le nom suffit à donner des sueurs froides. Dans OlliOlli, pas de moto mais une planche de skate avec une vue 2D. Je n’ai pas connu les opus précédents, et bien que la licence soit réputée difficile, c’est tout naturellement que j’ai eu envie de faire ce test. Cette fois-ci cela n’a pas été une surprise pour moi, j’ai aimé et je vous explique pourquoi.

    [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_single_image image= »166259″ img_size= »large » alignment= »center »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

    Qu’est-ce skate tu fais pour les vacances ?

    [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]Il était une fois un paradis du skate dont les divinités communiquaient avec l’humanité par le biais d’une intermédiaire. Celle-ci étant ayant décidé de prendre sa retraite, tout le monde s’est réuni et pour décider qui reprendrait le flambeau du style. A la question “Qui a les meilleures qualifications pour faire le job ?”, la réponse a évidemment été “On a qu’à prendre un noob !”. Comme vous passiez par là avec une planche à la main, c’est sur vous que c’est tombé. 

    Vous vous faites ainsi coacher par tous les gens qui auraient été plus aptes que vous. Ces personnes prennent étonnamment bien le fait que vous leur ayez soufflé la promotion sous le nez. Loin de vous en vouloir, elles vous dispensent leurs connaissances dans une ambiance zen et avec beaucoup de positivité, uniquement parce que vous faites partie de la grande famille des riders.

    Tout ça pour dire que le scénario a ici à peu près autant sa place qu’un canard laqué dans un restaurant végétarien. En fait, il permet surtout d’introduire quelques personnages pétris de bonnes intentions. Ceux-ci représentent non seulement le sport en lui-même mais également le mode de vie et la philosophie que l’on prête à celles et ceux qui le pratiquent. Il en ressort un sentiment de liberté, d’entraide et de compétition amicale teintée de respect. [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_single_image image= »166261″ img_size= »large » alignment= »center »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

    Moi je travaille mon adresse

    [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]Le titre n’est pas sans rappeler Adventure Time dans son esthétique et la série des Trials dans ses mécaniques de jeu. Il représente une petite gourmandise comparable à un bonbon Arlequin. On parcourt ainsi un monde aux couleurs pastels qui le rendent charmant et tout craquant. La montée en difficulté se fait de manière très progressive. On commence vraiment par les bases du skate. A chaque nouvelle technique apprise, les niveaux correspondants sont là pour mettre en pratique. Si il est au premier abord tout doux, évidemment, plus on avance et plus ça pique.

    On peut simplement rouler en faisant face aux différents obstacles pour finir la course. Si certains passages nécessitent d’avoir des réflexes affûtés, les  quelques checkpoints disséminés le long des parcours donnent tout de même droit à l’erreur. Cela permet à l’ensemble de ne pas être trop décourageant. Contrairement aux Trials, l’enjeu n’est pas ici le temps mais le style. Pour aller chercher les high scores, il faudra donc enchaîner les tricks et pas uniquement pousser sa planche. C’est là que réside la difficulté. 

    En plus du score, chaque niveau propose des défis. Pour être relevés, ceux-ci nécessitent de maîtriser l’éventail des techniques qui vous auront été enseignées. Dans votre quête des sommets, vous avez accès aux classements de même qu’aux replays de vos amis et des meilleurs mondiaux. Cela pourra soit vous motiver à vous dépasser, soit vous faire rager parce que “naaaan mais c’est pas humain de réussir à faire ça” ![/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_single_image image= »166263″ img_size= »large » alignment= »center »][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

    CONCLUSION

    [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]J’ai passé onze heures sur le jeu sans le terminer, sans chercher à faire les défis ni à approcher le podium. Pour peu que le titre vous séduise, vous avez donc de nombreuses heures de jeu devant vous. La tension et les sensations sont au rendez-vous comme en témoignent mes “oulàlà”, “yeah” et autres “ouiiiiii”. Mais les ratages monumentaux sont aussi de la partie. Si des efforts semblent avoir été faits en termes d’accessibilité, je ne conseillerais pas OlliOlli World à tout le monde pour autant. Il faudra souvent plusieurs tentatives et une bonne connaissance des tracés pour s’en sortir. Ajoutez à cela une maîtrise des différents tricks pour réellement prendre du plaisir. Ne vous fiez pas à son apparence inoffensive et toute mignonne. Je le recommanderais uniquement si vous aimez les challenges et que vous ne baissez pas les bras au premier obstacle.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

    Critères d’accessibilité

    Déficience Visuelle Déficience Auditive
    Contraste élevé (réticule de visée) Sous-titres avec indications d’ambiance
     Taille couleur de police Identification de la personne qui parle
    Marquage des ennemis Police personnalisable
    Interface personnalisable  Couleur de police personnalisable
    Couleur minicarte personnalisable Options d’alerte alternatives (vibration, flash…)
     Option daltonisme Sons ambiants signalés (informe sur présence)
    Option Text to speech
    Ralentissement du jeu

     

    Conditions de test

    Détails TV Full HD Jeu fourni par l’éditeur oui
    Console Xbox One Temps passé sur le jeu 11 heures
    Niveau de difficulté X Jeu terminé non

    [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]