Test – Railway Empire Complete Edition, en voiture tout le monde !

En janvier 2018, Kalypso Media et Gaming Minds Studios avaient surpris beaucoup de monde avec la sortie de Railway Empire, un jeu de gestion ferroviaire dans la droite lignée des modèles du genre. De manière générale, les jeux de gestion sont particulièrement nombreux sur PC et peu répandus sur consoles. Salué par la critique, le titre avait su proposer une expérience de haut niveau de par la richesse de son gameplay et sa direction artistique de qualité, le tout contribuant à une immersion réussie dans le monde de la conquête ferroviaire des Etats-Unis aux 19ème et 20ème siècle. Fort de ce succès, le studio revient avec Railway Empire Complete Collection, une compilation regroupant le jeu de base ainsi que l’ensemble des DLC parus ultérieurement. Mais alors me direz-vous, cette version vaut-elle le coup ? Réponse dans ce test.

Railway-Empire-Complete-Collection-Etats-Unis-Campagne-Chargement-Maïs

Une formule toujours efficace… même si un poil complexe

Faisons un bref rappel du jeu pour commencer. Dans Railway Empire, votre objectif est de bâtir un véritable empire ferroviaire grâce à l’acheminement de passagers et de marchandises à travers les Etats-Unis du 19ème / 20ème siècle. Pour cela, vous allez construire de nombreuses gares à travers le territoire américain, reliées entre elles par un vaste réseau de voies ferrées traversant de grandes plaines, enjambant les cours d’eau, zigzagant au milieu du relief ou alors carrément passant à travers les montagnes via des tunnels. Un poil complexe au début, surtout pour les non-initiés des jeux de gestion ferroviaire, Railway Empire se révèle convaincant avec un certain équilibre entre profondeur de gameplay et accessibilité. J’entends par là qu’il vous faut comprendre les bases de la gestion ferroviaire (constructions de gares, pose du réseau, acheminement de passagers et de courrier entre les villes, de matières premières depuis les sites de production, gestion de la circulation des trains) pour réussir à faire prospérer votre empire. Pour cela, on retrouve la traditionnelle Campagne qui vous fera voyager à travers les Etats-Unis au moment de la ruée vers l’Ouest et de la folle expansion du chemin de fer, ou alors libre à vous de profiter du titre de manière plus détendue via les modes Libre et Bac-à-Sable. Ce dernier notamment vous permet de construire votre empire ferroviaire sans aucune contrainte financière et de laisser libre court à vos folles ambitions.

On aurait toutefois apprécié que Gaming Minds Studios y incorpore un vrai bon tutoriel, qui faisait déjà cruellement défaut dans le jeu de base, quitte à ce que cette initiation soit un petit longue mais au moins qu’elle nous apprenne convenablement les mécaniques de gameplay. En effet, on se retrouve bien trop souvent à chercher comment effectuer une action, même si le fait d’avoir jouer à la version originale atténue en partie ce handicap. En outre, le problème général des jeux de gestion, c’est que leur contenu conséquent et leur interface est bien adaptée au PC, mais bien moins intuitive sur consoles avec des déplacements à la manette. Malheureusement, Railway Empire ne fait pas exception à la règle et cet aspect n’a pas été amélioré dans la Complete Collection. On passe sur tout l’aspect gestion du développement de votre réseau et de votre société car de ce côté-là, le jeu est exactement le même que son prédécesseur sorti il y a un peu plus de deux ans. Certains le trouveront complet, d’autres qu’il manque un peu de profondeur. Tout dépend de l’affect que vous avez avec ce genre. Si vous souhaitez avoir davantage d’informations là-dessus, on vous renvoie vers les tests de Railway Empire réalisés au moment de sa sortie en janvier 2018.

Railway-Empire-Complete-Collection-France-Transport-Marchandises

Les Etats-Unis ne vous suffisaient pas ? Venez découvrir le monde

Outre le gameplay, l’ambiance sonore et la direction artistique nous avaient particulièrement plu dans le jeu de base. A travers les différentes missions et objectifs, on visitait l’ensemble du territoire américain dont le rendu est vraiment remarquable. En effet, même si petites au départ, les villes sont quand même vivantes, avec des passants et des calèches qui s’y déplacent, des bâtiments crachant de la fumée par leur cheminée, des animaux dont on entend la présence, des trains dont les sons reconnaissables entre mille fendent la tranquillité des campagnes. De même, les environnements typiques sont parfaitement reconnaissables. On distingue bien par exemple la vallée du Mississippi, les Rocheuses, le secteur désertique de la frontière avec le Mexique, la région des Grands Lacs. Bref vous l’aurez compris, niveau immersion, Railway Empire est une véritable réussite et on a pris du plaisir à admirer nos trains foncer à toute vapeur. Pour plus d’immersion, il est même possible d’avoir une vue embarquée depuis la locomotive mais également vers l’arrière afin de ressentir les sensations de filer à toute vapeur à travers les étendues sauvages non seulement des Etats-Unis, mais aussi de bien d’autres lieux sur Terre.

Car oui, tandis que dans le jeu de base vous ne parcouriez que le territoire américain, les huit DLC sortis par la suite permettent de voyager sur l’ensemble du continent (Canada, Mexique), mais également du côté de la pampa argentine, en Europe occidentale (France, Allemagne, Royaume-Uni) et septentrionale (Scandinavie) mais également du côté de l’Australie. Et bien grâce à cette Complete Edition de Railway Empire, nul besoin de débourser davantage d’argent car toutes ces extensions y sont incluses. Si vous n’avez pas succomber au jeu, l’intérêt peut être au rendez-vous étant donné que celui-ci et ses DLC ne sont pas souvent en promotion et, à une dizaine d’euros le DLC, le tout cumulé peut revenir cher.

Railway-Empire-Complete-Collection-Etats-Unis-Campagne-Vue-Embarquée-LocomotiveConclusion

Vous l’aurez compris, Railway Empire Complete Collection n’est pas une révolution puisqu’il ne s’agit que d’une version regroupant le jeu de base et l’ensemble de ses DLC. Néanmoins celui-ci est vraiment agréable, réussi graphiquement et le challenge est au rendez-vous, même si certains auraient aimé davantage de profondeur de gameplay. Pour ceux qui aiment les jeux de gestion ferroviaire sans aller jusqu’au niveau d’un Train Sim World 2020, le jeu de Gaming Minds Studios et de Kalypso Media saura vous combler et vous occuper pendant de nombreuses heures, surtout si vous préférez la tranquillité du mode Libre voire la totale liberté du Bac-à-sable.


Critères d’accessibilité

  Déficience Visuelle  Déficience Auditive
Contraste élevé (réticule de visée)Sous-titres avec indications d’ambiance
Taille couleur de police Identification de la personne qui parle
Marquage des ennemis Police personnalisable
Interface personnalisable Couleur de police personnalisable
Couleur minicarte personnalisable Options d’alerte alternatives (vibration, flash…)
Option daltonismeSons ambiants signalés (informe sur présence)
Option Text to speech
Ralentissement du jeu

 

Conditions de test

  Détails TV4K  Jeu fourni par l’éditeurOui
  ConsoleXbox One X  Temps passé sur le jeu7 heures
  Niveau de difficultéN.D.  Jeu terminéNon

+ Les plus

  • Un gameplay de qualité sans être trop exigeant
  • Des décors vraiment réussis
  • Une ambiance sonore immersive
  • Une difficulté adaptable à chacun
  • Bonne durée de vie

- Les moins

  • Simple compilation du jeu de base et des DLC
  • Un gameplay pas évident à prendre en main au début
  • Interface et commandes moins intuitives que sur PC
  • Toujours pas de tutoriel
Tel un chasseur traquant sa proie, je suis toujours à la recherche de nouveautés de l'actualité JV pour les partager, quelle que soit la plateforme.

2

  1. Merci pour ce test qui m’a fait craquer pour ce jeu. C’est rare! Il est vraiment très bon, je prends un réel plaisir sur la campagne pour l’instant.

    • Heureux de t’avoir donné envie de te lancer dans ces aventures ferroviaires 😉
      Franchement je l’ai trouvé vraiment bien, détaillé sans aller dans trop de complexité comme les Train Sim World. ça m’a rappelé l’époque de Railroad Tycoon 2 sur PC.

Vos réactions

Mot de passe oublié