Test – Sam & Max Beyond the Space and Time, à la sauce Dr Who

Après nous avoir ressorti Sam & Max Sauvent le Monde l’an dernier, le studio Skunkape Games propose la deuxième saison de nos policiers en freelance. Il s’agit toujours ici d’un remaster qui se base sur les mêmes upgrades graphiques que son prédécesseur. Avec son scénario inchangé, est-il agréable de jouer à un jeu des années 2000 en 2021 ?

Allons-y Alonzo !

Ce jeu s’appuie entièrement sur son style artistique, son humour et son écriture pour nous séduire. En effet, les mécaniques ressemblent aux point-and-click des années 1990, mais disposent de quelques petites améliorations. Comme le premier opus, ce titre ne plaira pas à tout le monde. Cependant, si vous aimez le burlesque, Doctor Who ou les sombreros, nul doute qu’il vous intéressera.

En 2007, je n’avais pas joué à cette franchise, et pourtant j’ai adoré le premier épisode tant l’humour ne manquait pas de panache. Dans cet opus, c’est exactement pareil, mais en mieux. Imaginez vous balader dans le passé et le futur, et que tout a un impact sur vos décisions présentes… Vous avez mal à la tête ? Heureusement, ce n’est pas aussi compliqué.

Sam & Max se baladent dans cinq épisodes bien différents

Fort de cinq niveaux possédant tous une ambiance unique, vous allez voyager avec nos deux comparses. Ce que j’ai beaucoup aimé, c’est la possibilité de jouer à n’importe quel épisode quand vous le souhaitez. Ainsi, il est possible de commencer par la fin avant de faire le début. Ce n’est pas très utile, mais ça a le mérite d’être réalisable. De plus, c’est cohérent avec le thème du jeu qui est “au-delà du temps et de l’espace”. Pour ma part, je vous déconseille de faire ça, sinon certaines énigmes seront bien trop difficiles à réussir.

D’ailleurs, les énigmes sont parfois bien trop capillotractées. Pour les réussir, il faut beaucoup de chance et faire des actions bizarres. Ou alors, je suis passé complètement à côté de certaines informations. Par exemple, à un moment, pour progresser il faut jeter une télécommande par la fenêtre pour recevoir un œuf. Or, rien ni personne ne nous indique de faire cela. Chose amusante, c’est qu’un épisode plus tard, vous devez avoir cette télécommande pour progresser. Pour l’obtenir, il suffit de balancer l’œuf par cette fenêtre… Donc au final, c’est Sam qui jette une télécommande pour recevoir un œuf pour recevoir la télécommande par la main de Sam. Aïe.

Néanmoins, si vous êtes bloqué dans l’histoire, il est possible d’activer des indices pour vous aider à progresser. Ceux-ci sont diégétiques, c’est à dire qu’ils sont bien intégrés dans l’histoire. Lorsque nous recevons l’information, nos protagonistes la reçoivent en même temps que nous. Cela peut prendre la forme d’une phrase simple émanant de Max qui vous parle de la prochaine action à faire par exemple. J’ai particulièrement bien aimé cette idée d’aide. De plus, il existe différents degrés d’indices, vous pouvez être totalement assisté comme partiellement.

Toujours plus loin dans la folie

Au fil des épisodes, j’ai pu sauver le Père Noël, rendre l’Enfer à Satan, tuer un vampire ainsi que des zombies et prendre un peu de repos sur l’île de Pâques avant de me faire kidnapper par un vaisseau spatial. Vous trouvez ces situations loufoques ? Ce n’est rien à côté des vannes et de la justesse dans l’écriture des dialogues. Cependant, il faudra aimer lire. Comme le premier remaster, celui-ci n’est disponible qu’en anglais. Les sous-titres sont suffisants, mais se poser sur son canapé et jouir d’une version française aurait été la cerise sur le gâteau.

De plus, avec Sam & Max, vous allez retrouver tous les anciens personnages que vous avez aidés en sauvant le monde. Que ce soit la tête de Lincoln, Sybil, Stinky ou encore l’excellent Bosco. Tous reviennent avec leur humour et leur personnalité. S’il est préférable d’avoir fait le premier opus pour savourer le second, il reste relativement facile de s’immiscer dans cette aventure sans connaître cet univers. Cependant, si vous n’avez pas fait Sam & Max sauvent le Monde, vous risquez de passer à côté de certaines blagues.

Conclusion

J’adore cet univers. Je suis bien conscient qu’il ne plaira pas à tout le monde. L’humour a certainement un poil vieilli et le point-and-click n’est pas forcément la meilleure méthode pour profiter d’une aventure. Néanmoins, si vous aimez l’humour burlesque et les situations cocasses, vous allez certainement passer de très bons moments dans Sam & Max Beyond The Space and Time. De plus, si vous avez adoré le premier opus, celui-ci est exactement dans la même veine.

Critères d’accessibilité

Déficience Visuelle Déficience Auditive
Contraste élevé (réticule de visée) Sous-titres avec indications d’ambiance
Taille couleur de police Identification de la personne qui parle
N.C. Marquage des ennemis Police personnalisable
Interface personnalisable Couleur de police personnalisable
N.C. Couleur minicarte personnalisable Options d’alerte alternatives (vibration, flash…)
Option daltonisme Sons ambiants signalés (informe sur présence)
N.C. Option Text to speech
Ralentissement du jeu

 

Conditions de test

Détails TV 4K Jeu fourni par l’éditeur Oui
Console Xbox Series X Temps passé sur le jeu 18 heures
Niveau de difficulté N.A. Jeu terminé Oui

 

 

+ Les plus

  • Un humour omniprésent
  • Joli à regarder
  • Une ambiance loufoque
  • Des sous-titres suffisants

- Les moins

  • Des énigmes parfois difficiles
  • Une VF absente

Vos réactions

Mot de passe oublié

Inscription