• Actualité
  • Communauté
  • Game Pass
  • Bons plans
  • curious-expedition-2-artwork-store

    Test – Curious Expedition 2, bien plus dangereux que curieux.

    Paris, 1886. En pleine préparation de l’Exposition Universelle, la fascination envers les sciences et la découverte sont plus que jamais de rigueur. C’est donc un contexte idéal pour partir explorer d’étranges îles pour ramener un maximum de trésors et les présenter pendant l’événement. Voilà, en quelques lignes, le résumé de Curious Expedition 2, un titre qui mélange exploration et roguelite.

    curious-expedition-2-test-04

    Une jolie aventure

    La première différence qui saute aux yeux entre cet épisode et son prédécesseur est l’aspect graphique. Exit le pixel-art un peu moche, et bonjour le dessin-animé. Si elle n’a rien d’exceptionnel, la direction artistique est visuellement très agréable. Cependant, n’ayant pas fait le premier, je m’abstiendrai de pousser la comparaison plus loin.

    Parlons directement de ce qui fâche. J’ai rencontré un très gros problème sur la version testée : aucun personnage n’est modélisé. Ils ont tous l’apparence de figures géométriques transparentes. Je suppose qu’une mise à jour devrait rapidement régler le problème, mais j’ai été particulièrement gêné par cela tout au long du test. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’à part une capture d’écran pour illustrer le bug, les illustrations sont celles fournies par l’éditeur. J’ai aussi subi de gros ralentissements pendant certaines phases de jeu, comme lors des résultats d’une expédition, par exemple. Techniquement, le titre souffre de problèmes sévères malgré sa simplicité visuelle.

    Une mise à jour a corrigé ce problème depuis la publication de l’article.

    La structure de Curious Expedition 2 est assez simple. La ville de Paris fera office de hub principal et permettra de recruter des membres, d’acheter et d’améliorer du matériel tout en faisant progresser l’histoire. Une fois que tout est prêt vous pourrez lancer une expédition. Ces dernières sont plus ou moins longues, entre cinq et 30 minutes, et consistent à explorer une île tout en y accomplissant une mission. Au bout d’un certain nombre d’expéditions menées à bien, une autre, liée à l’histoire principale, sera alors disponible.

    Curious-Expedition-2-Gameplay

     

    Les préparatifs du voyage

    Si l’exploration a une place prépondérante dans ce jeu, il ne faut pas oublier la stratégie. Une expédition bien préparée sera plus souvent synonyme de succès. Lorsque votre navire accoste, c’est là où tout se complique. Votre groupe possède une jauge de santé mentale qui diminue à chaque déplacement. De plus, le terrain influera aussi sur la quantité perdue. Une prairie étant plus agréable à parcourir qu’une montagne ou un désert aride.

    Il va falloir gérer de nombreuses choses : les ressources, la santé, les rencontres ou affrontements, ainsi que toute mauvaise surprise pouvant faire irruption. Il y a également un système de troc, qui vous permettra d’échanger des ressources et de gagner de la réputation. En sachant qu’une réputation élevée vous offre plus d’options concernant la suite de votre aventure. Par exemple, la possibilité de recruter de nouveaux membres dans votre expédition.

    Mais étrangement, malgré toutes ces choses à avoir en tête, je n’ai pas eu l’impression de crouler sous les informations, sans savoir quoi faire ensuite. Le jeu étale ses nombreuses mécaniques de gameplay progressivement, et le tout reste facilement compréhensible. Heureusement d’ailleurs que les textes sont intégralement traduits en français. Après le prologue, vous aurez le choix entre trois niveaux de difficulté, ce qui permet à chaque profil de joueur de trouver une expérience qui lui conviendra.

    curious-expedition-2-test-02

    Les dés sont jetés

    Les combats se jouent à l’aide de dés. Chacune de leurs faces sont ornées de logo de couleurs, correspondant à une attaque et un type. Rouge pour de l’offensif, vert pour de la défense et bleu pour le soin. Comme pour le Yathzee, il est possible de relancer une seule fois les dés non utilisés de son choix. Au cours de la partie, certains événements utilisent aussi ce système, et demanderont d’avoir un certain nombre de couleurs lors d’un unique lancer.

    Le jeu est redoutable, le moindre choix peut avoir des conséquences désastreuses sur la pérennité de votre voyage. Vos compagnons pourront tomber comme des mouches, que ce soit lors de combats ou à cause d’événements aléatoires. Sans atteindre l’intensité d’un Darkest Dungeon, il est clair que chaque choix aura des répercussions positives (rarement) comme négatives (souvent). Pour venir à bout de l’aventure, il vous faudra entre 10 et 15 heures, et bien plus si la chasse aux 1000G vous tente.

    De plus, l’histoire est facilement rejouable puisque les expéditions non liées à l’histoire sont aléatoires. La version Xbox de Curious Expedition 2 a l’avantage d’inclure le DLC « The Highlands of Avalon » sans surcoût. Ce dernier ajoute de nouveaux terrains, ennemis, lieux, objets, personnages à recruter, au contenu de base. Le jeu propose un mode campagne et un mode « direction », qui ajoute des modificateurs aux expéditions, pour les rendre encore plus difficiles.

    Curious_Expedition_Sceen

    Conclusion

    Curious Expedition 2 est une belle invitation au voyage. Offrant des mécaniques variées et passionnantes, des choix cornéliens, du contenu conséquent et un bel enrobage, le titre a de sérieux atouts. Malheureusement, le côté technique plombe le tout avec des bugs d’affichage et de gros ralentissements. En espérant que ces défauts soient rapidement corrigés lors d’une mise à jour. Si l’injustice de certaines conséquences ne vous effraie pas, n’hésitez pas à vous lancer dans l’aventure.

     


    Critères d’accessibilité

    Déficience Visuelle Déficience Auditive
    Contraste élevé (réticule de visée) Sous-titres avec indications d’ambiance
    Taille couleur de police Identification de la personne qui parle
    Marquage des ennemis Police personnalisable
    Interface personnalisable Couleur de police personnalisable
    Couleur minicarte personnalisable Options d’alerte alternatives (vibration, flash…)
    Option daltonisme Sons ambiants signalés (informe sur présence)
    Option Text to speech
    Ralentissement du jeu

     

    Conditions de test

    Détails TV OLED 4K Jeu fourni par l’éditeur Oui
    Console Xbox Series X Temps passé sur le jeu 5 heures
    Niveau de difficulté Voyage Jeu terminé Non