Test – Manette Xbox Hyperkin Duke

En 2001, année bénie des dieu du game, Microsoft plantait ses gros sabots plein d’argent dans le jeu vidéo avec la première Xbox. Au programme, une console surpuissante avec un disque dur intégré (et oui c’était fou !) mais aussi une manette massive, très très massive. C’est de ce mauvais départ que Microsoft a affiné son modèle pour le rendre quasi parfait avec la manette Xbox One Elite.
2018 est là, et une réédition de la première manette mastodonte nous arrive dans les pattes.

Construction Nostalgique

Le « papa » de cette fameuse manette de 2001 a rejoint Hyperkin pour l’occasion et cela se voit. Visuellement ce pad est exactement le même que son aîné, massif et étrange. Mais c’est dans les détails que les différences se font. Premièrement les joystick semblent plus doux, l’accroche est bonne même sur le stick droit dômé. Les boutons et gâchettes ont de bon ressorts et la croix directionnelle gagne légèrement en souplesse.

Les vraies nouveautés sont l’ajout de deux petites gâchettes, censés remplacer les touches blanc/noir. C’est plus moderne mais étrange pour une manette misant sur les sensation d’antan, les puriste s’en passeron donc allègrement. Heureusement elles ne dénaturent pas le design d’origine, de même pour les bouton share et la prise Jack 3.5mm qui sont posés en toute discrétion. Mais il y a aussi le bouton central et quel bouton ! Servant de touche Home, il est doté d’un écran Oled affichant l’écran de démarrage xbox ainsi que le logo quand vous jouez. Bonne pioche pour la touche de modernité, l’Oled permet quant à lui d’afficher un logo dans un fond noir absolu du plus bel effet.

Jouons !

Soyons clair, j’ai fait le test sur des FPS récent type destiny, titanfall, battlefield et Halo 5. Sans appel cette manette n’est pas adaptée. Les jeux sont nerveux et la moitié de seconde perdue à chercher un bouton au loin vous rendra fou rapidement. N’espérez pas faire de PVP, la défaite est assurée pour peu que l’adversaire joue sur une Elite. Mais quand on lance un Halo : The Master Chief Collection ou un jeu rétrocompatible, là c’est une toute autre limonade ! Les sensation reviennent, les reflexes aussi, et on se prend au jeu, et on se rend compte que finir Ninja Gaiden Black avec la Duke était un sacré tour de force !

Construction Pompe à fric

Alors c’est sympa mais ça a un coût, 69€ conseillé mais 79€ dans les faits. C’est 20 de plus que la manette de base alors à ce prix on en veut pour son argent, est-ce le cas ? Pas vraiment. D’abord au vue de la taille de la bête et du prix, une batterie intégrée n’aurait pas fait tache. Nos salons ne sont plus configurés comme avant et jouer en filaire n’est pas pratique. Ensuite j’ai parlé du bon ressort des gâchettes qui semble quand même masquer une certaine fragilité. Au bout de quelques heures elles font un bruit peu rassurant pour la suite. Esthétiquement rien à dire sur l’avant mais alors l’arrière… 7 trou cachant 7 vis c’est déjà pas glamour mais alors des autocollant d’un noir plus clair que le plastique arborant fièrement le made in china et le Hyperkin DUKE font vraiment cheap. Une sérigraphie aurait été bienvenue. Ajoutons à cela une constitution très plastique et une légèreté qui rappelle un peu trop les modèles milieu de gamme.

Alors on achète ?

Et bien la question se pose puisque nous sommes entre deux eaux. Microsoft n’a pas confié le projet a une boite avide d’argent lésinant sur la qualité, mais n’a pas non plus suivi la construction jusqu’au bout. En résulte une curiosité amusante, aux finitions certes pas parfaites mais au caractère trempé. N’oublions pas le fort potentiel de la géante puisqu’elle est compatible PC. A vous la joie de retrouver vos jeux des années 2000 dans les conditions réelles. Collector mais pas rare, l’engin serait un incontournable à un prix plus raisonnable. En l’état actuelle je ne le conseillerais qu’au fans absolus de la croix verte ou de retrogaming.

Joueur endurci ayant débuté sur Amstrad et MSX, Xbox me procure la sensation de faire parti d'une caste de paria. Mon dieu personne n'y croit, et pourtant c'est lui qui vous sauvera.

3

  1. Trop chère pour ma part mais peut-être un jour si je la trouve en occase.

  2. Article excellent dans le texte. En revanche, j’aurai bien voulu voir d’autres photos notamment cette face arrière, les fameux autocollant et un zoom sur les gâchettes.
    Pour avoir traumatisé les petites mains d’ado de l’epoque je n’investirai pas dans cette manette.
    L’écran OLED peut être vraiment sympa et fonctionnel sur une manette récente (message, invitations, succès…)

  3. pas pour moi

Vos réactions

Mot de passe oublié