Test – One Piece : World Seeker

Élevé aux Mangas comme Dragon Ball, Saint Seya, ou encore Ken le survivant, j’ai toujours eu une fascination pour ces mondes imbibés de culture japonaise. Après avoir goûté à la saga Naruto, j’en avais un dernier dans le radar : One Piece. Moins présent sur les écrans français que ses collègues de Shonen Jump, Monkey D. Luffy n’en a pas moins le record du nombre de Mangas vendus dans le monde ! Impossible pour moi de passer à côté d’une chance de tester One Piece World Seeker, jeu open world édité par la sommité du genre, Bandai-Namco.

One Piece? Connais pas 

Quand on se lance dans un jeu adapté d’ un manga, il y a forcément deux écoles, l’une qui connaît le matériau d’origine, et qui recherche principalement du fan service, et la mienne, qui cherche à découvrir un univers qui a fait ses preuves, mais qui sera peut être plus critique sur le côté ludique de la chose. Premier bon point, l’aventure commence sur les chapeaux de roue : un braquage dans une forteresse volante, qui s’avère au final être un piège. Luffy se retrouve dégagé illico sur une île prison située des kilomètres en dessous. Séparé de son équipage, la première chose à faire sera de retrouver les six membres qui la compose.

Ce qui frappe d’entrée à notre arrivée sur la terre ferme, est la technique du soft : c’est beau. Avec un design graphique très proche de l’œuvre originale, les premiers pas sont positifs, avec un framerate fluide, et une maniabilité souple. Le personnage se déplace au poil, est bien animé, avec les premiers ennemis dont on se débarrasse en deux ou trois coups…je me dis que c’est encourageant tout ça !

C’est super Zoli ! 

La découverte du monde se fait à tâtons, avec ses villages, villes et plaines, teintés d’architecture japonaise, dont le style me rappelle fortement Naruto. La profondeur de champ est très réussie : posté en haut d’une colline, la vue s’offrant à nous sur Steel City, ville principale du jeu, impressionne.Les personnages sont eux, comment dirais-je, atypiques. Luffy, notre héros, ressemble plus à un paysan qu’à un pirate, les NPC ont parfois des habits fluo et futuristes, tranchant radicalement avec les décors. Le design est original, coloré, sympathique, donc chouette !

Et soudain, le drame.. 

L’ambiance, aucun problème, je suis capté, mais le gameplay ? C’est là que les problèmes surviennent. L’évolution de Luffy s’effectue grâce à un arbre de compétences que l’on débloquera au fur et à mesure de nos aventures. L’ approche initiale est prometteuse, avec un grappin, la possibilité de “planer”, des coups spéciaux visuellement impressionnants… Mais on se rend vite compte que les utiliser dans ce monde ouvert est très mal fichu. Les déplacements par grappin ne sont pas fluides, les éléments pour s’attacher étant, au choix, soit mal configurés, soit pas assez nombreux. Les coups spéciaux sont sympa, mais le manque de variété des adversaires rend rapidement les combats redondants. On s’aperçoit que même après plusieurs heures de jeu, ces mêmes deux coups pour les éliminer persiste, mais le nombre d’adversaires augmente. Sans lock, les combats s’avèrent d’ailleurs brouillons et soporifiques, vu qu’ils consistent à sauter, courir et frapper dans tous les sens. C’est gonflant. Et puis là, tout d’un coup, un boss super balèze qui vous stoppe net dans votre progression… Vous avez dit bancal ?

Côté environnements, le monde est présenté comme suit : une zone centrale avec des ponts reliant d’autres zones circulaires. On aura vite fait d’en faire le tour, vu qu’on ne peut rentrer dans, quasiment, aucun immeuble. Une carte postale oui, mais vide. La progression est très classique pour un jeu de ce genre, des quêtes principales, qui vous obligeront à parcourir la carte dans tous les sens pour rejoindre ces points d’exclamation signe d’importance, des quêtes secondaires, ennuyeuses et futiles comme tout, des coffres à ouvrir, et des ingrédients à récupérer, dont je me demande encore ce qu’ils font là.. C’est répétitif, on parcourt le monde en mode automatique, sans passion, à part cette très forte impression d’être immergé dans un dessin animé.

Sérieusement ? 

Le scénario n’est pas là pour nous sortir de notre torpeur, avec une histoire réduite à sa plus simple expression : cette île prison est contrôlée par une force d’occupation militaire depuis de nombreuses années, et quelque chose de pas net s’y cache. Isaac est le grand méchant de l’histoire, et sa sœur (Spoiler Alert), Jeanne, du côté clair de la force, nous aidera à contrer ses plans.

Toujours au rayon des griefs que l’on peut avoir envers le jeu, les voix des personnages ne se feront entendre que lors des rares cinématiques et sont entièrement en japonais. Pour les rencontres fortuites, il faudra d’ailleurs se contenter des “hum..” et “ahhh” en tout genres. Un petit problème de budget peut être ?

Pour finir, on notera également les chargements qui peuvent devenir assez nombreux. Une constante désagréable sur de nombreux jeux récents, surtout que l’on aura tendance à utiliser le voyage rapide pour éviter de se taper dix mille allers-retours sur l’île.

One Piece World Seeker me fait penser à un jeu dit “Game as service”, c’est à dire destiné à grandement évoluer dans le temps. Avec une base très solide, mais incomplète. Mais ce n’est malheureusement pas le cas ici, nous avons bien à faire à un jeu complet. Et c’est très regrettable. Ganbarion, le développeur  connaît visiblement son sujet concernant le fan service, et sa maîtrise technique est manifeste, mais cette très belle coquille vide semble plus tributaire d’un manque de temps, que d’un réel manque de talent, ou d’idées.

En résumé 

One Piece World Seeker n’est pas un mauvais jeu en soit, il est techniquement réussi, l’univers est sympathique, agréable à parcourir dans un premier temps, mais ne se renouvelle pas assez pour le conseiller au nouveau venu. Le fan, lui, retrouvera les personnages et l’ambiance de l’œuvre d’origine, et sera certainement plus conciliant que moi. Un beau jeu, mais vide.

One Piece : World Seeker est vendu 69,99 sur le store Xbox. 

Critères d’accessibilité

  Déficience Visuelle  Déficience Auditive
Contraste élevé (réticule de visée) Sous-titres avec indications d’ambiance
Taille couleur de police Identification de la personne qui parle
Marquage des ennemis Police personnalisable
Interface personnalisable Couleur de police personnalisable
Couleur minicarte personnalisable Options d’alerte alternatives (vibration, flash…)
Option daltonisme Sons ambiants signalés (informe sur présence)
Option Text to speech
Ralentissement du jeu

Caractéristiques du Test

Caractéristiques TV4K HDRJeu fourni par l’éditeurOui
ConsoleXbox One XTemps passé sur le jeu10 heures
Niveau de difficultéNormalJeu terminéNon

+ Les plus

  • Un très joli monde ouvert
  • Un grand fan service
  • Des personnages sympathiques
  • Agréable à parcourir...

- Les moins

  • ... Mais vite redondant
  • Un monde vide
  • Des combats ennuyeux
  • Des missions inintéressantes
Bercé aux jeux vidéo depuis l’Amstrad, j’ai vécu ma vie vidéoludique sur cet adage: mieux vaut rouler en fiesta et avoir un paquet de jeux, qu’en Porsche, et d’en avoir aucun!

12

  1. C’est souvent le problème des jeux tirés d’un manga…
    C’est ou tu es fan et tu oublieras des défauts ou tu l’es pas et du coup ces derniers te sautent au visage.
    One piece c’est pas un manga que j’ai beaucoup lu et donc ce jeu ne m’intéresse pas des masses…
    Bordel si des devs pouvaient nous refaire l’épopée saint seiya…

  2. Sinon, le jeu m’intéresse vu que je me suis lancé, pas plus tard que la semaine dernière, dans la lecture de One Piece.
    Mais je ne le prendrais pas tout de suite, sous peine de me faire sûrement spoiler des éléments et aussi parce que les retours indiquent qu’il ne vaut pas son prix actuel.
    Mais les différents streams regardés m’ont paru sympa pour un titre à faire en mode no brain.

    • Et ton avis sur ce début de lecture ? C’est bien ? Je ne connais pas du tout cet univers.

    • Très bien pour les fans car a 70 € , il faut être fan. Mais après il en faut pour tout le monde, il y a certain jeux plus chers comme des jeux de catch en version gold a 100€ , là je bloque car je ne comprends pas le prix. Mais après je vais craquer pour le ff7 direct , même a 30€ je l’aurai pris mais apparemment il sera a moins de 20 € quand on est fan on dépense presque les yeux fermés.

    • Perso j’avais commencé il y a maintenant un baille et c’était pas mal. Un peu brouillon sur certains dessins mais quel manga ne l’est pas un peu ?
      Je sais pas pourquoi j’ai pas continué…

  3. Je suppose qu’il faudra s’attendre à un OP: Seeker 2 & 3 et autant attendre le 3ème épisode pour avoir quelque chose de complet?

  4. Autant je suis fan de bd et de manga (beaucoup à la maison au grand dan de madame), autant One Piece ne m’a jamais attiré. Mais alors jamais. Donc le jeu.. Je passe mon tour.

    • Je viens de relire le test et je m’aperçois d’un truc. Bon One Piece n’est pas pour moi une Pièce (LOL) maîtresse du Neuvième art malgré de sérieuses qualités. Entachée de sérieuses remarques à son encontre mais en grande partie subjectives, je ne me permettrait pas d’en donner un avis publiable. Pas le bon testeur. Les goûts et les couleurs blabla…blabla…
      J’en viens à ce qui m’amène. Ou me ramène ou pour être précis:

      Ça reste une histoire de pirate et les rares fois ou j’ai eu à regarder quelques épisodes en coup de vent, il passait quand même un certains temps sur leurs bateaux (quoique relativement peu en fait mais bon…).
      Alors quel intérêt de faire une histoire de pirate si elle se passe intégralement sur terre ?!? Une réponse ?

  5. Je suis Fan de One Piece, donc dommage que les développeurs n’ont pas joués la carte de la ressemblance entre le manga et le jeu !!! les possibilités et les problèmes rencontrés dans le manga avec les différents protagonistes du “monde nouveau” (pour les connaisseurs) en ferait un jeu riche et variés de possibilités… Autant sur le choix du personnage (Groupe Luffy ou autres) et autant dans les attaques et défenses (Groupe Luffy et autres + Bateaux et Bases…) !!!

    Je suis Fan du coup je passe mon tour sur ce jeu… Bien dommage… (j’attend quand même la MAJ finale ! ☺)

Vos réactions

Mot de passe oublié