Test – Warborn, quand Armored Core rencontre Advance Wars

Voir sur le Microsoft Store

Annoncé fin 2018 par Pqube et Raredrop Games, Warborn a tout de suite attiré mon attention, tellement son aspect Tactical-RPG me rappelait certains jeux auxquels j’avais beaucoup joué dans mon enfance. Oui, je tiens à vous prévenir tout de suite car comme vous avez pu le lire dans le titre, le jeu transpire littéralement les similitudes avec la série des Advance Wars de Nintendo et Intelligent Games. Style visuel coloré proche, gameplay similaire, on sent clairement où il a été puisé son inspiration. Pour ma part, disons que je considère qu’il y a pire comme référence. Ajoutez-y une petite touche de méchas directement importée des animes nippons des années 90 et vous obtenez Warborn. Mais malgré tout, cela fait-il de lui un bon jeu ? C’est ce que nous allons voir.

Warborn-Dialogues-Breefing

C’est toujours plus efficace lorsque c’est simple !

Oui clairement, Warborn ne fait pas dans l’inédit dans le petit monde des Tactical-RPG. Déjà au niveau des modes de jeu, le titre de Raredrop Games fait dans le classique avec une campagne solo, du multijoueur et un éditeur de niveaux. Vous vous souvenez probablement que dans Advance Wars vous aviez plusieurs nations/factions, persuadées que les autres représentaient une menace et qui s’attaquaient les unes aux autres ? Et bien dans Warborn c’est la même chose, à la différence près que les combats se passent à l’aide de méchas appelés Armures Variables, et non avec des véhicules et autres unités militaires classiques que l’on a l’habitude de voir. Au nombre de quatre (le groupe de mercenaires NOMAD, l’Aristocratie Cérulienne, la République de Nethalis et la Société Minière de Krukov), chacune est persuadée que ses intérêts et sa souveraineté sont menacés par les autres factions et est prête à se battre pour préserver son intégrité. A leur tête, on trouve un commandant ayant son propre style de combat et ses capacités spécifiques pouvant vous donner un avantage décisif sur le terrain.

Concernant le reste du scénario et son dénouement, je vous laisse le plaisir de découvrir ça par vous-même. Avec 40 missions très similaires les unes aux autres, le mode solo ne devrait vous demander qu’entre 5 et 10 heures pour être mené à terme. C’est plutôt du côté du multijoueur que la durée de vie de Warborn se montrera plus conséquente. Le défi y sera autrement plus corsé, face à des adversaires bien plus imprévisibles qu’une IA dont on peut facilement prédire les différents types d’actions qu’elle va entreprendre. Précisons que le titre est multi-plateformes, ce qui est rare pour être souligné aussi clairement. Ainsi, vous pourrez donc vous mesurer à n’importe quel joueur, que celui-ci soit sur Xbox One, PS4, PC ou même Nintendo Switch. En outre, l’éditeur de niveaux donnera avec certitude tout le loisir aux esprits créatifs de laisser libre court à leur imagination afin de réaliser des champs de bataille tous plus inédits les uns que les autres.

Warborn-Champ-Bataille-Déplacements

Le jeu des sept erreurs version Tactical-RPG

Vous trouviez que Warborn ressemblait beaucoup à Advance Wars dans les grandes lignes ? Et bien c’est encore plus fragrant au niveau du gameplay. Le titre de cette partie est d’ailleurs tout sauf un hasard tellement les similitudes sont frappantes. Tandis que dans la série d’Intelligent Games vous jouiez sur un plateau aux cases carrées et avec des déplacements dans les directions cardinales, dans Warborn celles-ci ont la forme d’un hexagone avec des mouvements s’effectuant vers la droite ou la gauche, soit en diagonale, avec une distance à parcourir variant d’une unité à une autre. Ces dernières sont déployées sur le champ de bataille via des avant-postes et moyennant des ressources. Ici point de crédits ou d’argent pour faire appel à des troupes supplémentaires, vous devez capturer des raffineries qui vous donneront l’énergie nécessaire dans ce but.

De même, comme dans n’importe quel Tactical-RPG, le contrôle du champ de bataille est d’une importance cruciale, surtout dans les premières minutes de jeu, pour vous assurer un afflux constant de ressources et pouvoir progresser efficacement. Chaque mécha dispose de caractéristiques particulières (Points de Vie, portée de déplacement, défense), mais aussi d’actions qui lui sont propres (capacités spéciales, capture). Ce sera donc à vous de voir selon votre stratégie, certains étant plutôt destinés au corps-à-corps, d’autres plutôt pour pilonner à distance ou encore pour faire office de soutien tactique. Comme dans les Advance Wars, le champs de bataille est constitué de multiples environnements offrant une capacité de protection plus ou moins élevée. Par exemple, vos unités résisteront mieux aux attaques ennemies si vous les implantez dans une ville ou une forêt qu’à découvert sur une route ou au milieu d’une plaine.

Warborn-Combat

Conclusion

Disons-le tout de suite, l’équipe de Raredrop Games n’a pas inventé la roue avec Warborn, dans le sens où leur Tactical-RPG ressemble énormément aux Advance Wars d’Intelligent Games, mais au moins ont-ils su bien imiter le concept et l’adapter à leur propre sauce. En effet, ce n’est pas le premier à reprendre le concept d’une série à succès, mais rares sont ceux de qualité et pour ma part, je trouve que Warborn s’en sort vraiment bien. Au début, comme dans n’importe quel jeu du genre, on passe du temps à établir sa stratégie et à apprendre les spécificités de chaque unité, mais une fois qu’on s’est fait la main, le plaisir est tout de suite là. En tout cas pour ma part je me suis vraiment bien amusé et le titre m’a rappelé tous les bons souvenirs que j’ai lorsque je jouais aux Advance Wars sur les consoles portables de Nintendo. Si comme moi vous aimiez ces jeux, je vous conseille clairement de laisser sa chance à Warborn !

Critères d’accessibilité

  Déficience Visuelle  Déficience Auditive
✘ Contraste élevé (réticule de visée)✘ Sous-titres avec indications d’ambiance
✘ Taille couleur de police✘ Identification de la personne qui parle
✘ Marquage des ennemis✘ Police personnalisable
✘ Interface personnalisable✘ Couleur de police personnalisable
✘ Couleur minicarte personnalisable✘ Options d’alerte alternatives (vibration, flash…)
✘ Option daltonisme✘ Sons ambiants signalés (informe sur présence)
✘ Option Text to speech
✘ Ralentissement du jeu

 

Conditions de test

  Détails TV4K  Jeu fourni par l’éditeurOui
  ConsoleXbox One X  Temps passé sur le jeu6 heures
  Niveau de difficultéN.A.  Jeu terminéOui

+ Les plus

  • Un très bon Advance Wars-like
  • Diversité satisfaisante des unités
  • Multijoueur cross-plateformes

- Les moins

  • Campagne solo un peu courte
  • Missions pas très diverisifiées…
  • … ni même spécialement compliquées

Mot de passe oublié