JukeXbox – Piste 02 | Portal

Xboxsquad-OST-thumbnail2

Avec JukeXbox, nous vous proposons chaque semaine de découvrir les bandes originales des jeux sortis sur Xbox qui ont marqué l’équipe de la XboxSquad. Cette semaine, c’est Sourille qui nous parle de Portal, sorti en 2007. Déjà ? Oui, déjà.

Jaquette PortalÀ part quelques radios qui diffusent une version samba du thème, la musique de Portal brille par son absence tout au long du jeu. Seuls quelques bruits constituent l’habillage sonore. Cette ambiance est régulièrement ponctuée de commentaires acerbes de GLaDOS, une IA qui sous prétexte de tests, cherche à tuer le personnage qu’on incarne. Cela rappelle les heures les plus sombres de l’Histoire, au cours desquelles les pires atrocités ont été commises au nom de la science sur des personnes jugées nuisibles ou inutiles à la société (malades mentaux, détenus, pauvres). L’héroïne qu’on incarne ne parle pas et est totalement déshumanisée. Seule la voix monocorde de l’IA se fait entendre pour nous balancer de petites piques. Loin d’être glauque, l’ambiance de Portal est à mourir de rire, d’un humour que je n’ai retrouvé dans aucun autre jeu.

Ce n’est qu’après le combat final contre GLaDOS que Still Alive, LA musique du jeu se fait enfin entendre, accompagnée de la douce voix de notre IA préférée. Il ne fallait qu’une chanson à Portal et celle-ci convient à la perfection. Cette mélodie douce-amère résume à elle seule toute l’ambiance du jeu. Elle est la cerise sur le gâteau qu’on ne mangera jamais. Elle est très noire et pessimiste malgré son air apaisé et entraînant. Elle nous fait réfléchir à la place du progrès technique dans nos vies et représente la peur de l’humanité d’être remplacée par des machines, de l’imprimerie aux caisses automatiques. GLaDOS dit qu’elle semble détruite mais qu’il n’en est rien. Elle sera toujours en vie bien après nous et survivra à l’humanité. Elle incarne la marche du progrès contre laquelle la lutte est vaine. Portal est le jeu le plus drôle auquel j’ai joué. Un humour grinçant distillé tout au long du jeu et qui trouve son apothéose dans ce générique de fin.

Nous nous retrouvons la semaine prochaine pour un épisode consacré à Celeste.

Épisodes précédents :

JukeXbox – Piste 01 | Deadly Premonition

1

  1. Excellent. Par contre quand j’ai vu le titre du jeu traité dans l’article, je me suis dit immédiatement :
    “Mais y’a pas de musique dans Portal de mémoire ?!? ”
    Et j’avais oublié ce petit air de samba diffusé ici et là par les radios disséminés dans le jeu. Et quel jeu ! J’ai kiffé le 1 et adoré le 2. Vraiment une licence que j’adorerai revoir. Le mode co-op du 2 vaut grave le détour d’ailleurs et est différent du solo en plus. Une pure pépite !

Vos réactions

Mot de passe oublié