Xboxsquad-OST-thumbnail2

Deadly Premonition

Xbox 360 Xbox One
Voir sur le Microsoft Store

JukeXbox – Piste 01 | Deadly Premonition

Xboxsquad-OST-thumbnail2

Avec JukeXbox, nous vous proposons chaque semaine de découvrir les bandes originales des jeux sortis sur Xbox qui ont marqué l’équipe de la XboxSquad. Cette semaine, Bibi ouvre le bal avec un jeu résolument atypique et attachant, Deadly Premonition.

Si Deadly Premonition m’a laissé un tel souvenir, c’est en partie grâce à sa bande originale hors du commun. Le titre est sorti il y a maintenant 10 ans (!) sur Xbox 360 et accusait un retard technique hallucinant… mais ça, c’est une autre histoire. Dès le début, la musique impressionne et participe sans peine à installer de multiples ambiances, et ce, dès les premières notes des morceaux que je vais évoquer dans cet article. Pardon pour les éventuels spécialistes de Deadly Premonition, j’écris ces lignes avec mes souvenirs lointains.

Pour rappel, dans Deadly Premonition, nous incarnons Francis York Morgan, un agent du FBI débarquant dans une charmante petite bourgade pour enquêter sur de mystérieux meurtres, dont la mise en scène rituelle et sordide met bien dans l’ambiance. Ce pitch rappelle bien sûr Twin Peaks, une série ayant fait date dans l’histoire de la télévision au début des années 90. J’avais dévoré cette série qui, elle aussi, avait une OST de folie. Tiens donc… Chaque personnage et situation (que ce soit stressante ou loufoque) avait une signature musicale déterminée. Un régal.

On retrouve ce schéma dans Deadly Premonition avec les 4 morceaux évoqués plus haut. Dès les premières mesures, ils indiquent aux joueurs et aux joueuses dans quel registre la scène qui va se passer sous leurs yeux se situe. Imparable. Une avancée significative dans l’enquête ou une discussion sérieuse ? On aura droit à The Woods and The Goddess. Par contre, quand le récit vire au fantastique, les dissonances de Underground assez désagréables à la première écoute mais finissant par devenir mystérieusement accrocheuses, retentissent. À l’image de Twin Peaks, des moments de comédie ponctuent l’aventure, et Life is Beautiful souligne à merveille ces instants légers et franchement réjouissants. Enfin, FBI Special Agent accompagnera les moments plus intimes de la vie de l’agent Morgan dans cette ville. La bande originale de Deadly Premonition regorge peut-être d’autres perles, mais ce sont bien ces quatre pistes qui m’ont marqué au fer rouge. Les réentendre des années après avoir complété l’aventure et pour préparer cet article me pousse à faire une promesse : me replonger un jour dans Deadly Premonition. Un jour.




Pour info, Deadly Premonition est rétrocompatible sur Xbox One et est ressorti des entrailles de l’enfer sur Switch en mars 2020.

Je ne suis pas fou, ce sont les autres qui ne le sont pas assez. J'aime particulièrement les univers de The Witcher, Fallout et PUBG.

1

  1. J’ai acheté ce jeu y’a quelques temps et je n’y ai toujours pas joué… Super idée d’articles en tous cas !

Vos réactions

Mot de passe oublié