JukeXbox – Piste 03 | Celeste

Xboxsquad-OST-thumbnail2

Avec JukeXbox, nous vous proposons chaque semaine de découvrir les bandes originales des jeux sortis sur Xbox qui ont marqué l’équipe de la XboxSquad. Cette semaine, Yucky vous propose un moment de relaxation et de détente autour d’un jeu exigeant et onirique, Celeste.

Jaquette du jeu CelesteCeleste fait partie de ces rares jeux qui ont une bande originale m’ayant marqué. Contrairement à certaines personnes, je ne réécoute que très rarement la bande-son d’un jeu vidéo. Pour moi, c’est avant tout un élément contribuant à l’expérience de jeu. Elle se doit d’être cohérente avec l’action sans en prendre le dessus. De ce fait, peu de musiques de jeux me laissent un souvenir fort et impérissable.

Pour les néophytes, dans Celeste, on incarne la jeune Madeline alors qu’elle tente de gravir la montagne Celeste, sommet fictif de l’ouest du Canada. Les raisons de cette ascension restent nébuleuses au début de l’aventure. Durant son épopée, elle fera la rencontre de plusieurs personnages tels que Théo, un autre aventurier souhaitant se dépasser, ou Monsieur Oshiro, un fantôme qui hante son propre hôtel devenu une ruine. Derrière cette thématique somme toute simple se cache, en fait, une réflexion plus profonde sur le doute, l’anxiété et l’échec. La musique rythmant l’aventure évolue en fonction de l’émotion que le niveau ou la scène souhaitent traduire. Et quelle OST !

La bande originale de Celeste jouit d’une véritable progression dans sa composition. Les premiers thèmes vous rappelleront l’aube d’un jour nouveau, rempli d’espoir et de questions, parfaitement adapté au début de votre aventure. First Steps en est l’exemple parfait. Quelques notes de piano pour fil conducteur, les synthés battent la mesure et la magie opère. Plus vous progressez, plus la musique progresse avec vous. Vous atteignez l’hôtel de Monsieur Oshiro ? Checking In vous accueille dans cette atmosphère lugubre et inquiétante. Après chaque phase de tension de fin de niveau, vous êtes porté par un thème plus relaxant offrant un moment de répit bienvenu, comme Quiet and Falling ou le bijou qu’est Reflection, avant la prochaine épreuve. La magie musicale ne s’arrête pas sur l’aventure de base. En effet, pour les joueurs les plus aguerris, le jeu renferme un défi supplémentaire : les B-sides. Proposant un défi encore plus corsé, il faudra parcourir les niveaux classiques avec des contraintes supplémentaires. Les thèmes musicaux sont également remixés pour l’occasion. J’en ai retenu deux particulièrement réussis : Mirror Temple (Mirror Magic Mix) aux sonorités jazzy et le très énergique Celestial Resort (Good Karma Mix), qui nous rappelle les jeux de plateforme des années 90. L’écriture de cet article s’est déroulé au son de cette B.O toujours aussi forte ; mes poils étaient hérissés tout le long de la rédaction. Cela aura aussi été l’occasion de me souvenir que je dois encore faire le DLC du jeu et les nombreuses morts que ce défi va m’offrir.

   

Nous nous retrouvons la semaine prochaine pour un épisode consacré à Assassin’s Creed 2.

Épisodes précédents :

1

  1. Je suis passé complètement à côté de ce jeu. Pas faute de l’avoir pourtant mais jamais trouvé le temps. Je ne savais que la musique était aussi bien faite. Si jamais mon backlog voulait bien arrêter de me regarder avec ses petits yeux noirs, ça serait plus facile 🙂

Vos réactions

Mot de passe oublié