Need-For-Speed-Heat-Police-1

Need For Speed Heat

4K Ultra HD Enhanced Xbox One X HDR Xbox One

Avis – Need For Speed Heat : Un retour en grâce pour les 25 ans de la franchise?

Avec ses derniers épisodes critiqués, notamment du côté de leur modèle économique mais pas que, la saga Need For Speed a fort à jouer en cette année 2019, année qui marque les 25 ans de la franchise. Récemment, nous indiquions qu’Electronic Arts renonçait purement et simplement à implanter des loot boxes dans Need For Speed Heat et qu’aucune connexion obligatoire ne serait nécessaire. EA semble donc vouloir se débarrasser de cette image de méchant qui lui colle sérieusement à la peau depuis pas mal de temps maintenant, en s’occupant des points les plus vivement critiqués par les joueurs. Néanmoins, vouloir corriger ses erreurs c’est bien, mais ce n’est pas forcément ça qui fera de Need For Speed Heat un bon jeu!

A l’occasion de la Gamescom 2019, nous avons eu la possibilité de mettre les mains sur ce nouveau Need For Speed durant une démo qui nous a permis d’entrevoir une course officielle de jour, une course illégale de nuit et enfin un brin de course poursuite avec la maréchaussée. Alors retour en grâce ou nouvelle déception ? C’est ce que nous allons voir maintenant dans cette preview !

La personnalisation au coeur de l’expérience

Avant même de nous lancer dans la première course, la démo nous emmène dans ce qui sera notre quartier général dans le jeu: notre garage. Pour celle-ci, une seule voiture était disponible: une Mercedes-Benz AMG GT similaire à celle ci-dessous:

Need-For-Speed-Heat-Garage Need-For-Speed-Heat-Mercedes-Gamescom

Ici c’est l’aspect customisation qui est présenté et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il est bien développé. Tout d’abord, concernant la voiture, nous avons pu parcourir l’ensemble des possibilités de personnalisation et on a prit vraiment plaisir à voir le rendu de chaque pièce esthétique équipée. Bien évidemment, la chose était aussi pas mal aidée par la beauté des graphismes. Dans un système similaire au Need For Speed de 2015, tout est personnalisable : jantes, pare-chocs avant et arrière, bas de caisse, capot, aileron, étriers de freins, ailes, vitres, plaque d’immatriculation et même les feux avants et arrières que l’on peut teinter.

Si vous voulez avoir un aperçu des possibilités de customisation des voitures et laisser libre court à votre talent artistique, vous pouvez d’ailleurs dès maintenant télécharger l’application mobile NFS Heat Studio, disponible sur IOS et Android. Celle-ci vous permet de personnaliser vos voitures sur votre appareil mobile, pour ensuite envoyer le fruit de votre travail dans le jeu (sous condition d’avoir un compte EA).

NFS-Heat-Studio

Toutefois, seules 11 voitures sont disponibles à l’heure actuelle dans l’application. Les autres seront ajoutées par vagues successives à des dates déjà indiquées dans l’application à savoir tous les mardis jusqu’au 22 octobre 2019 inclus.

Mais ce n’est pas tout ! Pour la première fois dans un Need For Speed, il n’y a pas que votre bolide qui sera personnalisable. En effet, nous avons pu constater dans un trailer du jeu diffusé à la Gamescom que votre avatar aussi pourra être personnalisé. Durant la démo, nous avons même pu nous amuser à changer sa coupe de cheveux, lui mettre des lunettes, changer ses chaussures, etc… De plus, il sera même possible d’incarner au choix un personnage masculin ou un personnage féminin.

Need-For-Speed-Heat-Personnalisation-Sélection-Avatar

En résumé, la customisation semble bel et bien être un élément clé du gameplay de Need For Speed Heat, ce qui donne une grande variété et de la fraicheur au jeu de ce point de vue là.

Le gameplay de Need For Speed Heat

Note : Durant notre session de test de Need For Speed Heat, seules 2 courses étaient disponibles : une de jour sous forme de circuit dans le cadre des Speedhunters Showdown; l’autre de nuit sous forme de sprint avec ambiance underground débouchant sur une course poursuite avec les flics.

De manière générale, le gameplay rappelle beaucoup celui de Need For Speed Payback. Les quelques détails qui nous ont mis la puce à l’oreille sont notamment la faculté de la caméra à se rapprocher près de la voiture au moment des freinages ainsi que le comportement général de la voiture. Néanmoins, reprendre un gameplay pas foncièrement irréprochable n’était peut-être pas le choix le plus pertinent pour ce nouvel opus. En effet, la maniabilité demande un petit temps d’adaptation car la voiture a tendance à beaucoup survirer (particulièrement sur une chaussée mouillée). De plus, lorsque nous essayons de freiner tôt pour contourner ce problème, nous avons des difficultés à faire glisser la voiture pendant le freinage. Concrètement, il faut ralentir la voiture et seulement après la faire partir en drift, ce qui permet aux adversaires de souvent nous rattraper voire nous dépasser. Toutefois, même de cette manière, la voiture a toujours tendance à trop survirer.Need-For-Speed-HeatEn outre, concernant le choix de placement de la caméra, celui-ci est également discutable car à notre goût celle-ci est placée bien trop près du sol, ce qui certes augmente les sensations de conduite, mais en contrepartie pose un sérieux problème visibilité et de profondeur de champ. Un point plutôt embêtant vu la vitesse à laquelle on est amené à rouler et avec quelle rapidité on arrive sur certains éléments du décor. En résumé, le gameplay est certes dynamique mais perfectible.

C’est beau oui, mais…

Commençons par une bonne appréciation: les graphismes de ce nouveau Need For Speed sont chatoyants et riches. En effet, la richesse des environnement de Palm City flattent la rétine, que ce soit de jour ou de nuit. Evidemment, c’est surtout en balade libre que vous aurez tout le loisir de les contempler, car en course, que ce soit de jour ou de nuit, la vitesse de défilement du décor rendra compliquée l’observation des alentours. C’est d’ailleurs pendant ces courses que quelques défauts de Need For Speed Heat apparaissent.

Tout d’abord, le jeu semble souffrir d’aliasing particulièrement visible à haute vitesse. De plus, on a repéré du clipping à certains moments. Toutefois, contrairement à l’aliasing qui est en quelque sorte une résultante de la difficulté du jeu à lisser les graphismes à haute vitesse, le clipping lui a été observé autant par rapport à des PNJ lors de cinématiques qu’à des éléments du décor en pleine course, comme vous pouvez le voir sur les images suivantes:

Need-For-Speed-Heat-Clipping-PNJ-1 Need-For-Speed-Heat-Clipping-PNJ-2

Sur ces images, on peut observer que les personnages sur la grille de départ observant les voitures ont mystérieusement disparu alors que ces clichés n’ont été pris qu’à quelques secondes d’intervalles…

Need-For-Speed-Heat-Clipping-Décor-1 Need-For-Speed-Heat-Clipping-Décor-2

Pareil sur ces images où des conteneurs sont apparus sur le porte-conteneurs (au niveau des grues) quelques secondes plus tard…

En outre, on a pu observer quelques détails étranges par rapport aux interactions avec le décor. En effet, comme cela a été confirmé par certains de nos confrères, il nous est arrivé de rester coincés contre certains éléments du décor qu’on aurait pu croire destructibles, alors que d’autres qu’on croyait bloquants, comme les arbres, peuvent être détruits aussi facilement que le grillage.

Need-For-Speed-Heat-Destruction-Eléments-Décor

A noter tout de même que la plupart de ces défauts n’étaient pas visibles sur les vidéos diffusées par Electronic Arts, et pourraient être liés à un manque d’optimisation de la version PS4 Pro que nous avions entre les mains. Il faudra sans doute attendre le test du jeu pour voir ce qu’il en retourne vraiment sur une Xbox One X avec au passage 2 mois de polish supplémentaires de la part des développeurs.

Pilote le jour, fugitif la nuit

Tandis que la journée vous participez à des courses officielles dans le cadre du Speedhunters Showdown pour gagner de l’argent, à travers des courses “balisées” et sans trafic, la nuit vous prendrez part à des courses illégales à travers les rues de Palm City pour gagner en respect. Cependant attention car pour ces dernières, les routes n’étant pas été fermées à la circulation, le trafic sera présent et les flics seront là pour jouer les troubles-fêtes et pour tenter de vous coincer.

Need-For-Speed-Heat-Course-Jour

Courses officielles sur circuit

Need-For-Speed-Heat-Course-Nuit

Courses de réputation (illégales) la nuit

En outre, alors que les courses diurnes consistent à suivre un tracé “balisé”, les courses nocturnes elles se déroulent sous forme de portails checkpoints à franchir. De surcroît, ceux-ci sont bien visibles même de loin, ce qui n’est pas toujours le cas dans tous les jeux ayant recourt à ce format de courses. Cependant, étant donné la vitesse à laquelle se passent les courses, il nous était difficile de nous passer de la mini-map dans le coin inférieur gauche de l’écran pour être sûr de ne pas nous tromper de route.

On le sait depuis le trailer d’annonce du jeu et même depuis les dernières rumeurs le précédant, la police sera bel et bien de retour dans ce nouvel épisode de Need For Speed. Après un épisode 2015 où elle était aux abonnés absents et un retour fracassant dans Need For Speed Payback, la police revient dans ce nouvel opus, plus vicieuse et audacieuse que jamais. En effet, durant notre session de test, nous avons pu constater que les forces de l’ordre sont particulièrement agressives et n’hésitent pas à employer tous les moyens nécessaires pour nous arrêter (comme des demi-tours juste devant nous), quitte à démolir le mobilier urbain au passage. Même si nous ne connaissons pas encore l’ensemble des possibilités auxquelles aura recourt la maréchaussée pour tenter de nous arrêter, on sait toutefois qu’elle disposera toujours de barrages (classiques ou avec herses), des fameux rhinos (ces véhicules béliers blindés qui n’ont d’autre utilité que celle de vous foncer dessus pour vous envoyer dans le décor) mais également des hélicoptères, bien qu’à l’heure actuelle nous ne sachions pas comment ceux-ci interviendront pendant les courses poursuites.

Pour nous aider à survivre aux assauts des forces de l’ordre et à nous en échapper, le jeu reprendra le système des stations-service présent dans Need For Speed Rivals, qui nous permettait de réparer instantanément notre véhicule en passant à travers.

Need-For-Speed-Heat-Police-2

Que ce soit dans son ambiance ou par rapport à son scénario (même si nous ne le connaissons pas en détails), on peut presque considérer Need For Speed Heat comme une version vidéoludique d’un épisode de Fast&Furious, ce qu’on s’imaginait déjà dans le dernier opus. En effet, on sait d’après les dires des développeurs que nous aurons affaire à une police corrompue. Après, dans quelle mesure l’est-elle et comment cela se fait-il, ça se sont des questions parmi tant d’autres dont nous aurons les réponses bien assez tôt.


Premier verdict

Même si Need For Speed Heat reprend bon nombre de bonnes idées de ses prédécesseurs (customisation, courses poursuites avec la police etc) et a gommé certains défauts (comme les Speedcarts), on ne peut pas dire qu’il soit exempt de tout reproche. En effet, même si le gameplay semble vraiment dynamique, celui-ci est entaché de défauts particulièrement gênants pour un jeu de ce calibre. De plus, le scénario manque vraiment d’originalité ce qui ne contribue pas à améliorer l’impression que laisse ce nouveau Need For Speed. Néanmoins, il reste aux développeurs de Ghost Games un peu plus de 2 mois pour améliorer le titre, en espérant que le résultat final soit  à la hauteur de l’enjeu.


 

Tel un chasseur traquant sa proie, je suis toujours à la recherche de nouveautés de l'actualité JV pour les partager, quelle que soit la plateforme.

1

  1. Merci pour cette preview , ça me conforte dans l’idée que ce n’est pas pour moi.

Vos réactions

Mot de passe oublié