Test – Bayonetta & Vanquish 10th Anniversary Bundle, petits efforts, maxi plaisirs

Sortis il y a (déjà) 10 ans sous nos latitudes, Vanquish et Bayonetta avaient tous deux marqué les esprits et leur époque et, bien que déjà disponibles dans le programme de rétro-compatibilité (depuis 2016 pour Bayonetta et 2018 pour Vanquish), les deux classiques de PlatinumGames nous reviennent dans un bundle « 10th Anniversary » encore plus survitaminé qu’un pack de Pataya Multifruits. Rompus à l’exercice parfois délicat du portage, les Texans d’Armature Studio, en charge de cette version « 4K » (notez bien les guillemets) ont-ils livré une bonne copie ? Réponse dans cette entrevue avec deux des meilleurs élèves de l’École Platinum.

Bayonetta-10th-bundle-2

The Season Of The Witch 

Honneur aux dames, faisons fi du scénario tout droit sorti d’un épisode de Charmed et entamons les hostilités avec Bayonetta. Soyons francs, même la Joconde subit les outrages du temps. Ainsi, après une décennie à défourailler et des déclinaisons sur à peu près tous les supports possibles et imaginables, notre sorcière bien aimée a, il faut bien le reconnaître, pris léger un coup dans l’aile sur le plan visuel. Cette version Remaster offre cela dit un lissage permanent sans frisottis aux premières aventures décoiffantes de Bayonetta. Comprenez par-là que modèles et décors ont profité d’un léger coup de polish mais demeurent, au final, les mêmes qu’auparavant à quelques détails près.

Outre ce léger lifting visuel, c’est surtout au niveau de la fluidité que cette édition anniversaire dévoile un intérêt. Capé jadis à 30 fps, le framerate double la mise et plafonne à présent à 60 images seconde qui rendent plus que jamais honneur à l’action frénétique du titre. Taulière du beat’em all, Bayonetta 1ère du Nom, demeure la patronne lorsqu’il s’agit d’enchaîner les combos et de faire tournoyer sa paire de Louboutin pétaradants. Véritable modèle du genre, le gameplay se montre encore et toujours incroyablement riche avec sa pléiade de combos et son arsenal suffisamment étoffé pour varier les plaisirs. Facile à jouer, ardu à maîtriser, Bayonetta reste, 10 ans plus tard, un véritable monument du genre que tout amateur de beat se doit de faire.

Vanquish-10th-bundle

Vankitch

De son côté, Vanquish profite d’améliorations techniques similaires à savoir une fluidité sensiblement accrue permettant d’apprécier au mieux ses gunfights ahurissants. Le déluge permanent d’effets visuels, de balles, missiles ou autres joyeusetés prend ainsi une toute autre dimension. En 60fps, Vanquish est tout simplement transfiguré. Très Arcade dans son feeling, le gameplay se veut toutefois technique, avec un système basé sur l’esquive qui ne laisse aucun répit au joueur, à tel point que cligner des yeux ne serait-ce qu’un instant suffit à finir en égouttoir à nouilles. Sous ses airs de Third Person Shooter générique se cache en effet un jeu exigeant, parfois retorse, qui ferait passer pour mollassonne la quasi-totalité des autres titres du genre. Sur le plan graphique, cette remasterisation fait le service minimum sur le plan visuel avec un rendu global qui accuse le poids des ans. L’ensemble, déjà terne à l’époque l’est tout autant aujourd’hui.

Bayonetta-10th-bundle

Conclusion

Dignes représentants du beat et du shooter « à la Japonaise », Vanquish et Bayonetta sont, en quelque sorte, les deux facettes d’une même pièce en platine pur. Accessibles de prime abord, tous deux profitent d’une profondeur de gameplay abyssale pour peu qu’on s’y investisse, notamment dans les modes défis qui mettront votre maîtrise, et parfois vos nerfs à rude épreuve. Au final, difficile de juger et de jauger véritablement l’intérêt de cette compilation sur une Xbox One qui comprend d’ores et déjà ces deux titres dans son programme de rétro-compatibilité. Chiche en contenu supplémentaire (avec seulement quelques succès bonus), légère sur la refonte visuelle, cette édition « 10th Anniversary » se montre néanmoins séduisante avec l’apport non négligeable des sacro-saintes 60 images / seconde. Deux Monstres Sacrés qui auraient mérité davantage, mais il ne faut en aucun cas bouder notre plaisir de les (re)découvrir dans les meilleures conditions possibles.

– Test écrit et réalisé par Cornyzuka –

Conditions de test

  Détails TV4K – HDR  Jeu fourni par l’éditeuroui
  ConsoleXbox One X  Temps passé sur le jeu30 heures avec les défis
  Niveau de difficulténormal difficile  Jeu terminéoui

+ Les plus

  • Deux incontournables (dans un superbe steelbook)
  • Les 60 fps ENFIN
  • Gameplay toujours aussi incroyables
  • Les jeux peuvent s’acheter séparément en démat…

- Les moins

  • … mais demeurent assez chers
  • Liftings « 4K » sommaires
  • Avare en contenu bonus

1

  1. Dommage que le lifting soit si faible. J’ose difficilement imaginer ce que donnerai donnerai un Vanquish s’il le faisait maintenant !! Parti de rien en terme d’attente à l’époque, j’ai adoré en fait ! Un super kiff ultra speed que j’avais retourné en temps record ! Bayonneta, chose amusante, on pourrait le caler dans la même catégorie, mais non, je n’aime pas du tout.

Vos réactions

Mot de passe oublié