Test – Cloudpunk, une aventure futuriste bien écrite mais mal réalisée

Voir sur le Microsoft Store

Le petit studio allemand Ion Lands est passionné par l’ambiance cyberpunk, thème qui revient à la mode dernièrement. Les développeurs nous livrent donc ici une œuvre qui leur tient à cœur pour leur second jeu, intitulé Cloudpunk, en abordant des thèmes comme la déshumanisation dans une ambiance glauque, où l’espoir n’a aucune place. Et tout ça sous une pluie incessante, bien entendu.

Ça me rappelle un film non ??

Bienvenue à Nivalis, ville futuriste où les plus riches vivent au sommet de la cité alors que les plus pauvres meurent de faim dans les bas fond. Vous êtes Rania, nouvelle venue dans la mégapole afin de démarrer une nouvelle vie. Votre premier travail vous est offert par la société clandestine CloudPunk. Celle-ci effectue des livraisons quelque peu malhonnêtes, voire carrément interdites. Seule règle : ne jamais demander ce que contient le colis.

Pour effectuer ce job vous avez donc à disposition un HOVA, un véhicule futuriste qui plane à la façon du taxi dans le film « Le Cinquième Élément ». Toute la ville est donc agitée par les déplacements de ces engins qui se conduisent facilement et vous laissent une liberté assez agréable bien qu’il soit préférable d’utiliser les « couloirs » de déplacements plus rapides. Pour Contrôle, un androïde qui vous donne les missions, vous n’êtes qu’un numéro, 14FC pour être plus précis et vous comprenez rapidement qu’être transporteur pour Cloudpunk n’est pas sans risque.

Il est où mon multi pass ??

Niveau écriture, les thèmes abordés sont assez bienvenus avec certaines décisions qui auront une influence sur la suite de l’aventure et vous poserons de vrais cas de conscience. Les personnages sont aussi dans le bon ton. Certains vous énerveront quand d’autres seront touchants mais en grande partie, personne ne vous laissera indifférent. Les musiques collent parfaitement à l’ambiance cyberpunk du titre. Tantôt Electro, parfois New Wave, elles vous accompagneront agréablement pendant vos déplacements et ne sont jamais rébarbatives. Sur ces points rien à redire donc, mais malheureusement d’autres soucis viennent gâcher l’expérience.

Le premier souci qui saute aux yeux, c’est que techniquement, le jeu est loin d’être impressionnant. Pour commencer, graphiquement, l’immense Nivalis aurait mérité un meilleure rendu. Le choix de la fausse 3D en Pixel Art est assez mal réalisé et la vue à la première personne est tout simplement horrible ! Les déplacements à pieds sont d’ailleurs énervants et la recherche des collectibles devient vite ennuyeuse. Ensuite certains lags notamment lors du changement de secteur sont assez irritants car ils entrainent des carambolages que vous auriez évités facilement. Outre ces bugs de collisions frustrants, le pire reste tout de même les bugs pendant les missions lorsque vous revenez voire certains personnages par exemple et que ceux-ci réactivent d’anciennes missions. Vous vous retrouvez ainsi avec une liste de missions à terminer de nouveau pour continuer l’aventure ou impossible à refaire car les personnages ne sont plus « disponibles ». J’espère qu’un patch arrivera vite pour corriger ça.

Une bonne ambiance à la Blade Runner heureusement

Pour conclure, si vous passez outre ses défauts et que vous prenez ce titre pour ce qu’il est, vous passerez un bon moment tout de même. Il faut juste aimer livrer des colis d’un point A à un point B et suivre la trame principale. L’aventure se termine en moins de 10 heures et il est correctement  sous-titré en Français, c’est à souligner. Cloudpunk à défaut d’être un jeu défoulant vous offrira une ballade reposante avec une histoire passionnante et vraiment bien écrite.  Mais n’espérez pas avoir un titre aussi riche qu’un Cyberpunk version CD Project, ce n’est pas les même moyens engagés ni la même prétention.

 


Critères d’accessibilité

  Déficience Visuelle  Déficience Auditive
Contraste élevé (réticule de visée)Sous-titres avec indications d’ambiance
Taille couleur de police Identification de la personne qui parle
Marquage des ennemis Police personnalisable
Interface personnalisable Couleur de police personnalisable
Couleur minicarte personnalisable Options d’alerte alternatives (vibration, flash…)
Option daltonismeSons ambiants signalés (informe sur présence)
Option Text to speech
Ralentissement du jeu

 

Conditions de test

  Détails TV4K  Jeu fourni par l’éditeuroui
  ConsoleXbox One X  Temps passé sur le jeu8 heures
  Niveau de difficultén.a.  Jeu terminéoui

 

+ Les plus

  • l'écriture de la trame principale
  • toutes les histoires des personnages secondaires
  • la musique

- Les moins

  • manque de moyens et d'ambition
  • les ralentissements et les bugs
  • manque clairement d'action

3

  1. Pas le jeu de l’année visiblement mais je m’y essayerai quand même. Rien que pour l’ambiance… quand j’aurai fini Cyberpunk 🙂

  2. Merci pour le test !

    On a des infos sur la résolution et sur le framerate (One X) ?

  3. rien d’extraordinaire malheureusement coté graphique… un titre qui devrait faire partie du game pass je trouve car le payer plein tarif ne me semble pas judicieux

Vos réactions

Mot de passe oublié

Xboxsquad

GRATUIT
VOIR