0
Please log in or register to do it.

Avec la boîte à indés, toute la rédaction d’XboxSquad vous propose de mini critiques des jeux indés très peu connus ou mis en avant. Si certains ne méritent pas de sortir de l’ombre du marché Xbox, d’autres peuvent valoir le coup d’œil. C’est tout l’objet de cette rubrique.

D’habitude, dans ce genre de simulation, le cadre est “idéalisé” : il fait toujours beau et le cadre est propret. Or ici, on est certes au bord de la mer mais on n’est pas à La Baule. On baigne plutôt dans la misère dans ce bidonville fait de bric et de broc, de rouille et de débrouille. Alors nous voilà à s’acharner sur des carcasses de petits bateaux pour commencer, avec des outils sommaires. Évidemment, en amassant de la thune, on va améliorer sa baraque ainsi que son matos pour s’attaquer à des géants des mers, tout en passant un moment chill puisqu’il n’y a guère de pression. La partie musique est à oublier, j’ai vite basculé sur ma musique perso. Enfin, si Ship Graveyard Simulator est disponible en français, la qualité de la traduction est médiocre.

Je retiens :

  • L’originalité du cadre
  • Un moment sans pression, hors du temps

Je regrette :

  • La faible qualité de la traduction Fr
  • La musique
Banishers : Ghosts of New Eden est le prochain DON'T NOD
WILD HEARTS : nouvelle présentation des Kemonos