Test – Life is Strange: Wavelengths, all around Steph

Alors que Life is Strange : True Colors se focalisait sur l’histoire d’Alex lors de son arrivée à Haven Springs, nous avons pu découvrir de nombreux habitants. En tant que grande fan de la licence, madame Ashaika a voulu tout savoir sur cette aventure. Nous avons pu découvrir ensemble le DLC Wavelengths qui se focalise sur Steph, un personnage principal du titre original.

LifeIsStrangeStephRadio

Direction le studio

L’histoire de Wavelengths commence avec l’arrivée de Steph à Haven Springs. Mais ce n’est pas tout, car vous devez indiquer quel choix vous avez fait à la fin de Life is Strange, premier du nom si vous l’avez fait. Ceci était une petite surprise étant donné que True Colors semblait être une aventure totalement indépendante.  Nous découvrons donc d’où vient Steph et ses raisons qui l’ont poussé à déménager dans le Colorado à travers l’intégralité du DLC. Première étape, le studio de radio et la boutique de disque.

En effet, le magasin est le seul lieu que nous pouvons parcourir dans Wavelengths. Terrain de jeu plutôt limité mais plutôt cohérent avec l’histoire qui montre Steph se liant doucement avec les habitants de Haven Springs comme Gabe, le frère d’Alex.

LifeIsStrangeSteph

Le train train du quotidien à travers les quatre saisons

Le titre se déroule sur toute une année, séparée en quatre parties correspondantes aux différentes saisons. Les interactions se limitent aux personnes appelant la radio que gère Steph et qui lui demandent des conseils sur leurs relations. Il vous sera ainsi possible de décider quelle réponse donner à chaque question. Steph est également à la recherche de rencontres et il est ainsi possible de profiter d’un site ressemblant très fortement à Tinder qui vous demandera de swiper sur les personnes proposées, et de leur parler.

Pour avancer, nous devons compléter une liste de tâches à faire. Mettre en place l’émission de radio, décorer la boutique, ranger les stands de disques… On retrouve même une session de jeu de plateau, comme dans le jeu originel. Au fur et à mesure, nous découvrons également ce qui lie Steph avec le premier Life is Strange par petites touches qui explorent son passé. La musique tient toujours une partie centrale également dans ce DLC. Et point le plus important, on découvre d’où vient Valkyrie, le fameux chat du studio.

Conclusion

Wavelengths est un bon DLC pour Life is Strange : True Colors. Il permet de découvrir Steph et quelques-uns des personnages secondaires du titre principal. Mais autre point important, il fait le lien avec le reste de la saga Life is Strange. Cependant, les tâches répétitives peuvent lasser pendant la poignée d’heures qui seront nécessaires pour terminer ce DLC. Un point noir qui s’ajoute à la nécessité d’avoir la version Deluxe ou d’acheter la mise à jour vers cette version pour profiter de Wavelenghts. Si vous avez aimez True Colors et que vous voulez en savoir plus sur Steph, ce nouveau contenu intégralement doublé en français vous satisfera. Dans le cas contraire, il est assez dispensable.

Critères d’accessibilité

Déficience VisuelleDéficience Auditive
 Contraste élevé (réticule de visée) Sous-titres avec indications d’ambiance
 Taille couleur de police Identification de la personne qui parle
 Marquage des ennemis Police personnalisable
 Interface personnalisable Couleur de police personnalisable
 Couleur minicarte personnalisable Options d’alerte alternatives (vibration, flash…)
 Option daltonisme Sons ambiants signalés (informe sur présence)
 Option Text to speech
 Ralentissement du jeu

Conditions de test

Détails TV4KJeu fourni par l’éditeurOui
ConsoleXbox Series XTemps passé sur le jeu4 heures
Niveau de difficultéN/AJeu terminéOui

+ Les plus

  • Le lien avec Life is Strange
  • L'évolution de Steph avant True Colors
  • En apprendre plus sur certains personnages
  • Doublé intégralement en français

- Les moins

  • On est enfermés dans le studio
  • Les tâches sont répétitives

Vos réactions

Mot de passe oublié

Inscription