Les 5 meilleurs casques pour jouer sur Xbox selon votre budget

Un casque c’est comme un oreiller. On l’utilise quotidiennement pour jouer, regarder un film, dormir même… D’où l’importance de faire un choix judicieux tant il va rythmer votre vie de gamer en herbe. Le marché s’est beaucoup densifié et le temps ou l’on choisissait entre triton et turtle beach est totalement révolu. Dans cette jungle du son, difficile de s’y retrouver.

En tant que sponsor d’une équipe Esport, j’ai pu pendant plusieurs années tester les casques proposés pour la console Xbox. Aujourd’hui je vous propose donc un petit tour d’horizon des casques qui m’ont particulièrement marqué. Il y en a pour toutes les bourses, pour toutes les occasions.

Dans cette sélection, vous ne trouverez pas la marque “Turtle Beach”. C’est un choix personnel puisque ma boutique a eu beaucoup de retour SAV sur les modèles proposés. Ceci n’est pas du tout représentatif de la qualité de la marque qui n’usurpe surement pas sa bonne réputation. Et avant de vous laisser dérouler cette sélection, je précise que l’idée n’est pas d’être exhaustif et de tester tous les casques. De nombreuses marques ont pu être testées et il s’agit ici de mettre en valeur ceux qui, à mes yeux, le méritent le plus à la lecture d’un rapport qualité/prix totalement subjectif.

Pour les mégas radins – Moins de 5€

Kit piéton écouteur Under control

Papa et maman dorment ? Votre compagnon de vie ne supporte plus les « pan pan boum » ? Vous attendez fébrilement votre RSA ? Pas de panique !

Ces écouteurs en plastique bon marché répondent à tous les critères de premières urgences. Ils sont compatibles manettes xbox one (avec une prise Jack naturellement), proposent un réglage du volume a l’aide d’une molette et un micro intégré qui vous permettra de chatter sur MSN. À ce prix, rien de plus, naturellement.

Les basses sont inexistantes, les aiguës sont stridents et pousser le volume a fond vous assurera la mort du matériel en une dizaine de jours. Ajoutez à cela que le plastique a tendance à lâcher sous forte chaleur ou si vous êtes du genre à tirer dessus régulièrement. Le confort est lui aussi minimal. Les caoutchoucs nettoieront vos oreilles de fond en comble, avant de tomber misérablement sur le sol, souillé de votre cérumen. N’espérez pas non plus échapper aux ébats amoureux de vos voisins, ces écouteurs assurent une entente maximale de tout votre environnement (pas d’excuse pour pas entendre maman crier « à table »)

Vous le trouverez chez votre revendeur le plus radin (fournisseur Proxima)

L’entrée de gamme – environ 30€

Casque Trust GXT322

Dans le secteur des casques à 30€, la concurrence est rude. Nous y trouvons les Turtle Beach Recon 50, 70 et 150 ainsi que le PDP LVL3. Trust se démarque cependant assez largement sur cette gamme.

Le design, pour commencer, se rapproche légèrement de ce qu’il peut se faire dans la gamme haut dessus. La mousse, présente sur le contour d’oreille et sur le dessus de tête, est plutôt épaisse et confortable. Pas de mémoire de forme dans cette gamme de prix cependant, attendez-vous donc à un affaissement dans le temps. Le plastique est de bonne facture et nous retrouvons un cordon tresse qui vous évitera de devoir démêler péniblement votre casque à chaque transport ! Les commandes sont placées directement sur le casque (on aime ou on n’aime pas) et permettent de régler le volume et couper le micro. Classique mais toujours bienvenu.

Côté mauvaise nouvelle, il n’est pas possible de détacher le cordon, ni le micro. Ce dernier a d’ailleurs un design très basique avec simplement une tige en métal avec un embout mousse à l’aspect un peu « cheap ». Avec ce micro non rétractable, n’imaginez pas une seule seconde pouvoir écouter de la musique dans la rue sans récolter les moqueries des passants. Car oui, niveau design pure, le GXT322 ne fait clairement pas dans la discrétion.

Au niveau du son le casque souffle le chaud et le froid. Trust est plutôt bon élève concernant le rendu sonore. La stéréo est de bonne qualité et permet sans aucun souci de se repérer dans l’espace. Les basses sont bien présentes et vous devriez réussir à comprendre votre ami du xbox live qui fume 5 paquets de Gitane par jour. En revanche, comme pour tous les casques testés de la gamme, attention si vous jouer avec un ami à la voix haut perchée. Le GTX322 a tendance à saturer sur les aiguës.

En soit le Trust GTX322 est clairement le meilleur rapport qualité prix que j’ai pu tester. Avec son bon rendu sonore et son ergonomie, il peut assurément vous accompagner pendant vos longues sessions de jeu. Dommage cependant que les matériaux ne permettent pas une meilleure isolation. Ce casque aurait sûrement mérité un châssis moins rigide et surtout moins imposant.

Nous pouvons le voir ici par exemple 

Pour les fidèles – Environ 50€

Casque officiel Xbox

Pour accompagner sa Xbox, Microsoft propose son casque officiel filaire. Proposé a 49,99€ nous sommes sur un casque milieu de gamme. Une catégorie bâtarde où il retrouvera l’Astro A10 en face de lui. À ce prix, Microsoft propose le petit adaptateur permettant de brancher n’importe quel Jack 3,5 sur les manettes de premières génération. Si vous êtes équipé d’une manette V2 ou élite, le gadget servira de mixamp (qui n’améliore pas le rendu sonore, faut pas déconner) et permettra de régler le volume du tchat et de votre jeu.

Le design du casque, quant à lui, ne laissera personne indifférent. Avec deux grands cercles entourant vos oreilles et un arceau en plastique brillant et mat, vous ne passerez pas inaperçu. D’autant que le micro est lui aussi en plastique épais et n’est pas détachable, ni pliable. Le tout respire un peu trop le plastique bon marché et les jointures entre l’arceau et les oreillettes semblent vraiment fragiles. Je déconseille fortement de vous endormir dans le train avec. Problème aussi, le casque n’est pas spécialement confortable. Les oreillettes sont trop grandes et n’exercent pas suffisamment de pression pour maintenir une position stable. Le manque de mousse sur l’arceau n’aidera pas et trouver un réglage parfait ne sera pas chose aisé. Sur mes sessions de jeux supérieures à une heure, j’ai du régulièrement repositionner mon casque… C’est embêtant à ce prix.

Le casque officiel Xbox rend cependant un son plus fidèle que son concurrent, l’Astro A10. Les basses sont propres et je n’ai jamais noté de saturation dans les aiguës. Les voix les plus robotiques sont intelligibles et votre propre voix saura se faire entendre avec un micro plutôt sensible, bien qu’un peu loin de votre bouche. Il ne sera que rarement possible de chuchoter à l’oreille de votre compagnon mais qu’importe, on est là pour rager !!!!

Dans l’ensemble, difficile de conseiller ce casque Xbox tant il navigue sur deux eaux. Économisez plutôt quelques sous en achetant le GXT322 ou alors allongez le budget pour acheter le superbe Hyper X.

Disponible sur le store officiel

Pour les gros joueurs – environ 100€

Hyper X cloud Alpha

Note : Nous touchons actuellement à une catégorie de casque « premium ». À ce stade il est très difficile, même pour une oreille avertie, de différencier clairement la qualité du rendu sonore. Je me suis donc fais aider par un ingé-son qui m’a donné des détails en utilisant un logiciel pro. Le but étant de savoir quel casque rendait honneur au signal sonore d’origine. Nous n’avons fait aucun test concernant les basses ou aiguë, préférant nous fier à notre ressenti.

Parmi la multitude de casques que j’ai eu à essayer, le casque Hyper X Cloud Alpha est clairement mon coup de cœur.

Son design peut être légèrement repoussant de prime abord. Le casque semble un peu massif et « brut » avec ses deux oreillettes ronde et profondes, sans compter son micro peu gracieux constitué d’une tige de métal avec un embout quelque peu grossier en mousse (mais il est détachable !). Passé ce détail on ne peut qu’adhérer au choix des matériaux qui donnent un sentiment de robustesse à l’ensemble. L’arceau est en aluminium (donc léger) et recouvert, tout comme les oreillettes, d’un simili cuir qui donne envie de se blottir dessus tellement il est doux ! Les coutures sont réalisées avec un fil épais et ne souffrent d’aucune grossièreté, tout comme les soudures qui sont ici peu visibles et solides.

Les coussinets présents sur le casque sont tous à mémoire de forme. Si le casque peut donner l’impression de serrer un peu dans les premiers temps, la mémoire opère en quelques heures et votre casque deviendra très vite une seconde peau. Le modèle en ma possession a navigué plus de 300 heures et ne présente aucun signe d’usure malgré de multiples transports. C’est beau !

Coté son, on touche au quasi sans faute. Que ce soit dans les clairs, medium ou graves, la restitution sonore est fidèle à quasi 100 % au signal. La spatialisation du son n’est cependant pas irréprochable si on la compare aux casques d’une gamme supérieure. Cela se ressent sur les FPS notamment. En contrepartie le Cloud Alpha est un casque nomade, capable de tout faire. Vous pouvez écouter tout style de musique (même du classique), regarder un film, jouer ou tchatter sans jamais ressentir qu’un casque à moins de 100€ est sur votre tête. S’il ne propose pas de réduction de son active, sa morphologie et sa mousse de qualité vous assure une isolation naturelle amplement suffisante pour 90 % des situations. Bien sur, si bébé pleure vous l’entendrez, mais dans ce cas il serait peut-être temps de vous en occuper et de lâcher Fortnite, non ?

Pour conclure je ne peux que conseiller à tout gamer casanier de se jeter sur ce casque qui est une véritable pépite à prix plutôt contenu.

Vous le trouverez par exemple ici . 

Pour les Pro Gamer / Streamer – 250€ et +

Astro A40/A50 + Mixamp

Longue histoire il y a entre le Astro A40 et moi. C’est en sponsorisant l’équipe E-sport Pulse (championne d’Europe d’Halo 5 tout de même) que j’ai découvert ce modèle. Astro sponsorisait l’équipe et pour me remercier, un des joueurs m’avait donné son matériel lors de son recrutement chez Millénium. Pensant à un énième gadget marketing surfant sur l’e-sport, je ne m’attendais pas à revoir la définition même de « confort de jeux »

Le Astro A40 arbore un design très « gamer ». Si je ne suis pas fan de ce genre de produit, je dois reconnaître que les plaques aimantée sur les oreillettes (et personnalisable afin d’y mettre le logo de votre team par exemple), l’arceau à peine courbé et le mélange brillant/mat donne un look agressif à la bête qui a de la gueule. Le micro en plastique souple peut se détacher pour être porté à droite comme à gauche. Le tissu recouvrant les mousses est de très bonne qualité et ne « bouloche » pas, même après plusieurs années donnant un aspect neuf au produit quoi qu’il advienne. Les oreillettes peuvent pivoter à 90° à l’horizontal, assurant un confort et un maintien irréprochable quelle que soit la tête que la nature vous a donnée. La connectique se fait par un jack 3,5 arborant les commande classique du son et du micro. Si je parle du câble, c’est que ce dernier ira se brancher non pas sur votre manette mais sur un mixamp, livré avec le casque. Et ça change tout !

Le mixamp, c’est ce petit boitier sobre qui se transformera en cauchemar à fil pour votre plus grand plaisir. Ce dernier, livré avec un logiciel, vous permettra de régler précisément votre casque selon tous vos besoins (stream, LAN, entrainement online…). Les possibilités sont grandes et le rendu totalement bluffant. Vous et votre équipe pouvez relier les mixamp entre eux, ceci afin de communiquer en équipe sans passer par le canal online et ainsi gagner de précieuses millisecondes. Alors oui il y aura des câbles partout, mais le ratio n’a pas de prix !

Au niveau du son le A40 est moins gamer que ce à quoi l’on pourrait s’attendre. Il est parfaitement possible d’écouter de la musique mais je vous déconseille les films malgré un son 7,1 plutôt bien foutu. Les basses y sont surement un peu trop timides pour être convaincantes devant le dernier Marvel.

7,1 oblige, la spatialisation des sons est exemplaire (sur les jeux compatibles). Les snipers n’ont pas intérêt à vous louper puisque vous les repérerez en un clin d’œil. Sauf si vous mettez, comme moi, le casque à l’envers une fois sur deux. Le mixamp, quant à lui, vous permettras d’entendre vos coéquipier plus clairement qu’avec n’importe quel autre casque

Pour conclure je conseil le A40 aux joueurs chevronnés qui en auront l’utilité. Si vous êtes allergique au câble, une version A50 existe sans fil.

Vous pouvez l’acheter ici par exemple.

6

  1. Le casque officiel est trop cheap. On trouve mieux en milieu de gamme autour de 50 euros.

  2. j’ai le casque officiel depuis deux ans avec environ 8h/10h de jeux /semaines et je le trouve plutôt agréable le son est pas parfait loin de la mais reste agréable, il ne deviens pas lourd après plusieurs heure de jeux et le micro est très bon. seul bémol pour moi le tissu ce découd de partout mais bon il a deux ans.

  3. J’aurais dû me choper le casque officiel ya quelques temps déjà comme deuxième solution si jamais mon premier lâche, j’avais de bonne offre mais bon.. Je suis sur TB Stealth 700 en ce moment mais je passerai sur ARCTIS 9X ou Plantronics RIG 800LX à la première occaz.
    Bon petit comparo néanmoins, merci @gyo63 :)

    • Je te conseil le Arctic par rapport au RIGS qui est pour moi trop encombrant .
      Mais je maintien que le hyper X est le meilleur rapport qualité prix sur le marché.

      Merci de ta lecture en tout cas!

  4. pour le PC ou pour la xbox sur des jeux demandant d’avoir un bon son “spatial” j’ai un Artic 5 et j’en suis pas dessus

Vos réactions

Mot de passe oublié