Les caractéristiques de la Xbox Scarlett et Lockhart auraient fuité

Avant toute chose, nous voulons bien insister sur le fait que toutes les informations de cet article sont toujours hypothétiques. Aucun des chiffres avancés n’a été confirmé par Microsoft. La Scarlett est prévue pour la fin d’année 2020 et d’ici là, les valeurs et composants peuvent être modifiés. Bonne lecture !


Depuis son annonce officielle lors de l’E3 2019, chaque site spécialisé y va de son pronostic pour déterminer les futurs composants de la future console de Microsoft. Les informations ayant été confirmées pour le moment sont assez restreintes : on sait que la Scarlett aura un processeur AMD Zen 2, une mémoire vive en GDDR6 ainsi qu’un stockage SSD. En ce qui concerne les performances, vous pouvez trouver tout et son contraire sur Internet.

C’est le site WindowsCentral qui aurait une vision plus précise de la puissance de la Scarlett grâce à plusieurs sources internes. Ces mêmes sources ont également confirmé l’existence de deux machines – La Lockhart, moins puissante et une version plus puissante, l’Anaconda. L’objectif annoncé serait de 4 Teraflops pour la première et de 12 Teraflops pour la seconde. Les deux consoles auraient un processeur huit cœur à 3.5 Ghz, l’Anaconda ayant très certainement une fréquence par cœur un peu supérieure par rapport à la Lockhart.

L’évolution de la fréquence du processeur vis-à-vis de la génération précédente est relativement modeste mais de nombreuses améliorations dans la gestion des données, l’architecture des composants et les optimisations propriétaires devraient permettre à la Scarlett de fonctionner quatre à cinq fois plus efficacement qu’une Xbox One X. Elle devrait embarquer 13 Go de RAM dédiée pour les jeux et 3 Go pour l’OS, soit un total de 16 Go. Comparativement, nos One X actuelles ont “au maximum” 9 Go de RAM pour les jeux selon la charge occupée par le système d’exploitation.

Les autres détails – comme l’utilisation d’un SSD de technologie NVMe pour réduire drastiquement les temps de chargement ou jouer sur xCloud pendant que vos jeux se téléchargent en fond – intriguent quelque peu. Sur le sujet de la rétrocompatibilité, la Xbox Scarlett fera tourner les jeux Xbox One. Ces jeux bénéficieront d’améliorations permettant une fréquence d’image débloquée et une résolution dynamique mieux gérée grâce à du matériel plus puissant. Un jeu comme Monster Hunter World pourrait atteindre 60 FPS constants sur Anaconda, même sans mise à jour, là où la One X peine à la tâche.

Les fonctionnalités comme le ray-tracing en temps réel resteraient l’exclusivité des consoles de la prochaine génération. Comme dit plus haut, il faut garder à l’esprit que rien n’est confirmé à l’heure actuelle. Des modifications peuvent encore être faite d’ici la sortie. Cependant, WindowsCentral est “quasi certain” que Project Scarlett correspond à deux consoles : la Lockhart pour une offre entrée de gamme et l’Anaconda, solution haut de gamme avec toutes les dernières technologies.

Dans tous les cas, l’année 2020 s’annonce comme particulièrement palpitante pour les joueurs et technophiles.

7

  1. Ce qui me paraît très étrange sur ces rumeurs, c’est la Xbox Lockhart moins puissante (niveau Teraflops) que la One X. Ou alors ils visent 300€ niveau prix et 500€ pour la version haut de gamme.

    • On peut en parler longuement mais pour résumer, ce sont les prix envisagés pour les deux consoles actuellement. On vit dans une époque où les résolutions dynamiques sont maître, l’upscaling est devenu une norme et le traitement d’image intelligent par IA prend de plus en plus d’importance. Produire des rendus 4K consomme beaucoup de ressources et faire un simple compromis sur la résolution est la méthode la plus simple et évidente pour faire baisser le prix d’une console tout en économisant de la charge système pour d’autres services, type xCloud. L’Anaconda ne parlera pas à tout le monde avant des années quand on voit que la majorité des contenus sont consommés en 1080p.
      Le gros problème de la One X est le bottlenecking de son CPU qui est le même que la One fat. il n’est pas adapté pour gérer toute la charge de travail nécessitée par la 4K (sans compter le Raytracing hardware). La Lockhart règlera ce problème par son processeur Zen 2, qui semble délivrer moins de puissance brute, mais performe mieux en combinaison avec le GPU. Imagine la One X comme un entonnoir et la Lockhart serait un tube de même diamètre à l’entrée qu’en sortie. Laquelle des deux aura le meilleur débit ? :)

      Du coup, la crainte que la Lockhart “tire vers le bas” l’Anaconda ne fait aucun sens. Ce ne sont pas les mêmes cibles. On est sur le même principe qu’un ordinateur : tu peux jouer sur ton Acer entrée de gamme en 1080p à Sea of Thieves sans problème et tu peux y jouer sur ton Asus ROG en 4k/60fps. Même contenu, la seule différence réside dans le visuel.

      PS : heureusement que j’ai dit que je résumais…

    • @yucky oui heureusement ! :) :) Sous ces paramètres, une Lockart devient plus crédible en effet. En terme de com je trouve ça quand même limite, mais l’idée d’unifier les joueurs sur les “mêmes” jeux sous des rendus différents à des prix différents est néanmoins une bonne chose pour ne pas non plus chercher l’élitisme absolu. On laisse personne derrière.

  2. Se qu’il ne faut pas oublier c’est qu’elle embarque du rdna2 et donc il faut prendre les 12 tflop et les multiplier par 1.5 Donc la scarlett est a 18 tflop et la lockard est à 8tflop en gcn chose qui est rarement présiser

  3. On en saura plus a l’E3

  4. Je fais confiance à MS pour rester maître de la puissance.

Vos réactions

Mot de passe oublié