Doom-Eternal-Doom-Slayer

DOOM Eternal

HDR Xbox One
Voir sur le MS Store

Pas de deathmatchs dans Doom Eternal

Doom Eternal était sans conteste l’un des jeux les plus attendus de ce début d’année 2020. Après le retour “triomphal” de la série en 2016, dans un épisode mêlant action, dynamisme et massacre de démons, les développeurs d’id Software était très attendus sur la suite. Le moins que l’on puisse dire, c’est que jusqu’à présent, Doom Eternal est un succès avec notamment un score Metacritic de 89 sur Xbox One.

Doom-Eternal-title

Néanmoins, même si les développeurs ont appliqué la même formule que celle qui a fait le succès de la saga à ses débuts, en la modernisant un peu évidemment, ils ont estimés que faire quelque chose de trop similaire à une méthode employée par le passé, faire un jeu trop proche de ces prédécesseurs, pouvait être en quelque sorte contre-productif. Ils ont ainsi préféré apporter une touche de nouveauté dans Doom Eternal, qui se perçoit par l’absence du traditionnel mode Match à mort. C’est en quelque sorte la série des Doom qui a inventé ce mode. En effet, malgré qu’il ait évolué de bien des manières au fur et à mesure des années, c’est avec le tout premier épisode sorti en 1993 que ce type de matchs est apparu pour la première fois. A sa place, celui-ci a été remplacé par un Battlemode sous forme d’un 1 vs 2 où un joueur incarnant le Doom Slayer affronte deux autres participants dans la peau de démons.

doom_eternal_evil_ennemy

C’est au cours d’une interview de Pete Hines (Senior Vice President of Marketing and Communication chez Bethesda) par Shacknews que l’on a appris pourquoi le traditionnel mode Match à mort sera absent du nouveau titre d’id Software. Sa réponse a été franche et directe puisqu’il a affirmé que les deux sociétés ont décidé de ne pas l’inclure tout simplement parce qu’ils le trouvait “old school”, voire dépassé.

Le plus gros problème que nous pensions avoir rencontré avec le Doom de 2016 était que le [multijoueur] n’avait pas été réalisé chez id Software et semblait vraiment déconnecté du jeu de base que tout le monde aimait […] Que vous jouiez seul ou à plusieurs, nous voulons que vous ayez tous l’impression de jouer au même jeu.

Il détaille sa pensée en expliquant que dans la campagne solo vous incarniez le Doom Slayer affrontant des hordes de démons alors qu’en multijoueur dans un classique Match à mort, il n’y avait plus cet aspect d’opposition entre ces deux camps. Pour lui, ce n’est pas parce que ce mode a toujours été intégré à la série qu’il doit forcément le demeurer dans un nouvel opus quoi qu’il arrive.

Nous ne voulons pas faire quelque chose juste pour le faire, ou parce que ça a toujours été fait d’une façon ou d’une autre.

En résumé, ce que l’on comprend c’est que Bethesda et id Software ont voulu casser une certaine forme de routine, en n’intégrant pas ce mode emblématique de la célèbre série à l’origine des FPS. Même si le raisonnement paraît légitime, difficile de reprocher aux joueurs ce sentiment de petit manque.

Doom-Eternal-Doom-Slayer-Combat-Démons

Néanmoins, même sans un classique mode Match à mort, Doom Eternal n’en reste pas moins un excellent FPS nerveux et violent, à la bande-son enivrante et parfaitement adaptée.

Pour rappel, Doom Eternal est disponible depuis le 20 mars 2020 sur le Microsoft Store au tarif de 69,99€ pour l’édition de base, ou à 99,99€ pour l’édition Deluxe. L’édition Collector, affichée aux alentours des 225€, reste quant à elle encore disponible chez certains revendeurs.

Les dernières actus sur Doom Eternal

Tel un chasseur traquant sa proie, je suis toujours à la recherche de nouveautés de l'actualité JV pour les partager, quelle que soit la plateforme.

4

  1. Si le reste y est, ça fera un bon jeu quand même.

    • Si tu as aimé l’épisode de 2016 et vu les retours que j’en ai, alors oui tu devrais aimer Doom Eternal

  2. Je comprend parfaitement sa logique. J’avais reproché de la même manière l’absence d’antagonisme dans les parties free for all de Gears Judgment. Mais bon
    … Ok c’est pas un Quake, c’est un Doom. Mais bon. Un Doom sans Deathwatch, c’est comme un banana split sans banane… Ça n’a aucun sens !

    • Deathmatch vous aurez compris.

      Deathwatch, c’est autre chose 🙂

Vos réactions

Mot de passe oublié