Test – Casque Epos H6 Pro Closed, tout pour le son

S’étant déjà fait remarquer chez nous avec l’excellent H3, EPOS reste toutefois encore peu présente dans les discussions lorsqu’il s’agit de choisir un casque pour du gaming. Pourtant, avec ses tarifs abordables et un son de qualité, la marque a tout pour satisfaire les gamers exigeants. C’est désormais au tour de son grand frère de passer entre nos mains. S’il reprend la conception de base du H3, on nous promet que le H6 Pro closed en est la version haut de gamme. Meilleure fabrication, meilleur son et une réduction passive du son  sont au programme de ce casque filaire. Alors est-ce que ce modèle, proposé à 179€, remplit son office ? Réponse dans les quelques lignes ci-dessous.

               

Un design sans fioriture

Côté design, pas de surprise, on retrouve les grandes lignes du H3. On peut d’ailleurs penser au premier abord que l’on n’est pas vraiment sur un produit très différent. Les parties visibles sont en plastique, et, en ce qui me concerne, le design global n’est pas incroyable. Joli tout de même, mais pas renversant. Question de goût de toute façon ! Les plastiques, s’ils ne font pas forcément “premium” sont parfaitement agencés : pas de craquement ou d’arête désagréable. Mieux, cela permet au H6 Pro d’être léger. Près de 20% plus que le modèle qu’il remplace en fait, le GSP600. Tout ça favorise donc le confort. Plutôt un bon choix finalement !

Cela sans non plus renier sur la solidité grâce à un arceau métallique. Un micro amovible vient compléter l’ensemble, avec un système magnétique simple et efficace pour le détacher quand on le souhaite, sans risque pour autant qu’il se détache lors de votre prochaine célébration de victoire un peu musclée. Enfin, l’appareil est fourni avec 2 câbles différents, permettant de le rendre compatible avec à peu près toutes les machines possibles : câble simple jack pour Xbox par exemple, ou avec une sortie double pour PC.

EPOSH6Pro_7                                  

Droit au but

Côté confort et ergonomie, cette conception légère permet de le porter sur de longues périodes sans la moindre douleur ou gêne. J’ai par contre été un peu déçu au premier abord par les coussins. S’ils englobent bien les oreilles, je trouve leur matière assez peu esthétique, et pas forcément hyper agréable. Rien de méchant, et cela a vite été oublié une fois le casque sur la tête, mais cela renforce toutefois cet a priori quelque peu négatif côté visuel. Je ne pourrais pas vous en dire beaucoup sur le confort pour les porteurs de lunettes : j’ai testé avec des lunettes de soleil, et je n’ai pas senti de gêne particulière. Pour autant, en plein hiver, j’avoue ne pas les avoir gardé très longtemps pour tester sur la durée…

Petite déception côté ergonomie puisque seule une molette permettant de régler le volume sonore global est présente sur l’oreillette droite. Impossible de modifier la balance voix/jeu sans passer par les menus de la console, pas de gestion de profils, rien. Il est toutefois possible de mettre le micro en sourdine simplement en le relevant, ce qui s’avère très pratique à l’usage. Vous l’avez donc probablement compris, s’il n’y a rien de rédhibitoire côté design, c’est au niveau son que le H6 Pro doit faire la différence.

EPOSH6Pro_8

 

Un son qui tabasse

C’est presque une des marques de fabrique d’EPOS : si le constructeur mise peu sur design et fonctionnalités, c’est pour mieux se concentrer sur le son. Après tout, on n’achète généralement pas du matériel audio pour ces points, mais pour la qualité sonore proposée. Et à ce niveau, c’est bien. Très bien même. Ce n’est pas forcément la signature sonore que je préfère, puisque pas mal portée sur les basses. Mais tout de même. Le son est clair et puissant. On distingue bien les différentes tonalités, même si j’ai tendance à trouver les aigus en retrait. Bref, c’est propre, et je doute que l’on vienne se plaindre à ce niveau.

Sur The Artful Escape, jeu plein de musique électro, j’ai tendance à préférer mon casque Corsair. Habitude ou réelle préférence, je ne saurais dire avec certitude. Sur Battlefield, c’est l’inverse. Ce dernier étant très porté sur les explosions et les balles qui fusent, l’apport de basses puissantes est décuplé. Question de type de jeu et de préférence personnelle donc ! En tout cas, une chose est claire : EPOS propose à nouveau un modèle qui fait mieux côté son que ses concurrents proposés au même prix. A partir de là, peut-on lui en demander beaucoup plus ?

EPOSH6Pro_9

Des détails qui n’en sont pas

Il en va de même du côté du micro, où personne ne s’est plaint de la qualité de ma voix. C’est toujours un point plus compliqué à tester, mais personne ne m’a fait la moindre remarque. De même, quand j’ai indiqué à mes interlocuteurs que je testais un nouveau micro, aucun ne m’a dit avoir constater une différence notable, tout du moins pas en négatif. C’est donc à mon sens une réussite également sur ce sujet.

Dernier point mis en avant, la réduction de bruit passive de par sa conception fermée. Bon, je vais être bref, mais je n’ai pas réellement été convaincu. Ce n’est, pour moi, ni mieux ni pire que la majorité des modèles fermés que j’ai pu avoir jusque là. Rien de rédhibitoire, mais pas de quoi en faire un argument de vente.

                   

Contrat rempli !

Au final, si je n’ai pas été subjugué par ce EPOS H6 Pro, je n’ai pas non plus été déçu. Le son est meilleur que sur des modèles pourtant proposés plus chers et le soin apporté à la fabrication est au rendez-vous. Certes, il n’y a pas de superflu, le design est propre et sans fioriture et on peut regretter l’absence d’un modèle sans fil. Mais ce dernier point aurait probablement eu pour conséquence soit un prix bien plus élevé, soit une qualité sonore bien moindre. Bref, si vous recherchez un casque avant tout pour sa gestion du son (et vous devriez) et que la présence d’un câble ne vous dérange pas, vous pouvez y aller. C’est probablement le meilleur casque que j’ai eu l’occasion de tester dans cette gamme de prix, et c’est déjà pas mal !

Mot de passe oublié

Inscription