1
Please log in or register to do it.

Sans révolutionner le genre et même si le portage sur Xbox n’apporte pas grand chose, Kingdom Rush reste un des meilleurs tower-defense auxquels il m’ait été donné de jouer. Beau, limpide et prenant, il proposera un sacré challenge pour les fans du genre. Un must dans sa catégorie qui s’affranchit des micro-transactions mais est payant sur console là où il est gratuit sur mobile. Attention, la difficulté est au rendez-vous.

La meilleure attaque, c’est la défense

Le genre Tower-defense ça vous parle ? J’imagine que oui tellement ils pullulent depuis des années sur toutes les plateformes et particulièrement sur mobile. Le but est toujours le même, empêcher des hordes d’ennemis d’atteindre une zone sécurisée que vous devez défendre à tout prix . Deux sous-genres s’affrontent ici. Avec ou sans labyrinthe. Comprenez qu’il vous faut soit placer vos tours en bordure d’un (des) chemin(s) prédéfini(s) où vos ennemis circuleront ou vous-même les forcer à se diriger où vous l’entendez.

Kingdom Rush est du genre labyrinthique et il est très probable que vous y ayez déjà joué sur votre smartphone. Si tel n’est pas le cas, laissez-moi vous brosser succinctement le principe. Votre royaume est en ruine et il vous faut le reconquérir. Les niveaux ne manquent puisque une fois la campagne terminée, de nouvelles zones de batailles encore plus retorses seront disponibles. Vous y rencontrez moult créatures prêtes à vous déloger de votre position et vous l’avez compris, le but ultime est de n’en laisser passer aucune. Bonne chance, vous allez en avoir besoin.

Vous ne passerez pas !

Le titre de Ironhide Game Studio est coloré, détaillé et parfaitement fluide, peu importe le nombre d’ennemis à l’écran. Et croyez-moi, il y en aura vite beaucoup. Le style cartoon offre une lisibilité du terrain parfaite que seul l’amoncellement d’ennemis pourrait faire vaciller, mais c’est un peu le principe de ce genre de titre, pas de panique.

On regrettera par contre que la maniabilité à la manette ne soit pas à la hauteur de l’expérience tactile. Difficile de lutter en terme d’ergonomie mais ça reste parfaitement jouable sur console.

Pour arrêter vos adversaires, vous serez en mesure de construire quatre types de tours différentes. La caserne et ses soldats, la tour de guet avec ses archers, le temple magique où se dresse le Gandalf de service et enfin l’artillerie prompte à tirer des boulets de canon. Chacune de ces tours connaîtront plusieurs évolutions que vous déverrouillerez au fil du jeu et moyennant finance, vous serez en mesure d’élever leurs capacités. L’argent se récupère lui…en éliminant les ennemis. Simple, efficace.

Mais ce n’est pas tout, vous bénéficierez rapidement d’un « héros » autrement plus puissant que vos troufions que vous pourrez déployer n’importe où sur la carte pour renforcer tel ou tel front. Il en existe beaucoup alors n’hésitez pas à les utiliser. Des renforts ainsi qu’une pluie de météorites sont également réquisitionnables. Si les premiers sont à peu près aussi solides que des chips, le cooldown est extrêmement court, là où les météorites sont destructrices mais sauront se faire attendre.

C’est quoi le plan ?

Simple et rapide à prendre en main, Kingdom Rush est un must du genre mais il n’est clairement pas à conseiller à tout le monde. En effet, même s’il apparaît peut-être comme enfantin dans la forme comme le fond, il se révèle terriblement difficile sur console et la transition tactile/manette n’a rien à voir là-dedans.

Même en difficulté minimale, le jeu vous donnera du fil à retordre et les challenges les plus complexes, voire finaliser le titre en difficulté élevée ne seront pas à la portée de tout le monde. En fait, très peu d’entre vous y parviendront et moi non plus d’ailleurs. Si dans sa version mobile le titre propose des avantages à acheter dans une boutique rendant l’expérience plus digeste, rien de tout cela ici. C’est uniquement votre détermination et votre réflexion stratégique qui vous permettront de survivre.

Si jamais vous connaissiez quelques difficultés dans certains niveaux, que ce soit pour continuer d’avancer ou obtenir toutes les étoiles, Ironhide Game Studios vous propose sur le site officiel du jeu, un guide stratégique zone par zone. Pour le consulter, rendez-vous sur cette page.


Critères d’accessibilité

  Déficience Visuelle   Déficience Auditive
✘ Contraste élevé (réticule de visée) ✘ Sous-titres avec indications d’ambiance
✘ Taille couleur de police ✘ Identification de la personne qui parle
✘ Marquage des ennemis ✘ Police personnalisable
✘ Interface personnalisable ✘ Couleur de police personnalisable
✘ Couleur minicarte personnalisable ✘ Options d’alerte alternatives (vibration, flash…)
✘ Option daltonisme ✘ Sons ambiants signalés (informe sur présence)
✘ Option Text to speech  
✘ Ralentissement du jeu  

Conditions de test

  Détails TV4K   Jeu fourni par l’éditeuroui
  ConsoleXbox Series X   Temps passé sur le jeu11 heures
  Niveau de difficultéfacile   Jeu terminéoui
STORY OF SEASONS: A Wonderful Life arrive fin juin
Justin Roiland quitte le studio Squanch Games