Test – NHL 21, une évolution sans révolution

Voir sur le Microsoft Store

Unique série de jeux de hockey sur glace, NHL met à l’honneur une discipline peu connue en Europe et pourtant très populaire en Amérique du Nord. Là-bas, les matchs sont de véritables shows aussi appréciés outre-Atlantique que le sont le football ou le rugby en Europe. À l’image des autres licences sportives d’Electronic Arts, NHL est une série ayant droit à une nouvelle itération chaque année. Néanmoins, comme on a pu le constater dans d’autres sagas de l’éditeur américain, certains opus s’apparentent plus à une mise à jour de l’épisode précédent qu’à une véritable évolution. Toutefois, dans ce test, je vais aborder les choses sous un angle un peu différent. Etant complètement novice en matière de jeux de hockey, je vous propose de découvrir si NHL 21 est un jeu qui peut plaire aux débutants et autres néophytes de la discipline, avant de vous présenter les quelques « nouveautés » et améliorations par rapport à la version de l’année dernière. Vous êtes prêts ? Alors c’est parti !

NHL-21-Gameplay-Pro-AmUne série dans laquelle on s’éclate (sur la glace ?)

NHL étant une série à épisodes annuels, il est très facile de tomber dans la comparaison entre les épisodes pour voir les évolutions entre chacun d’entre eux. Bien sûr, dans un second temps je vous présenterai les « nouveautés » de cet épisode 2021, mais en premier lieu j’ai tenu à vous montrer le jeu avec l’angle de vue d’un total néophyte du genre. Après tout, n’est-ce pas là l’un des principaux intérêts du jeu vidéo ? Se laisser tenter par de nouvelles expériences ? Mais je m’égare un peu, revenons à NHL 21.

Dans certains jeux, vous êtes lâchés dans la nature après un bref tutoriel, voire aucun même, ce qui n’est pas idéal pour appréhender les bases du gameplay. Dans NHL 21, le titre vous propose de commencer votre carrière d’hockeyeur par le camp d’entrainement, où vous allez apprendre les différentes techniques de base de la discipline : passes, tirs et enfin les feintes. Alors autant pour les deux premiers c’est relativement simple à appliquer, autant le dernier point est quant à lui un peu plus ardu et vous demandera de la pratique. Toutefois, est-ce que c’est rédhibitoire pour s’y amuser ? À mon sens pas du tout ! En effet, prenez l’exemple d’un FIFA. Est-ce que vous avez besoin de savoir faire moultes gestes techniques pour vous amuser ? Absolument pas, il vous suffit de savoir vous passer le ballon, avancer jusqu’au but adverse et marquer des buts. Et bien dans NHL 21, c’est exactement pareil, à la différence que vous patinez sur la glace sur un terrain entouré d’une barrière de plexiglas. Les matchs sont dynamiques, avec de nombreux allers et retours d’un bout à l’autre du terrain et pas mal de chocs pour tenter de récupérer le palet (ou la rondelle comme ils l’appellent dans le jargon). Sur ce point d’ailleurs, libre à vous de le récupérer « proprement » à l’aide de votre crosse via la technique du harponnage, ou alors de venir charger votre adversaire pour l’éjecter et lui offrir une jolie petite glissade. Oui oui c’est autorisé ! D’un autre côté, les matchs de hockey peuvent être le théâtre de bagarres assez intenses, mais ça fait partie du folklore en quelques sortes.

Concernant les gestes techniques, il y en a de divers degrés, certains plutôt basiques et d’autres plus avancés et redoutables. Ici, même constat, à la différence près qu’il y en a davantage spécifiques à certains joueurs. Néanmoins, si les plus novices d’entre nous utiliserons peu ces pratiques, on peut craindre une utilisation massive voire abusive lors des affrontements multijoueur par les habitués du genre, même si en l’état actuel des choses, je ne l’ai pas trop observé.

NHL-21-Avant-MatchComme un bon cru qui s’affine

Oui, NHL 21 est un titre qui vaut le coup pour s’amuser, pour peu que vous aimiez les licences sportives. Mais la question que l’on pourrait se poser justement, c’est qu’est-ce qui distingue cet opus de celui de l’année dernière. Sans rentrer dans le détail, voici ce que j’ai pu constater. Disons clairement les choses, non cet épisode 2021 n’est pas une révolution et se « contente » d’améliorer une formule efficace instaurée depuis deux bonnes années. Pour commencer, la modélisation et les animations des joueurs, des PNJ et même des stades, tout participe à ce que l’on se sente vraiment dans une ambiance de show à l’américaine. Le moteur du jeu continue à se perfectionner avec une physique de la rondelle toujours plus réaliste. Ensuite, critiquée dans l’opus précédent, l’IA a aussi été revue afin qu’elle soit plus efficace, que ce soit en phase offensive ou défensive, chez nos coéquipiers comme chez nos adversaires. De même, les gardiens semblent apprendre de leurs erreurs. En clair, si vous utilisez une certaine technique pour marquer un but, n’espérez pas pouvoir en abuser pendant les matchs, ce qui vous forcera à varier votre jeu. En outre, les nouveaux gestes techniques sont là pour apporter toujours plus de diversité et de dynamisme au gameplay, qui cela dit en passant déjà de base n’en manque pas.

Au niveau des modes de jeu, il n’y a pas de grosses révolutions à signaler puisqu’on a droit aux traditionnels modes « Deviens pro », « World of Chel » (⇔ mode Volta de NHL) ou encore « Hot Rush » (⇔FUT). Toutefois, NHL 21 dispose d’un contenu très conséquent c’est vrai, mais c’est là où cela peut poser problème à mon goût pour les débutants, car on a affaire à des menus que je trouve surchargés et où on peut avoir du mal à s’y retrouver. Sans doute que davantage d’accompagnement pour les néophytes, quitte à ce que ce soit optionnel, serait opportun.

Un dernier point sur lequel j’aimerais revenir concerne le mode qui a connu « le plus d’évolutions » depuis l’opus précédent : « Deviens pro ». Pour résumer, dans celui-ci vous gérez la carrière d’un tout nouveau joueur qui commence dans une ligue régionale (en Europe, au Canada ou aux Etats-Unis) avec pour ambition de se faire remarquer par les grandes équipes de NHL en vue de remporter la coupe Stanley, le graal ultime pour tout joueur de hockey. En plus de vos performances sur le terrain, vous devez gérer la carrière de votre joueur via des échanges sous forme de QCM avec différents protagonistes, que ce soit le directeur général de l’équipe, votre coach, un de vos coéquipiers ou encore des journalistes. Bon, globalement vous n’aurez que deux ou trois choix qui accroitront soit votre popularité individuelle, soit votre relation avec vos coéquipiers. Toutefois, ces échanges sont assez monotones et ont un intérêt limité. Heureusement, les commentaires de James Cybulski et Ray Ferraro apportent un peu de dynamisme à ces situations, mais le problème c’est qu’ils sont exclusivement en anglais et sans aucune possibilité de sous-titres. En clair, si vous n’êtes pas très pratiquant de la langue de Shakespeare, il vous sera difficile de comprendre ce qui se dit, ce qui est un peu dommage.

NHL-21-Gameplay-Deviens-Pro-Grenoble-2Conclusion

NHL 21 vaut-il le détour ? Oui. Si vous aimez un tant soit peu les jeux de sport, alors vous devriez accrocher à cette série. À l’instar de celle des FIFA, oui il est possible de gagner plus facilement en maitrisant certaines techniques avancées, mais une pratique basique n’empêche en rien  de gagner det de découvrir le monde du hockey. Si l’on ne se basait que sur une comparaison par rapport à l’opus précédent, il y aurait sans doute moins à dire je trouve, mais est-ce que NHL 21 serait pour autant un mauvais jeu ? Absolument pas ! Mais ça, je vous laisse le plaisir de le découvrir et de vous forger votre opinion sur le titre d’EA Vancouver.


Critères d’accessibilité

  Déficience Visuelle  Déficience Auditive
✘ Contraste élevé (réticule de visée)✘ Sous-titres avec indications d’ambiance
✘ Taille couleur de police✘ Identification de la personne qui parle
✘ Marquage des ennemis✘ Police personnalisable
✘ Interface personnalisable✘ Couleur de police personnalisable
✘ Couleur minicarte personnalisable✘ Options d’alerte alternatives (vibration, flash…)
Option daltonisme✘ Sons ambiants signalés (informe sur présence)
✘ Option Text to speech
✘ Ralentissement du jeu

 

Conditions de test

  Détails TV4K  Jeu fourni par l’éditeurNon
  ConsoleXbox One X  Temps passé sur le jeu5 heures
  Niveau de difficultéNovice  Jeu terminéNon

 

+ Les plus

  • Un contenu généreux
  • Graphismes convaincants
  • Amélioration de l’IA
  • Physique plus réaliste du palet
  • Ambiance sonore lors des matchs

- Les moins

  • Peu de nouveautés
  • Menus toujours chargés
  • Uniquement en VO et pas de sous-titres
  • Pas de version Xbox Series X|S prévue

Mot de passe oublié

Xboxsquad

GRATUIT
VOIR