Test – Octahedron, un test en chansons

Square Enix nous a proposé de tester Octahedron, un plateformer qui semble tout droit issu des années 80. Pourtant cela ne veut pas forcément dire des mécaniques de jeu aussi âgées qu’une bonne bouteille de scotch. C’est ce que nous allons voir dans ce test !

Tina Arena – Aller plus haut !

Que nous propose Octahedron ? Et bien le principe est entièrement résumé par cette magnifique référence musicale dont vous allez de suite avoir l’air en tête. Merci qui ? Octahedron propose d’enchaîner les tableaux en parvenant à sortir de ces derniers par la porte, non pas du fond mais du haut ! Pour se faire on comptera sur la capacité de notre personnage a créer une plateforme au début de l’aventure puis plusieurs au fil de notre progression.

Syd Matters – Obstacles !

Celle-ci devrait ravir des titres édités par Square Enix et est surtout ici pour illustrer un autre concept d’Octahedron. Vous pensiez que l’ascension serait facile ? Que nenni ! Les niveaux sont semés d’obstacles divers et variés, il y en a tellement qu’il est difficile d’en faire une liste exhaustive mais on peut citer principalement le vide, des projectiles, le défilement horizontal du niveau qui vous pousse à aller toujours plus haut et d’autres joyeusetés qui viennent littéralement nous pourrir la vie.

Faithless – Insomnia !

Toute l’aventure d’Octahedron est également caractérisée par son style musical très typé Trance / House. Hostile à aucun style musical, je dois dire que les pistes sont entraînantes et on se surprend même à remuer quelque peu son derrière dans le canapé sur ces pulsations dignes des années 80 – 90. L’intégration de cette bande-son participe au gameplay puisque certains obstacles seront dynamiques en fonction du tempo de la piste et bien plus qu’un simple plateformer, Octahedron s’apparente ainsi à un subtil mélange entre plateforme et jeu de rythme car si vous ne suivez pas la musique il se pourrait que vous redescendiez tout en bas ! En sus, la bande-son parvient à se renouveler efficacement tout au long des 80 niveaux qui composent le jeu. Et ce n’est pas un hasard si ce test est ponctué de titres musicaux, et oui il réfléchit le mec qui teste (incroyable !).

The Jackson Five – Torture !

Alors clairement je ne m’attendais pas à cela. Vous pouvez demander aux collègues à qui je n’arrêtais pas de dire : comment vais-je tester ce jeu ? Je n’arrive pas à passer le troisième niveau ! J’ai souffert, bon dieu que j’ai souffert. Certes, je ne suis pas un spécialiste du genre même si j’affectionne quelques titres dans le catalogue Xbox mais j’ai un degré d’adaptation plutôt élevé. Octahedron me semble donc être exigeant pour des néophytes. Pas rebutant pour autant puisque les mécaniques de jeu sont introduites petit à petit au fil des niveaux. Les amateurs de challenge seront ravis !

Katy Perry – Firework !

Octahedron est impressionnant visuellement… Si les premiers niveaux sont plutôt pauvres en effets lumineux et éléments affichés, il suffit de les réussir pour accéder à des stages qui sont de véritables feux d’artifices. Avec un framerate capé à 60 images par seconde, le titre de Square Enix se veut étincelant. Il faut juste savoir apprécier le bleu, le rose et le violet.


Conclusion

Octahedron est dur, intense et impose son style visuel ainsi que ses pistes électro pour donner du plaisir (ou de la souffrance) aux joueurs qui tenteront l’aventure. Subtil mélange entre plateforme et jeu de rythme, il n’y a aucune raison de ne pas craquer si vous aimez le genre. Je déconseille toutefois le titre à ceux qui seraient rebutés par une difficulté, certes échelonnée au fil de la progression, un poil trop exigeante !

+ Les plus

  • Visuellement festif
  • Bande-son efficace
  • Le mélange plateforme / jeu de rythme

- Les moins

  • Exigeant pour les néophytes
7

Je suis tombé dans la marmite Xbox en 2003 et depuis je n'ai plus besoin de potion magique pour m'intéresser à tous les jeux qui sortent sur ces belles machines au fil des années. Je suis accessoirement un PGM en mousse.

1

  1. ça me tente vraiment bien ce petit jeu. Un jour, si j’ai le temps …

Vos réactions

Mot de passe oublié